Fujifilm Eterna 250D

Pellicule

Index des termes :

Fujifilm Eterna 250D;8563;8663

Résultats de la recherche

Articles (8)

Is Super 16 solvable in HD ?
by Herve Lefel

Chaîne numérique

On September 2d at the Espace Pierre Cardin, the Technical Commission of the FICAM (French federation of the cinematographic audiovisual and multimedia industries) and the Image department of the CST (French Superior Technical Commission) invited many professionals involved in the creation, production, postproduction and broadcast of television fiction to a morning presentation of the results of a joint working group, "Super 16 - HD". With the friendly authorization of the CST, which organized this meeting, we propose an account of this event, written by Herve Lefel, member of the department of the CST Image department.

"Le Super 16 est-il soluble dans la HD ?", compte-rendu de la présentation
par Hervé Lefel, membre du département Image de la CST

Chaîne numérique

Le 2 septembre dernier à l’Espace Pierre Cardin, la Commission technique de la FICAM et le département Image de la CST avaient convié de nombreux professionnels participant à la création, la production, la postproduction et la diffusion des images de fiction pour la télévision à une matinée de présentation des résultats d’un groupe de travail commun " Super 16 – HD ".
Avec l’aimable autorisation de la CST, qui avait organisé cette rencontre, et avant même qu’il ne soit publié dans sa propre Lettre, nous vous proposons un compte-rendu de cette matinée, sous la plume d’Hervé Lefel, membre du département Image de la CST.

La Famille Wolberg
d’Axelle Ropert , photographié par Céline Bozon, AFC

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Déjà, en 2007, Céline Bozon avait répondu aux entretiens de l’AFC pour deux films sélectionnés à la Quinzaine des réalisateurs : La France, réalisé par son frère, Serge Bozon, et Un homme perdu de la cinéaste libanaise Danielle Arbid.
Cette année, elle signe la photo du film d’Axelle Ropert, La Famille Wolberg, sélectionné à la Quinzaine également. À noter qu’elle a rejoint l’AFC fin 2007...

Cinematographer Josée Deshaies talks about his work on "Avant que j’oublie" ("Before I Forget") and "La Question humaine" ("The Human Question")
Interview by François Reumont

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Josée Deshaies is a Quebecker. Having studied Art History in Italy, she started training in Montreal as a second assistant cameraman, before photographing documentaries and short films. Through her encounter with Bertrand Bonello, she switched to full length with Quelque chose d’organique (Something Organic) in 1998. Since then, she has photographed such films as Royal Bonbon by Charles Najman, Cache cache by Yves Caumon, Les Invisibles by Thierry Jousse as well as Bertrand Bonello’s Tiresia and Le Pornographe (The Pornographer). Two of the films selected for this year’s edition of the Director’s fortnight were photographed by Deshaies : Avant que j’oublie (Before I Forget) by Jacques Nolot and La Question humaine (The Human Question) by Nicolas Klotz. (FR)

Josaie Deshaies parle de son travail sur "Avant que j’oublie" et "La Question humaine"

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Josée Deshaies est québécoise. Après des études d’histoire de l’art en Italie, elle attaque une formation classique à Montréal en tant que deuxième assistante opératrice, puis passe à la direction de la photo sur des documentaires et courts métrages.
C’est sa rencontre avec Bertrand Bonello qui lui permet de passer au long métrage sur Quelque chose d’organique en 1998.
Depuis, elle a signé l’image de films comme Royal bonbon de Charles Najman, Cache cache d’ Yves Caumon, Les Invisibles de Thierry Jousse ou Tiresia et Le Pornographe de Bertrand Bonello.
Cette année, Josée est à l’affiche de deux films présentés à la Quinzaine des réalisateurs, Avant que j’oublie de Jacques Nolot et La Question humaine de Nicolas Klotz.

Nos associés au Micro Salon 2006
Bogard SA, Fujifilm Fiaji, Fujinon, Kodak, K5600

2006

Bogard SA A l’occasion du Micro Salon, la société Bogard présente la caméra Arri D20 notablement modifiée à la demande de certains opérateurs. L’ajout interne d’un filtre Bayer pour corriger une dominante rouge. Le verrouillage de l’obturateur à 360° pour des effets visuels. Des signaux de sorties SDI qui viennent s’ajouter aux 2 sorties double flux HDSDI 4:4:4. Une Gamma Box vient également s’ajouter aux nombreux accessoires déjà existants. L’IDIFF 2006 à Cannes nous a permis de constater l’excellente performance des optiques Master Prime (ouverture (...)