Gordon Willis

Direction de la photographie

Résultats de la recherche

Articles (33)

Disparition de Michael Chapman, ASC (1935 - 2020)

In memoriam

Le directeur de la photographie Michael Chapman, ASC, nous a quittés, le 20 septembre dernier, à l’âge de 84 ans. Exfiltré du fret ferroviaire par son beau-père Joseph Brun, ASC, il avait été ensuite formé par Gordon Willis, ASC, avant de s’affirmer comme un des acteurs majeurs du renouveau de l’image américaine dans les années 1970-80 avec Taxi Driver et Raging Bull, de Martin Scorsese, en point d’orgue.

Rencontres confinées entre étudiants et chefs opérateurs

Conférences, tables rondes, colloques, séminaires, Leçons de cinéma

Depuis le 21 avril 2020, l’ENS Louis-Lumière propose pendant le confinement des rencontres avec des professionnels du cinéma, de la photographie et du son destinées à ses étudiantes et étudiants, et à celles et ceux de La Fémis, de la CinéFabrique et de l’École Kourtrajmé. Une série d’entretiens, réalisés via webcam, avec la participation d’étudiants des différentes écoles et en partenariat avec l’AFC.

"Nos 100 premières années"
Un livre publié par l’ASC

Livres et revues

En honneur de son 100e anniversaire, l’ASC a publié Our First 100 Years (Nos 100 premières années), un ouvrage de 154 pages où figurent en bonne place des douzaines de photos d’archive de qualité aux côtés des histoires personnelles de soixante-dix-sept membres de l’association.

57e New York Film Festival

Films AFC dans les festivals

La 57e édition du New York Film Festival se tiendra du 27 septembre au 13 octobre 2019 au Lincoln Center. Des films récents venus du monde entier mais aussi des films du patrimoine restaurés se répartissent dans plusieurs sélections. Quatre films photographiés par des membres de l’AFC figurent dans la sélection “Main Slate”. Ajoutons un hommage aux cent ans de l’ASC avec une sélection de treize films tournés entre 1928 et 2005.

Film for the Mayor
Interview with cinematographer Sébastien Buchmann, AFC, about his work on Nicolas Pariser’s film "Alice and the Mayor"

Les entretiens au Festival de Cannes

A graduate of the Ecole nationale supérieure Louis-Lumière with a major in Cinema, Sébastien Buchmann, AFC, has been working on both documentaries and fiction films ever since. He has worked a number of times with Dominique Marchais, who is a director of activist documentaries (La ligne de partage des eaux, Nul homme n’est une île). On the fiction side, he is the faithful associate of Valérie Donzelli, La guerre est déclarée, Mickhaël Hers, Amanda, and Nicolas Pariser, alongside whom he has just completed a new philosophic-political opus entitled Alice et le Maire (Alice and the Mayor), in selection at the Directors’ Fortnight.

De l’argentique pour le maire
Entretien avec le directeur de la photographie Sébastien Buchmann, AFC, à propos de son travail sur "Alice et le maire", de Nicolas Pariser

Les entretiens au Festival de Cannes

Issu de l’Ecole nationale supérieure Louis-Lumière, spécialité Cinéma, Sébastien Buchmann, AFC, exerce son talent entre documentaire et fiction. Il a travaillé à plusieurs reprises avec Dominique Marchais, réalisateur de documentaires engagés (La Ligne de partage des eaux, Nul homme n’est une île). Côté fiction, il est le fidèle collaborateur de Valérie Donzelli, La guerre est déclarée, de Mickhaël Hers, Amanda, et de Nicolas Pariser qu’il accompagne encore aujourd’hui pour son nouvel opus philosophico-politique, Alice et le maire, en sélection à la Quinzaine des réalisateurs. (BB)

Cinematographer Linus Sandgren, FSF, discusses his work on Damien Chazelle’s “First Man”
"The Dark Side of the Moon", by François Reumont for the AFC

Les entretiens de Camerimage

Consciously very different than the traditional American hero saga, Damien Chazelle’s biopic First Man is intended to be intimate and sober and depicts the difficulties of a couple in the aftermath of the loss of their first child. Cinematographer Linus Sandgren, FSF, used a variety of different cinematographic techniques for each particular take on this film where he is again working with its young director, both of whom were Oscar winners for La La Land. Here, he discusses with us the slightly-less glamorous, but just as important, aspects of the making of this film. (FR)

Le directeur de la photographie Linus Sandgren, FSF, parle de son travail sur "First Man", de Damien Chazelle
"The Dark Side of the Moon"

