Histoire d’un regard - A la recherche de Gilles Caron

Mariana cadre généralement elle-même. Mais, comme pour Histoire d’un secret, elle intervient comme protagoniste, elle est donc filmée, elle a pour cela eu de nouveau besoin de ma présence en tant qu’opératrice.
Gilles Caron
Copyright Fondation Gilles Caron

De nouveau donc une relation de travail qui s’installe entre nous et qui doit permettre de réussir les moments filmés avec elle et avec des intervenants extérieurs, que nous ne pouvons répéter. Comme lors de nos rencontres en Irlande avec des personnes qui ont été prises en photos par Gilles Caron ou lors de scènes avec un historien dans notre atelier de tournage, nous sommes en effet plongées dans une manière de filmer où nous ne pouvons refaire la scène, ce qui est une opération très délicate car Mariana ne peut être filmée et regarder en même-temps où et quand je me déplace pour changer de plan. Pari risqué mais « gymnastique filmique » passionnante. Lorsque, par contre, Mariana est seule à l’image et que nous mettons en place le plan, c’est plus simple car nous refaisons une autre prise si nous ne sommes pas satisfaites du plan.

Hélène Louvart et Mariana Otero
Copyright Diaphana Distribution

Karine Aulnette m’a secondée pendant tout le tournage et surtout a pu se rendre disponible pour la préparation très méticuleuse de ce projet, pour prendre le temps de se plonger dans l’univers visuel de Gilles Caron avec ses photos si impressionnantes, à devoir choisir, refaire des tirages, les contrôler, faire des essais filmés de rendus, et sur le tournage m’aider pour le point ou bien me souffler dans l’oreille quand elle voyait que ce n’était pas totalement net. Un vrai travail de collaboration, très précieux dans ce cas-là.
Et une intervention de Marianne Lamour (chef électricienne) pour recréer une lumière dans l’atelier, avec des effets soleil, des effets matin ou soir ou des effets pénombres, afin de rendre le film intemporel, et visuellement à la hauteur de la qualité du travail de Gilles Caron, qui a été vraiment un photographe incroyable. Avec quelques leçons de cadre en passant… Et un travail très minutieux d’Aidan Rist en tant qu’étalonneur.

Portfolio

Équipe

Assistante opératrice et opératrice : Karine Aulnette
Cheffe électricienne : Marianne Lamour

Technique

Matériel caméra : Telline (Sony FS7 et objectifs Canon EF)
Matériel lumière : RVZ Lumière
Postproduction : Orlando
Etalonneur : Aidan Rist

synopsis

Gilles Caron, alors qu’il est au sommet d’une carrière de photojournaliste fulgurante, disparaît brutalement au Cambodge en 1970. Il a tout juste 30 ans. A partir des milliers de photographies qu’il a faites au cours des événements les plus marquants de son époque, la réalisatrice redonne une présence au photographe et raconte l’histoire de son regard si singulier.