François Cluzet

Interprétation

Résultats de la recherche

Films (108)

Articles (91)

César 2012, les nominations...

Les César

L’Académie des Arts et Techniques du Cinéma a fait connaître la liste des films et personnalités nommés pour les César 2012. Sont en lice pour la Meilleure photo :
Pierre Aïm , AFC, pour Polisse de Maïwenn,
Josée Deshaies, pour L’Apollonide, souvenirs d’une maison close de Bertrand Bonello
Julien Hirsch, AFC pour L’Exercice de l’Etat de Pierre Schoeller
Guillaume Schiffman, AFC, pour The Artist de Michel Hazanavicius
Mathieu Vadepied, pour Intouchables d’Eric Toledano et Olivier Nakache.

  • La cérémonie sera présidée par Guillaume Canet le 24 février prochain.

A l’origine
de Xavier Giannoli, photographié par Glynn Speeckaert

Entretiens avec des directeurs de la photographie

La lumière du nord selon Glynn Speeckaert et Xavier Giannoli
Glynn Speckaert est issu des rangs de l’INSAS belge. Après avoir fait ses armes en tant qu’électricien, il partage désormais sa carrière de chef opérateur entre fiction cinéma et de nombreuses campagnes de publicité internationale.
Basé depuis peu aux Etats-Unis, il intègre dans sa filmographie à la fois des films anglais et allemands comme Secret Society d’Imogen Kimmel, Ex Drummer de Koen Mortier ou The Visitation de Robby Henson. Xavier Giannoli lui a proposé de l’accompagner sur A l’origine, en remplacement de Yorrick Le Saux, alors indisponible.

Le directeur de la photographie Pierre Aïm, AFC, parle de son travail sur "Asphalte", de Samuel Benchetritt
Histoires de voisins et d’astronaute

Les entretiens au Festival de Cannes

Pierre Aim, AFC, et Samuel Benchetritt se connaissent bien. Depuis la comédie loufoque Janis and John, en 2003, avec François Cluzet, Marie Trintignant et Sergi Lopez, ils ont signé ensemble deux autres films. Ils se retrouvent cette année en Sélection officielle Hors compétition pour Asphalte, un film choral qui se déroule entièrement dans une barre d’immeubles avec au casting Isabelle Huppert, Valeria Bruni Tedeschi, Gustave Kervern et… Michael Pitt dans le rôle inattendu d’un astronaute. (FR)

Laurent Chalet
par Eric Dumage

Nouveaux venus à l’AFC

En janvier 2005, juste avant sa sortie en salles, Kodak organisait une projection de La Marche de l’empereur dans la salle privée de la rue Villiot (Gare de Lyon), le thème choisi était Cinéma Extrême..., l’invité principal Laurent Chalet, les invités " guest stars " Thierry Machado pour Le Dernier trappeur et Eric Dumage pour Les Chevaliers du ciel... (malheureusement Thierry ne put venir, ni ses images...). (...)

Au fil des jours
photos de Romain Winding

Samedi 21 mai

Romain Winding, AFC, membre du jury de la Caméra d’Or, livre ses " vues " du festival en prenant une photo par jour estampillée " Kodak ".
Avec l’aimable autorisation de notre associé Kodak, nous vous en montrons quelques-unes, accompagnées d’autres, inédites.

  • Pour consulter l’album de Kodak, allez sur le site www.kodak.com/go/cannes (cliquer sur Cannes 2005 Photo of the Day).
  • Pour voir la galerie inédite " sous une loupe ", cliquez sur l’icône ci-dessous

Eighty
by Eric Guichard

Nouveaux venus à l’AFC

With the arrival in January of Yves Lafaye, Pascal Poucet and Jean-Louis Vialard, there are now eighty active members. At the start of 2005, I would like to pay homage and warmly thank the active members, associate members and founder members of the AFC. They can be proud of their baby.

Editorial de janvier 2005 : Quatre-vingts
par Eric Guichard

Editoriaux de la Lettre

Ainsi, avec l’arrivée en janvier d’Yves Lafaye, Pascal Poucet et Jean-Louis Vialard, nous voici quatre-vingts membres actifs.
En ce début d’année 2005, je veux saluer et remercier chaleureusement les membres actifs et les membres associés, fondateurs de l’AFC. Ils peuvent êtres fiers de leur bébé.