Les entretiens de Camerimage

Volontairement très éloigné de la traditionnelle saga héroïque américaine, le biopic de Damien Chazelle, First Man (Le Premier homme sur la Lune) se veut intimiste et sombre, et dépeint les difficultés d’un couple à la suite de la perte de leur premier enfant. Alternant beaucoup de techniques de prise de vues différentes selon les séquences, Linus Sandgren, FSF, fait de nouveau équipe avec le jeune réalisateur, tous deux oscarisés pour La La Land. Il nous parle de cet aspect peut-être un peu moins spectaculaire, mais tout aussi important pour lui, de la fabrication du film. (FR)

Cinematographer Eric Gautier, AFC, discusses his work on Xavier Giannnoli’s film “The Apparition”
Filming the invisible, by François Reumont on behalf of the AFC

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Eric Gautier, AFC, answers a question regarding the potential paradox of filming a movie about a hypothetical apparition by the Virgin Mary with a smile and a recollection about the beginning of his adventure with Xavier Giannoli : “It’s a bit of a challenge to film the mystery of faith. The love of God is like any sort of love : there is no tangible proof, just the gift of oneself. Sincerity (and lies, like in other of Giannoli’s films) is at the heart of the story. The loneliness of the two characters, Jacques (Vincent Landon) and Anna (Galatea Bellugi) is the spark that sets the story in motion.”

Où le directeur de la photographie Eric Gautier, AFC, parle de son travail sur "L’Apparition", de Xavier Giannoli
Filmer l’invisible, par François Reumont pour l’AFC

Entretiens avec des directeurs de la photographie

A cette question sur le potentiel paradoxe de mettre en image un film autour d’une apparition supposée de la Vierge Marie, Eric Gautier, AFC, sourit et se remémore le début de son aventure au côté de Xavier Giannoli : « C’est un peu un défi de filmer le mystère de la foi. L’amour de Dieu, c’est comme l’amour tout court : il n’y a aucune preuve tangible, seulement du don de soi. La sincérité (et le mensonge, comme dans d’autres films du cinéaste) est la question centrale de l’intrigue. Avec, comme catalyseur scénaristique, la solitude de ces deux personnages, Jacques (Vincent Lindon) et Anna (Galatea Bellugi) ».

Un Oscar d’honneur décerné au directeur de la photographie Owen Roizman, ASC

Les Oscars

Présidée par le directeur de la photographie John Bailey, ASC, qui a récemment été élu, l’"Academy of Motion Picture Arts and Sciences" (AMPAS) - l’Académie des Oscars - a annoncé les noms des quatre personnalités du cinéma qui recevront, samedi 11 novembre 2017, un Oscar d’honneur. A savoir l’auteur et réalisateur Charles Burnett, le directeur de la photo Owen Roizman, ASC, l’acteur Donald Sutherland et la première réalisatrice à recevoir ce prix, Agnès Varda.

A propos de "Valérian", de Luc Besson : Thierry Arbogast, AFC, directeur de la photo
Par Ariane Damain Vergallo pour CW Sonderoptic - Leica

Technique

Pour le nouveau film de Luc Besson, Valérian, il y a eu quatre mois de préparation intense. Luc Besson a d’abord réuni tous les chefs de poste : Hugues Tissandier, le décorateur, Olivier Bériot, le costumier, et Thierry Arbogast, le directeur de la photographie. Il leur a raconté l’histoire de Valérian puis une lecture du scénario a été faite et il leur a montré des dessins afin de les immerger dans le monde particulier de la bande dessinée de Christin et Mezières, parue en France dans les années 1970, dont est tiré le film.

About Luc Besson’s "Valerian" : Cinematographer Thierry Arbogast, AFC
By Ariane Damain Vergallo, on behalf of CW Sonderoptic - Leica

Technique

No less than four months of intense preparation preceded the actual production of Luc Besson’s new film, Valerian. Besson first gathered all the department heads : production designer Hugues Tissandier, costume designer Olivier Bériot and cinematographer Thierry Arbogast. He summed up Valerian’s story line then, after a reading of the script, he showed them a series of drawings better to immerse them in the particular world of Christin’s and Mezières’ comic book that appeared in France in the 1970s and which the film is based on.

