Gilles Granier

Etalonnage

Résultats de la recherche

Articles (20)

"An Officer and a Spy", a (true) film about a false verdict
Interview with cinematographer Paweł Edelman, PSC, about his work on Roman Polanski’s film "An Officer and A Spy"

Les entretiens de Camerimage

For his latest film, director Roman Polanski decided to create an extremely historically accurate adaptation of a major event of the late 19th century : the Dreyfus Affair. Despite the very large number of characters and the frequent shifts between different time periods, the Franco-Polish filmmaker shows his excellence as a director and editor with this simple and captivating story. At the camera, once again, his Polish countryman Paweł Edelman officiates (his sixth film with Polanski, starting with The Pianist in 2002). A film in glacial tones, shot in large part in the authentic locations of the story. This film will open the new EnergaCamerimage 2019 Festival in Toruń. (FR)

"J’accuse", un (vrai) film sur un faux coupable
Entretien avec le directeur de la photographie Paweł Edelman, PSC, à propos de son travail sur "J’accuse", de Roman Polanski

Les entretiens de Camerimage

Pour son nouveau film, le réalisateur Roman Polanski a décidé de porter à l’écran une adaptation extrêmement fidèle d’un événement majeur de la fin du XIXe siècle, l’affaire Dreyfus. Malgré le très grand nombre de personnages et les allers retours entre différentes époques, le cinéaste franco-polonais excelle dans la mise en scène et l’art du montage pour rendre à l’écran une histoire simple et captivante. À la caméra, c’est de nouveau son compatriote polonais Paweł Edelman qui officie (après six films avec lui depuis Le Pianiste, en 2002). Un film tout en teintes glaciales dont une partie non négligeable s’est tournée dans les lieux authentiques du drame. Ce film fait l’ouverture à Toruń de la nouvelle édition d’EnergaCamerimage 2019... (FR)

A Tandem in Roubaix
Interview with cinematographer Irina Lubtchansky about her work on "Roubaix, une lumière", a film by Arnaud Desplechin

Les entretiens au Festival de Cannes

The story of fidelity between Arnaud Desplechin and Irina Lubtchansky is being written here with their fourth collaboration on Roubaix, une lumière, which is in Official Competition at Cannes this year. The cinematographer recently finished work on the image of L’Homme fidèle, by Louis Garrel, and Julie Bertucelli’s La Dernière folie de Claire Darling. (BB)

Un tandem à Roubaix
Entretien avec la directrice de la photographie Irina Lubtchansky à propos de son travail sur “Roubaix, une lumière”, d’Arnaud Desplechin

Les entretiens au Festival de Cannes

C’est une histoire de fidélité entre Arnaud Desplechin et Irina Lubtchansky qui s’écrit ici avec leur quatrième collaboration pour Roubaix, une lumière, en Compétition officielle sur la Croisette. La directrice de la photographie a signé récemment l’image de L’Homme fidèle, de Louis Garrel, et de La Dernière folie de Claire Darling, de Julie Bertucelli.

Sunset in Dakar
Entretien filmé avec la directrice de la photographie Claire Mathon, AFC, à propos de son travail sur "Atlantique", de Mati Diop, par François Reumont pour l’AFC

Les entretiens au Festival de Cannes

Dans une banlieue populaire de Dakar, les ouvriers du chantier d’une tour futuriste, sans salaire depuis des mois, décident de quitter le pays par l’océan pour un avenir meilleur. De mystérieuses fièvres s’emparent des filles du quartier... Voici l’argument du premier film de la réalisatrice franco-sénégalaise Mati Diop, également première femme africaine à participer, en 2019, à la course à la Palme d’or. (FR)

Les actualités d’Eclair en juillet-août

Laboratoires, Postproduction, VFX

Dans l’actualité d’Eclair, entre autres, focus sur le Festival International du Film de la Rochelle pour lequel nous avons présenté de jolies restaurations. En cette fin du mois de juin, deux sorties de longs métrages en EclairColor, dont un film AFC ; en juillet, deux sorties en salles dont une reprise, deux films en cours de tournage dont un film AFC, et un film AFC en postproduction.

