Guillaume Schiffman

Direction de la photographie

Résultats de la recherche

Articles (30)

Rétrospective Claude Miller à la Cinémathèque française

Cinémathèque française

Du 24 janvier au 9 février 2024, la Cinémathèque française propose une rétrospective en l’honneur du cinéaste Claude Miller. Ayant dfébuté en travaillant avec Jean-Luc Godard ou François Truffaut, il s’est imposé rapidement comme l’une des figures du cinéma d’auteur populaire français avec des films qui ont marqué toute une génération de cinéphiles. Des directeurs de la photographie de l’AFC ont œuvré à son côté.

Rétrospective Catherine Breillat à la Cinémathèque française

Rencontres, Projections, Diffusions

Du 11 au 24 septembre 2023, la Cinémathèque française propose une rétrospective des films de la cinéaste Catherine Breillat. L’occasion de découvrir ou revoir les images, entre autres directeurs de la photographie, des membres de l’AFC Yorgos Arvanitis, Laurent Dailland, Eric Gautier, Jeanne Lapoirie, Denis Lenoir, Laurent Machuel ou encore Guillaume Schiffman.

Dans l’actualité du mois de TSF

Technique

TSF félicite les douze œuvres sélectionnées au Festival de la Fiction TV tournées avec les moyens techniques du Groupe, dont quatre photographiées par des membres de l’AFC. En septembre 2023, huit sorties au cinéma de films tournés avec les moyens techniques de TSF, dont trois photographiés par des membres de l’association, et vingt-quatre longs métrages et fiction TV en tournage, dont dix photographiés par des membres de l’AFC.

Mathieu Plainfossé, AFC, "Going Elsewhere"
By Ariane Damain Vergallo, for Ernst Leitz Wetzlar

Portraits de directeurs de la photographie dans l’optique de Leitz

Just after the 39-45 war, Mathieu Plainfossé’s architect great-grandfather, inspired by the faith of the pioneers, set about rebuilding the town of Saint Malo, which had been almost destroyed by American bombing raids. It was a mammoth task that lasted more than 15 years, and which he oversaw with talent and perseverance. As for his grandfather, a renowned equestrian veterinarian, he had operated on nothing less than the Queen of England’s racehorses and those of the Aga Khan in his famous Grosbois clinic, using a technique invented by him. Remarkable men of whom he could later be proud.

Les films en sélection au FFFA tournés avec les moyens techniques du groupe TSF

Les films sur les écrans et en tournage

La 16e édition du Festival du Film Francophone d’Angoulême se tiendra du 22 au 27 août 2023. Cette année, 13 films réalisés avec les moyens techniques TSF sont sélectionnés ! TSF tient à féliciter l’ensemble de cette sélection. Nous remercions toutes les équipes qui nous ont fait confiance cette année. On notera la présence aux génériques de six membres de l’AFC.

Articles (30)

Mathieu Plainfossé, AFC, "Partir ailleurs"
Par Ariane Damain Vergallo, pour Ernst Leitz Wetzlar

Portraits de directeurs de la photographie dans l’optique de Leitz

Juste après la guerre de 39-45, l’arrière-grand-père architecte de Mathieu Plainfossé, animé de la foi des pionniers, s’était attelé à la reconstruction de la ville de Saint-Malo presque complètement détruite par les bombardements américains. Un chantier de titan qui allait durer plus de 15 ans et qu’il avait suivi avec talent et opiniâtreté. Quant à son grand-père, un vétérinaire équestre renommé, il avait opéré, avec une technique inventée par lui, rien moins que les chevaux de course de la reine d’Angleterre et ceux de l’Aga Khan dans sa célèbre clinique de Grosbois. Des hommes remarquables dont, plus tard, il pourrait s’enorgueillir.

Guillaume Schiffman, AFC, parle de son travail à l’image sur "Rien à perdre !", de Delphine Deloget
Par Brigitte Barbier, pour l’AFC

Les entretiens au Festival de Cannes 2023

En sélection à Un Certain Regard de ce 76e Festival de Cannes, Rien à perdre ! est le premier long métrage de la documentariste Delphine Deloget. Elle avait déjà traité de la relation filiale dans son documentaire L’Homme qui cherchait son fils, où un père à la recherche de son fils, probablement kidnappé, défie les autorités chinoises. Dans Rien à perdre !, Virginie Effira interprète une mère qui se bat contre la justice française et son manque de discernement envers la protection de l’enfance. Ce drame social, entièrement tourné à Brest, est accompagné par l’image sobre, réaliste, de Guillaume Schiffman AFC. Il développe ici son désir de proposer une image, certes réaliste mais de cinéma, comme il se plaît à le souligner. (BB)

Guillaume Schiffman, AFC, parle de son expérience sur "Bonnard, Pierre et Marthe", de Martin Provost
Par Brigitte Barbier, pour l’AFC

Les entretiens au Festival de Cannes 2023

Bonnard, Pierre et Marthe raconte l’histoire du peintre mais surtout celle de sa femme. Ce point de vue, qui laisse une place trop souvent rare à la femme peintre, Martin Provost nous l’avait déjà généreusement proposé avec Séraphine. Guillaume Schiffman, AFC, qui s’est associé pour la deuxième fois à Martin Provost – La Bonne épouse étant leur première collaboration –, signe une image proche de la peinture de Bonnard. Il nous parle de cette expérience pleine d’émotions à plusieurs titres. Bonnard, Pierre et Marthe est projeté à Cannes Première au Festival de Cannes 2023. (BB)

Retour sur "La Nuit américaine", en l’honneur de Pierre-William Glenn, son directeur de la photographie

Actualités AFC

Accompagné d’étudiants de l’ENSLL, j’ai filmé la soirée du 8 septembre 2021 où l’AFC rendait hommage à Pierre-William Glenn en projetant, sur grand écran et en plein air, La Nuit américaine, de François Truffaut, qu’il a photographié. Cette vidéo de six minutes vient à la suite, dans cet article et en tant que mémoire visuelle, d’un texte où Gilles Porte, l’un des initiateurs de la soirée, fait l’historique et le récit détaillé de cette nuit qualifiée de « magique ». (Dominique Gentil)

Films (51)

Le Consentement

de Vanessa Filho
Produit par Moana Films, Windy Production, Panache Productions, La Compagnie Cinématographique, France 2 Cinéma, RTBF
Photographié par

Guillaume Schiffman, AFC