Darius Khondji, AFC, ASC, sheds light on his retrospective at the Cinémathèque française
By François Reumont for the AFC

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Before he was fêted within the temple of French cinephilia, Darius Khondji agreed to participate in a particular sort of interview during which we asked him to react to a series of surprise images. The DoP of Delicatessen and Seven discussed some of his memories, inspirations, anxieties, and passions with us. (FR)

Où Darius Khondji, AFC, ASC, éclaire sa rétrospective à la Cinémathèque française
Par François Reumont pour l’AFC

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Avant d’être célébré dans le temple de la cinéphilie française, Darius Khondji s’est prêté au jeu d’une interview où une série d’images surprises lui ont été proposées. Le chef opérateur de Delicatessen et Seven revient sur quelques souvenirs, inspirations, angoisses et passions. (FR)

L’agenda des vendredi 21 et samedi 22 novembre

Les derniers agendas

  • Vendredi 21 novembre
  • Les films AFC du jour
  • The Theory of Evertthing, de James Marsh, photographié par Benoît Delhomme, AFC, projection à l’Auditorium de l’Opera Nova à 23h
  • Lire un entretien accordé par Benoît Delhomme à propos de son travail sur The Theory of Evertthing
  • Les films non AFC du jour
  • Compétition principale
  • Momy, de Xavier Dolan, photographié par André Turpin, projection à l’Auditorium de l’Opera Nova à 20h
  • Lire ou relire un entretien accordé par André Turpin à propos de son travail sur Momy et publié sur le site lors du dernier Festival de Cannes où le film était en Compétition officielle
  • Samedi 22 novembre
  • Cérémonie de clôture, remise des Grenouilles d’or, d’argent et de bronze 2014, et représentation de Film, un spectacle théâtral d’Andrzej Strzelecki, à l’Auditorium de l’Opera Nova à 17h
  • A suivre, entre autres, dans cet article, de plus amples informations sur les activités, vendredi 21, d’Arri, Canon et Panasonic, membres associés de l’AFC.

A propos de Gordon Willis
Par Darius Khondji, AFC, ASC

Gordon Willis

J’aurais aimé rencontrer Gordon Willis, dont le travail a été une grande influence pour moi et sûrement aussi pour beaucoup de directeurs de la photographie de ma génération et de celle qui m’a précédé. D’une grande modernité et d’une grande rigueur, son travail était très lié à sa lecture du scénario, avec une mise en lumière et un cadre très sobres mais avec une vraie intention stylistique.

Disparition du directeur de la photographie Gordon Willis, ASC

Gordon Willis

Francis Ford Coppola a dit un jour de Gordon Willis : « Il a un sens inné de la composition et de la beauté, à l’égal des artistes de la Renaissance. » Le directeur de la photographie new-yorkais s’est éteint des suites d’un cancer, dimanche 18 mai 2014, à Falmouth, Massachusetts (Etats-Unis). Il était âgé de quatre-vingt-deux ans.

A Gordon Willis
Par Willy Kurant, AFC, ASC

Gordon Willis

A la suite de l’annonce du décès du directeur de la photographie Gordon Willis, ASC, notre confrère Willy Kurant, AFC, ASC, qui a longtemps travaillé aux Etats-Unis, nous a fait parvenir son témoignage.

Le directeur de la photographie Darius Khondji, AFC, ASC, parle de son travail sur "The Immigrant", de James Gray

Les entretiens au Festival de Cannes

Darius Khondji est sûrement l’un des directeurs de la photo de l’AFC le plus connu internationalement et celui qui nous offre une très grande diversité d’images. Probablement à cause, ou grâce, aux réalisateurs très différents qui font appel à lui, de Caro et Jeunet (Delicatessen, La Cité des enfants perdus) à ses débuts, en passant par Wong Kar-waï (My blueberry nights), David Fincher (Seven) ou encore Woody Allen (Anything Else, Minuit à Paris, To Rome with Love) et dernièrement Michael Haneke (Funny Games US et Amour). Impossible de tous les citer – 44 films ! – mais une première collaboration avec James Gray, en compétition pour la quatrième fois à Cannes, qui vient nourrir sa filmographie d’une nouvelle expérience. (BB)

Avec effarement...
par Bruno Delbonnel

Billets d’humeur

Je lis avec effarement le compte rendu du conseil d’administration. Mon effarement se porte surtout sur la présence " éventuelle " de l’AFC à Camerimage.

Comme vous ne le savez certainement pas, j’étais l’année dernière membre du jury principal de ce festival. La seule chose que l’AFC avait remarquée était l’absence de Denis Lenoir qui aurait dû être avec moi dans le jury.
A part les deux opérateurs français qui avaient des films en compétition, Patrick Blossier pour Indigènes et Yves Cape pour Flandres, et qui ne restèrent que le jour de la présentation de leur film..., aucun opérateur français.

Freddie Francis
par Marc Salomon, membre consultant

Freddie Francis

Le directeur de la photographie Freddie Francis est décédé samedi 17 mars 2007 à Isleworth dans le Middlesex. Il était âgé de quatre-vingt-neuf ans.
Un des rares opérateurs à avoir réussi une double carrière de chef opérateur et de réalisateur, même s’il doit la plus grande part de sa notoriété à sa première casquette.

Films (4)

Rubriques (1)