Le directeur de la photographie Guillaume Schiffman, AFC, parle de son travail sur "The Search", de Michel Hazanavicius
The Search : la guerre sans artifices (conversation avec Michel Hazanavicius)

Les entretiens au Festival de Cannes

Après le succès international de The Artist (initié au Festival de Cannes 2011), Michel Hazanavicius retrouve Thomas Langmann, Bérénice Bejo et Guillaume Schiffman, AFC, pour un film se déroulant pendant la guerre de Tchétchénie. Un sujet entre actualité et histoire à l’heure où la pression russe s’exerce de nouveau sur les ex-territoires de l’Empire soviétique... Entretien à deux voix recueilli lors de l’étalonnage du film The Search. (FR)

13e Micro Salon, un temps fort de l’année 2013
Par Jean-Noël Ferragut et Eric Guichard, AFC

2013

Les dernières lumières du 13e Micro Salon de l’AFC éteintes, celles et ceux qui l’auront visité ou qui y auront participé garderont en mémoire quelques-uns de ses principaux atouts, clés de voute de sa réussite : convivialité de tous les instants et à tous les étages, présentations et projections haut de gamme, multiplicité des rencontres et qualité des échanges.

Quelques photos au fil des jours
prises par Romain Winding et Sylvie Biscioni

festival de Cannes 2005

Nous vous avons présenté au jour le jour une des photos prises pendant la durèe du Festival de Cannes par Romain Winding, membre du jury de la Caméra d’Or.

  • Retrouvez les photos exclusives en visitant le site de Kodak www.kodak.com/go/cannes (cliquez sur Cannes 2005 Photo of the Day),
  • ou en allant sur Au fil des jours
    où vous pourrez voir tous les clichés inédits de Romain

Sylvie Biscioni, photographe qui avait œuvré pour le livre En lumière consacré aux directeurs de la photographie et initié par Kodak, nous a gentiment offert deux photos prises pendant le Festival.

  • Pour les voir, allez dans la rubrique
    Cannes 2005 (colonne de gauche)
    ou cliquez sur Le regard

La directrice de la photographie Hélène Louvart, AFC, parle de son travail sur "Lazzaro felice", d’Alice Rohrwacher

Les entretiens au Festival de Cannes

Avec une cinquantaine de longs métrages à son actif, la directrice de la photographie Hélène Louvart, AFC, a collaboré avec de nombreux réalisateurs français et internationaux. Elle signe l’image de deux longs métrages étrangers cette année à Cannes : Petra, de Jaime Rosales, sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs, et Lazzaro felice, d’Alice Rohrwacher. C’est la troisième fois qu’Hélène Louvart travaille avec la réalisatrice italienne. En 2014, Les Merveilles avait remporté le Grand prix à Cannes. La réalisatrice revient cette année sur la Croisette avec Lazzaro felice, en Compétition officielle. (BB)

Laurent Chalet
par Eric Guichard

Nouveaux venus à l’AFC

Cher Laurent,
La qualité de ton travail sur La Marche de l’empereur, la démarche entreprise pour réussir ce projet cinématographique au vu des difficultés montrent bien que nous avons affaire à un directeur de la photo d’une grande compétence et digne d’entrer dans notre association. (...)

John Mathieson, BSC Best Cinematography Award 2006

BSC Awards

During its Annual General Meeting on Sunday 9th April 2006, the BSC was delighted to announce the winner of the Best Cinematography Award for 2006 : John Mathieson, BSC for Phantom of The Opera directed by Joel Schumacher.
The award will be presented at the BSC Operators Night Dinner on Friday 8th December 2006.

Edition 2006 de l’IDIFF, les premières photos...
en attendant le compte rendu des différents participants

Salons, expositions et conférences techniques

L’édition 2006 a cloturé ses journées avec la projection du film de télévision Le Grand Charles réalisé par Bernard Stora et photographié par Gérard de Battista, AFC.

Le Grand Charles a été diffusé en 2 parties, depuis un serveur Doremi. L’encodage est réalisé en JPEG 2000 par notre partenaire " membre associé " Digimage.

Plusieurs membres de l’AFC étaient invités dans le cadre de cette manifestation.

L’AFC remercie chaleureusement Philippe Ros, membre consultant de l’AFC, conseiller technique pour l’IDIFF, et Philippe Coroyer pour avoir veillé attentivement au bon déroulement des ateliers.

Premières photos...

Juste " de mon point de vue "
par Hélène Louvart

Billets d’humeur

L’hiver 2004-2005... Dix semaines de tournage pour le film de Sandrine Veysset, un des derniers projets qu’Humbert B. avait réussi à mettre sur pied, déjà tant bien que mal...
Qu’en reste-t-il aujourd’hui ? La disparition d’un homme et tout s’arrête, ou bien se consume à petit feu. (...)

