Jacques Audiard

Réalisation
Scénario

Résultats de la recherche

Articles (30)

Le directeur de la photographie Stéphane Fontaine, AFC, parle de son travail sur "Jimmy P.", d’Arnaud Desplechin

Les entretiens au Festival de Cannes

Depuis Mon cœur de battre s’est arrêté, pour lequel il a reçu le César de la meilleure photographie en 2006, Stéphane Fontaine travaille sur les films de Jacques Audiard et obtient un deuxième César pour Un prophète. Il retrouve Arnaud Desplechin, dix ans après Léo, en jouant " Dans la compagnie des hommes " pour un film tourné aux Etats-Unis, Jimmy P. (Psychothérapie d’un Indien des Plaines), en Compétition officielle sur la Croisette. (BB)

Citation du mois

Citation du mois

Avec Jacques Audiard […], quand ses images sont sèches, ma musique est lyrique. Quand elles sont sombres, elle apporte la lumière.

Alexandre Desplat, dans Le Monde du 23 février 2013

Le directeur de la photographie Jean-Marc Fabre, AFC, parle de son travail sur "Camille redouble", de Noémie Lvovsky

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Jean-Marc Fabre a signé l’image d’une trentaine de longs métrages et travaillé, entre autres, avec Jean-Pierre Denis (Les Blessures assassines), James Ivory (A Soldier’s Daughter never Cries), Amos Kollek (Fast Food, Fast Women), Jacques Audiard (Un héros très discret), Danièle Thompson (Fauteuils d’orchestre, Le Code a changé), Anne Fontaine (Comment j’ai tué mon père, Nathalie…, Mon pire cauchemar), Nicole Garcia (L’Adversaire, Un balcon sur la mer). Avec Camille redouble, il collabore pour la quatrième fois avec Noémie Lvovsky qu’il a rencontrée à La fémis en 1989.

Cinematographer JF Hensgens AFC, SBC talks about his collaboration on Joachim Lafosse’s last movie “A perdre la raison”

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Jean François Hensgens SBC, who joined the AFC in 2010, began his career as First AC on the Dardenne’s brothers movies La Promesse, Rosetta and Le Fils. He was then assisting Alain Marcoen SBC, long time cinematographer of the famous directors.
He photographed his first movie in 2004 : Fratricide a film by Yelmas Arslan and then started his collaboration with Olivier Van Hoofstad on the 2 movies : Dikkenek and Go Fast.
Later he shot Banlieue 13-Ultimatum by Patrick Alessandrin, Tête de Turc by Pascal Elbé, Cat Run and Darktide by John Stockwell.
Joachim Lafosse’s last script is based on a real tragic story : a mother of five, killed her children by cutting their throat. This horrible story shocked whole Belgium five years ago.
For this drama, Emilie Dequenne ( Rosetta in the Dardenne’s film) and the partners from Le Prophète , Jacques Audiard’s actors , Niels Arestrup and Tahar Rahim joined the casting.

Le directeur de la photographie Jean-François Hensgens, AFC, SBC, parle de son travail sur "A perdre la raison", de Joachim Lafosse

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Jean-François Hensgens, SBC, qui a rejoint l’AFC en 2010, a été assistant caméra sur les films des frères Dardenne – La Promesse, Rosetta, et Le Fils – au côté du directeur de la photographie Alain Marcoen, SBC. Il devient directeur de la photo en 2004 pour Fratricide de Yelmas Arslan puis travaille avec Olivier Vanhoofstad pour Dikkenek et Go Fast. Il consolide son expérience avec des films comme Banlieue 13 - Ultimatum de Patrick Alessandrin, Tête de turc de Pascal Elbé, Cat Run et Darktide de John Stockwell.
Le film du réalisateur belge Joachim Lafosse, A perdre la raison, est inspiré d’un fait divers tragique, une mère de famille qui égorge ses cinq enfants et qui avait bouleversé la Belgique, il y a cinq ans. Nous retrouvons pour ce drame Emilie Dequenne (la Rosetta des frères Dardenne) ainsi que le couple du Prophète de Jacques Audiard, Niels Arestrup et Tahar Rahim.

Le directeur de la photographie Stéphane Fontaine, AFC, parle de son travail sur "De rouille et d’os"
Extraits d’un article qui paraîtra dans la Lettre AFC de juin

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Stéphane Fontaine a commencé comme assistant d’Eric Gautier. Stéphane a ensuite fait la photo d’une vingtaine de long métrages, et a travaillé notamment avec les réalisateurs Philippe Grandrieux, Agnès Jaoui, Nicole Garcia, Barry Levinson, Paul Haggis et Mia Hansen-Love.
Stéphane a eu le César de la meilleure photo pour les deux premiers films qu’il a photographiés pour Jacques Audiard : De battre mon cœur s’est arrêté et Un prophète, qui a obtenu le Grand Prix à Cannes il y a trois ans. De rouille et d’os est sa troisième collaboration avec le réalisateur.

