Hommage et retrospective Caroline Champetier, AFC, à la Cinémathèque française

La Lettre AFC n°239

Après les directeurs de la photographie, Claude Renoir, Raoul Coutard, Giuseppe Rotunno, Pierre Lhomme, Michaël Balhaus, Renato Berta et l’année dernière Willy Kurant, la Cinémathèque française, en partenariat avec l’AFC, rend hommage à Caroline Champetier en proposant du 5 au 23 février 2014 une rétrospective de 33 des films qu’elle a photographiés.

« Le cinéma est le seul art à n’être fait que de lumière. L’impression, la projection, la réflexion sont lumineuses. [...] Dans une vision plus spirituelle, le cinéma se doit d’éclairer quelque chose, quelqu’un, quelque part. Il de s’agit pas d’éclairage mais de lumière. Celle-ci vient du plan lui-même tandis que l’éclairage cerne le plan.L’éclairage est la pratique du directeur de la photographie : une mise en place lumineuse certes, mais dramatisante, anecdotique (pas dans un sens péjoratif), soumise au récit, à, la narration. La lumière échappe à cela : elle est le fait de la mise en scène. Elle marque l’échappée du narratif vers l’émotion, elle retourne le sens, elle révèle. »
Caroline Champetier, 1994

  • Mercredi 5 février à 20 heures : ouverture de la rétrospective
    N’oublie pas que tu vas mourir, de Xavier Beauvois
  • Lire l’article de Bernard Payen présentant l’événement et paru dans le programme et sur le site Internet de la Cinémathèque française