Quatre nouveaux membres à l’AFC

Nouveaux venus à l’AFC

La dernière Lettre annonçait l’arrivée d’Alex Lamarque, le retour de Manuel Téran et celui de la société Duboi au sein de l’AFC.
Eric Guichard, Michel Abramowicz et Rémy Chevrin nous les présentent ce mois-ci.
Un lecteur particulièrement assidu nous faisait récemment remarquer que nous avions tout bonnement passé sous silence dans ces pages la présence d’un membre nouvellement admis parmi nous, Benoît Chamaillard.
Que Patrick Blossier qui nous le présente ici et Benoît lui-même nous prient de bien vouloir nous en excuser.
L’AFC souhaite à tous la bienvenue.

Bruno de Keyzer, un allié des metteurs en scène
Par Bertrand Tavernier

Bruno de Keyzer

J’ai rencontré Bruno de Keyzer dans des conditions un peu particulières. Après sept films enthousiasmants avec Pierre-William Glenn et un grand nombre de réussites (Le Juge et l’assassin, La Mort en direct, Coup de torchon, Une semaine de vacances n’ont pas pris une ride visuellement), j’ai eu l’impression que l’on risquait de se répéter et que, pour un temps, je devais trouver quelqu’un de neuf. Par goût du défi, de l’aventure.

Editorial de décembre 2004
par Eric Guichard

Editoriaux de la Lettre

La nouvelle est tombée le 27 novembre.
Par décision du tribunal administratif de Paris, le film de Jean-Pierre Jeunet n’est plus considéré comme européen et, par extension, français.
Il ne s’agit pas, ici, de contester la décision du tribunal et il ne nous appartient pas de juger cette décision.

En pensant à Claude Ruellan
par François Catonné

Claude Ruellan

On n’imagine pas l’importance qu’a eue Claude Ruellan pour beaucoup d’entre nous.
Quand j’étais assistant les caméras étaient peu fiables, et il y avait toujours quelque chose qui finissait par clocher dans les réglages. C’était toujours la veille du tournage qu’on découvrait un nouveau pépin, un défaut qui allait forcément mettre le film en péril.

Le bureau AFC au Festival de Cannes
par Jean-Pierre Sauvaire

festival de Cannes 2002

« Lors de mon séjour à Cannes à l’occasion du dernier Festival, j’ai pu me rendre compte sur place à quel point la présence du bureau AFC est importante, cela au même titre que les nombreuses autres organisations professionnelles qui y sont représentées (CST, SPI, SRF, ARP...). Le bureau est, depuis cette année, à l’extérieur, au grand air, proche du Palais. Nous en partageons maintenant l’espace avec la Commission du Film qui nous accueille sous leur pavillon blanc. Cette cohabitation privilégiée à proximité de la plage ensoleillée... quand il ne pleut (...)

Vos chefs op sont à l’honneur dans la presse spécialisée !

Propos et entretiens

Denis Lenoir est cité dans l’American Cinematographer du mois de mai, concernant l’ASC Award qu’il a reçu pour l’image de "Uprising" de Jon Avnet.

Jean-Pierre Sauvaire est dans l’American Cinematographer du mois d’avril. Un article conséquent relate son travail sur "Vidocq" de Pitoff.

Eduardo Serra répond aux questions du Technicien du film du 15 avril au 15 mai à propos de "Rue des plaisirs" de Patrice Leconte.

55e Festival International de Cannes
Les films photographiés par les membres de l’AFC

festival de Cannes 2002

Sélection officielle : "Kedma" d’Amos Gitaï, photographié par Yorgos Arvanitis "Le Principe de l’incertitude" de Manoel de Oliveira photographié par Renato Berta "Marie-Jo et ses 2 amours" de Robert Guédiguian photographié par Renato Berta "L’Adversaire" de Nicole Garcia, photographié par Jean-Marc Fabre "Demonlover" d’Olivier Assayas, photographié par Denis Lenoir Hors compétition (clôture) "And Now... Ladies and Gentlemen" de Claude Lelouch, photographié par Pierre-William Glenn Séance spéciale "La Dernière lettre" de Frederik Wiseman, (...)

J’ai connu Bertrand dans les années soixante-dix

Bertrand Chatry

« On avait le même âge, mais lui a tout de suite démarré comme directeur de la photo alors que je chargeais les magasins. A cette âge, profiter de la vie est largement aussi important que le travail, on faisait la fête ensemble, on se donnait des coups de main sur les courts métrages. On parlait longuement de lumière au téléphone. Il en parlait très bien avec des mots justes. A la sortie des projections, c’est vers lui que j’allais pour recueillir ses avis. Il me manque beaucoup. » Romain (...)