L’agenda du vendredi 18 mai

Agendas

  • C’est l’actualité de nos membres associés qui remplit l’agenda car ancun film photographié par un directeur de la photographie de l’AFC n’est programmé aujourd’hui. Il faudra attendre demain samedi 19 pour que cette absence soit comblée.
  • De rouille et d’os de Jacques Audiard, photographié par Stéphane Fontaine, AFC, est de nouveau projeté ce jour, salle du Soixantième à 11h30.
  • Contacts AFC
  • Mathilde Demy : +33 (0)6 48 10 44 58
  • Jean-Noël Ferragut : +33 (0)6 03 50 09 28
  • Point de rencontre : Pavillon de la CST à l’heure des Rendez-vous de midi

L’agenda du jeudi 17 mai

Agendas

  • Les films AFC du jour
  • Sélection officielle, Compétition
  • De rouille et d’os de Jacques Audiard, photographié par Stéphane Fontaine, AFC, projections au Grand Théâtre Lumière à 8h30, 15h et 19h30
  • Le film sera de nouveau projeté le vendredi 18 mai, salle du Soixantième à 11h30
  • Lire ce jeudi un entretien accordé par Stéphane Fontaine à propos de son travail sur De rouille et d’os
  • Contacts AFC
  • Mathilde Demy : +33 (0)6 48 10 44 58
  • Jean-Noël Ferragut : +33 (0)6 03 50 09 28
  • Point de rencontre : Pavillon de la CST à l’heure des Rendez-vous de midi

Articles (30)

Eponine Momenceau revient sur le tournage entièrement nocturne d’"Une nuit", d’Alex Lutz
Par Brigitte Barbier, pour l’AFC

Les entretiens au Festival de Cannes

C’est comme acteur et réalisateur que l’humoriste, metteur en scène et auteur Alex Lutz présente à Un Certain Regard son dernier film, Une nuit. Comme son titre l’indique, l’histoire de son quatrième long métrage suit les déambulations d’un couple - belle performance d’acteurs avec Karin Viard à ses côtés - durant une seule nuit. Eponine Momenceau, la directrice de la photographie qui avait été nommée aux César en 2015 pour son premier long métrage à la caméra - Deephan, de Jacques Audiard (Palme d’Or 2015) -, nous parle de l’image à inventer pour ce film, entièrement tourné du crépuscule à l’aube. Une nuit est présenté Hors compétition en clôture de la section Un Certain Regard au 76e Festival de Cannes. (BB)

Paul Guilhaume, AFC, discusses the shooting of "Les Olympiades", a film by Jacques Audiard
Paris in black-and-white

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Jacques Audiard is what one might call a habitué of the Cannes Film Festival. Besides his Golden Palm Award for Dheepan, in 2015, he has presented most of his films at Cannes. This year, he is offering audiences a study based around the love relationships of four young people of different backgrounds, but who all live in the same neighborhood in Paris. A new choral film photographed in black-and-white by Paul Guilhaume, AFC. (FR)

Paul Guilhaume, AFC, revient sur le tournage du film de Jacques Audiard, "Les Olympiades"
Paris en noir et blanc

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Jacques Audiard est ce qu’on appelle un habitué du festival. Outre sa Palme d’Or pour Dheepan, en 2015, il a présenté la majorité de ses films ici. Cette année il propose une étude autour des relations sentimentales de quatre jeunes gens d’origine différentes mais vivant tous dans le même quartier de Paris. Un nouveau film choral, en noir et blanc, dont la photographie est confiée à Paul Guilhaume, AFC. (FR)

Au palmarès des Magritte du Cinéma 2020

Les Magritte

La 10e cérémonie des Magritte du Cinéma, organisée par l’Académie André Delvaux, a révélé son palmarès le samedi 1er février 2020. Étaient en lice pour le Prix de la Meilleure image : Hichame Alaouié, SBC, pour Duelles, d’Olivier Masset-Depasse, Benoît Debie, SBC, pour Les Frères sisters, de Jacques Audiard, et Virginie Surdej, SBC, pour Nuestras madres, de César Diaz. Signalons que parmi les nominations, toutes catégories confondues, six films ont été photographiés par des DP de l’AFC.

Les interviews d’Arri, spéciales César 2019

Propos et entretiens

Arri est allé à la rencontre de trois directeurs de la photographie nommés aux César 2019 : Benoît Debie, SBC, César de la Meilleure Photo pour Les Frères Sisters, de Jacques Audiard ; Alexis Kavyrchine, nommé pour La Douleur, d’Emmanuel Finkiel ; et Laurent Tangy, AFC, nommé pour Le Grand bain, de Gilles Lellouche. Ils nous parlent de leur travail sur ces films remarquables où ils ont utilisé des caméras de la gamme Arri.

Palmarès des Lumières 2019

Prix, Trophées, Académies, Meilleure photo

La 24e cérémonie des Lumières de la presse internationale s’est déroulée lundi soir, 4 février 2019, à l’Institut du monde arabe à Paris. Les Frères Sisters a remporté trois prix : film et mise en scène, pour Jacques Audiard, ainsi que le prix de l’image pour Benoît Debie, SBC.

Au palmarès du 75e Festival de Venise

Longs métrages

Sur les vingt-et-un films en compétition, le jury de la 75e Mostra de Venise, présidé par Guillermo del Toro, a décidé de décerner le Lion d’or du Meilleur film à Roma, réalisé et photographié par Alfonso Cuarón. Deux Lions d’argent ont été attribués, le Grand prix du jury à The Favourite, de Yorgos Lanthimos, photographié par Robbie Ryan, BSC, ISC, et le Prix du meilleur réalisateur à Jacques Audiard pour le film Les Frères Sisters, photographié par Benoît Debie, SBC.

Films (7)

Les Olympiades

de Jacques Audiard
Produit par Page 114, France 2 Cinéma, Canal+, Ciné+, France Télévisions
Photographié par

Paul Guilhaume, AFC