Les actualités d’Eclair en juillet

Laboratoires, Postproduction, VFX

Dans les actualités d’Eclair, parmi les films qui sortent en salles en juillet 2017, cinq ont été traités chez Eclair, dont un film en EclairColor ; deux films sont en cours de tournage ou de postproduction ; trois films ont été traités en restauration.

Renato Berta, AFC, parle de son travail sur "L’Amant d’un jour", de Philippe Garrel

Les entretiens au Festival de Cannes

Depuis Charles mort ou vif, du Suisse Alain Tanner en 1969, le directeur de la photographie Renato Berta, AFC, a éclairé pas moins d’une centaine de longs métrages. Il accompagne les réalisateurs de la nouvelle vague et privilégie le cinéma d’auteur. Il croise Philippe Garrel très tardivement, en 2015, pour L’Ombre des femmes, puis signe l’image de L’Amant d’un jour, tourné en 35 mm argentique noir-et-blanc. L’Amant d’un jour, 27e long métrage s’inscrivant dans la longue carrière de ce réalisateur (très) indépendant, est présenté à la Quinzaine des Réalisateurs, dans le cadre du Festival de Cannes 2017. (BB)

Le directeur de la photographie Arnaud Potier parle de son travail sur "Les Cow-boys", de Thomas Bidegain
Un premier film ambitieux

Les entretiens au Festival de Cannes

Avec une carrière qui se partage entre les États-Unis et la France, Arnaud Potier s’est fait connaître récemment avec les deux longs métrages de la comédienne et réalisatrice Mélanie Laurent. Stockholm Pennsylvania et 5 to 7 sont aussi deux productions américaines indépendantes qui devraient sortir prochainement en France. Il signe aujourd’hui l’image des Cow-boys, premier film, en tant que réalisateur, du scénariste à succès Thomas Bidegain (Un prophète, De rouille et d’os, La Famille Bélier). Une histoire ancrée dans l’actualité qui parle d’un père (François Damiens) à la recherche de sa fille partie faire le djihad au Pakistan. (FR)

Cinematographer Romain Winding, AFC, speaks about his work on "Les Adieux à la Reine", a film by Benoît Jacquot

Propos et entretiens

Les Adieux à la reine (after the eponymous novel by Chantal Thomas) tells the story of Sidonie (Léa Seydoux), who was Marie Antoinette’s (Diane Kruger) reader, who was fascinated by the Queen. The story unfolds at Versailles during the regime’s last days of July 14-16 1789.
This is the eighth film I’ve shot with Benoît Jacquot. We are used to and trust one another, which allows us to become even more creative every time we work together.

Neuilly, sa mère
de Djamel Bensalah et Gabriel-Julien Laferrière, photographié par Pascal Gennesseaux, AFC

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Neuilly, sa mère, de Gabriel-Julien Laferrière, coréalisé et produit par Djamel Bensalah, est une comédie interprétée principalement par des " préados " entourés de comédiens reconnus, voire célèbres.
Pascal Genesseaux, collaborateur de Djamel Bensallah pour la quatrième fois, résume le film ainsi : « On peut rire des aventures de ce jeune garçon avec toute la candeur et presque la naïveté que Djamel donne à ses personnages. Plaisir et réflexion au passage sur des univers aussi contraires que ceux d’une cité de province et d’une école " libre " de Neuilly. C’est le beur et l’argent du beur… (rires…). Cette histoire est finalement proche de la vie de Djamel. »

Films (27)

Raoul Taburin

de Pierre Godeau
Produit par Pan Européenne, France 2 Cinéma, Auvergne Rhône-Alpes Cinéma, Versus Production, Radio Télévision Belge Francophone (RTBF)
Photographié par

Claire Mathon, AFC

Lire l'article