Gina Gammel

Producer
Director

Search results

Articles (3)

Cinematographer David Gallego, ADFC, discusses his work on "War Pony", by Gina Gammel and Riley Keough

Interviews

Producer Gina Gammel and actress Riley Keough decided to shoot their first feature film as co-directors in the heart of Pine Ridge Native American reservation, in South Dakota. War Pony is a film featuring non-professional actors, which describes the daily lives of several young people belonging to the Lakota tribe. This is also a deep dive into the lives of marginalized Americans, who live in mobile homes, and whose lives are severely impacted by drug trafficking. David Gallego, ADFC, a cinematographer originally from Columbia (I Am Not a Witch, by Rungano Nyoni, noticed at Cannes in 2017) took on this political and emotional film. (FR)

Au palmarès du 75e Festival de Cannes

Festival de Cannes 2022

Lors de la cérémonie du clôture de la 75e édition du Festival de Cannes, qui s’est déroulée samedi 28 mai, le jury, présidé par Vincent Lindon, a annoncé son palmarès. La Palme d’or a été décernée à Triangle of Sadness, de Ruben Östlund, photographié par Fredrik Wenzel, FSF, la Caméra d’or, à War Pony, de Gina Gammel et Riley Keough, photographié par David Gallego, ADFC, et le Prix CST de l’Artiste-Technicien, à l’ensemble de l’équipe Son du film Triangle of Sadness, de Ruben Östlund.

Le chef opérateur David Gallego, ADFC, parle de son travail sur "War Pony", de Gina Gammel et Riley Keough
Little Big Men

Interviews

C’est au cœur de la réserve indienne de Pine Ridge, dans le Dakota du Sud, que la productrice Gina Gammel et la comédienne Riley Keough ont décidé de s’installer pour leur premier long métrage en tant que co-réalisatrices. War Pony est un film interprété par des non professionnels, qui décrit la vie quotidienne de plusieurs jeunes de la tribu des Lakotas. C’est aussi une plongée dans l’Amérique des exclus, vivant dans des mobiles homes, transpercés par l’économie de la drogue. David Gallego, ADFC, directeur de la photographie d’origine colombienne (I Am Not a Witch, de Rungano Nyoni, remarqué à Cannes en 2017) s’empare de ce film à la fois politique et touchant. (FR)