Jacques Doillon

Réalisation
Scénario

Résultats de la recherche

Articles (122)

Thomas Brémond, au plus près
Par Ariane Damain Vergallo pour Ernst Leitz Wetzlar

Portraits de directeurs de la photographie dans l’optique de Leitz

Au début des années 1990, Thomas Brémond, qui a alors 12 ans, apprend que Jacques Doillon recherche des comédiens pour son prochain film Le Jeune Werther. Il décide de se présenter et rencontre, impressionné, le réalisateur aux cheveux longs qui le reçoit, bottes de cow-boy sur le bureau. Surpris qu’un si jeune garçon lui parle du jazzman Miles Davis, Jacques Doillon l’engage dans la foulée.

"Histoires de la couleur à l’écran"
Journée d’études internationale, en collaboration avec le Centre Pompidou et le CNC

Les Cinémathèques

Qu’attend-on de la couleur à l’écran ? C’est cette vaste question que se poseront la Cinémathèque française et ses invités, mercredi 4 mars, dans le cadre du festival "Toute la mémoire du monde" (4-8 mars 2020). Pour tenter d’y répondre, "Histoires de la couleur à l’écran" réunira des personnalités aussi variées qu’une directrice et un directeur de la photographie, des universitaires, une historienne, une cheffe de service de laboratoire, une directrice de cinémathèque et une artiste cinéaste.

Décès du directeur de la photographie et réalisateur Bernard Joliot

In memoriam

Nous avons appris avec tristesse la nouvelle du décès du directeur de la photographie et réalisateur de films publicitaires Bernard Joliot, survenu à Clamart, dimanche 17 novembre 2019, dans sa quatre-vingt-neuvième année. Ayant débuté, dès l’âge de 18 ans, à la caméra comme assistant de son oncle Robert Gudin à Cinéma et Publicité, il y entamera une carrière de directeur de la photo de films publicitaires qu’il poursuivra - en parallèle du cinéma de 1975 à 1992 - de manière indépendante jusqu’en 2005. Trois directeurs de la photo et un chef électricien témoignent.

Death of cinematographer Renan Pollès, protean artist

In memoriam

Renan Pollès, cinematographer and director, but also writer, contemporary artist, and passionate archaeologist, passed away at the age of 76 on 23 October 2019. He will be remembered for the refinement of his cinematography on films by Michel Andrieu and Pascal Thomas, which are like reference points that emerge out of a filmography that often preferred to take the road less traveled, far from mainstream cinema, out of loyalty to filmmakers with fanciful and imaginative worlds such as Jean-Michel Barjol, Jean Rollin, Robert Lapoujade, Yvan Lagrange, Jacques Robiolles, and others.

Disparition du directeur de la photographie Renan Pollès, artiste protéiforme

In memoriam

Renan Pollès, directeur de la photographie et réalisateur, mais aussi écrivain, artiste contemporain et passionné d’archéologie, nous a quittés le 23 octobre 2019 à l’âge de 76 ans. On se souviendra du raffinement de sa photographie pour les films de Michel Andrieu et de Pascal Thomas comme des points de repères émergeant d’une filmographie qui préféra souvent emprunter les chemins de traverse, à l’écart d’un cinéma mainstream, par fidélité à des artistes cinéastes dont l’univers recoupait son goût pour le fantasque et l’imaginaire : Jean-Michel Barjol, Jean Rollin, Robert Lapoujade, Yvan Lagrange, Jacques Robiolles...

Jean Monsigny has left us

Jean Monsigny

Cinematographer Jean Monsigny passed away on Wednesday 18 September 2019, at the age of eighty-three. A member of the AFC and an artist in the broadest sense of the term, he filmed about seventy fictions and documentaries for cinema and television during his forty-five-year-long career.

Jean Monsigny nous a quittés

Jean Monsigny

Le directeur de la photographie Jean Monsigny nous a quittés, mercredi 18 septembre 2019, à l’âge de quatre-vingt-trois ans. Membre de l’AFC, il aura photographié, en artiste qu’il était au sens large du terme, pendant ses presque quarante-cinq ans de carrière quelque soixante-dix fictions et documentaires pour le cinéma et la télévision.

2019 "Manaki Brothers" Festival Awards

Manaki Brothers

The closing ceremony of the 40th-annual Manaki Brothers Festival was held on Saturday, 21 September 2019 in Bitola (Republic of Northern Macedonia), in the Great Hall of the local Palace of Culture. The jury, which was presided over by Ed Lachman, ASC, presented the golden Camera 300 award to Hélène Louvart, AFC, for her work on The Invisible Life of Eurídice Gusmão, by Karim Ainouz. Due to her inability to be present in person, the award was accepted on her behalf by Eric Gautier, AFC. Yorgos Arvanitis, AFC, GSC, received the Golden Camera 300 for Life Achievement Award.

LHOMME... à la caméra
Par Éric Dumage, AFC

Pierre Lhomme

Quelle belle rencontre, j’eus… de partager dix années d’assistanat caméra avec Pierre… À la fin, en 1984…, Pierre me proposa de voler de mes propres ailes, tout en précisant que si je ne trouvais pas de films, je pourrai l’appeler ! Ce n’était pas qu’il souhaitait se séparer de moi, bien au contraire, mais juste sa générosité. Notre amitié resta intacte jusqu’au bout.

Pierre Lhomme, from Sidney Bechet to the "Light of God"

Pierre Lhomme

Pierre Lhomme’s career has traversed nearly fifty years of French cinema, displaying the same ease and rigorousness with directors such as Alain Cavalier, Chris Marker, Jean Eustache, James Ivory, Joris Ivens, René Féret, Jean-Pierre Melville, Jean-Paul Rappeneau, Margurite Duras, Patrice Chéreau, Robert Bresson, Bruno Nuytten, and others. These richly-diverse collaborations were all nourished by an attentive and uninterrupted observation of natural lighting in all of its forms : “I train my eye everywhere, in the street, in the cinema. I am very curious about gazes, ambiences, climates. Reality is a prodigious source of inspiration.” (P.L.)

Pierre Lhomme, de Sidney Bechet à "la lumière du bon Dieu"

Pierre Lhomme

La carrière de Pierre Lhomme traverse près de cinquante ans de cinéma français, passant avec la même aisance et les mêmes exigences d’Alain Cavalier à Chris Marker, de Jean Eustache à James Ivory, de Joris Ivens à René Féret, de Jean-Pierre Melville à Jean-Paul Rappeneau, de Marguerite Duras à Patrice Chéreau, de Robert Bresson à Bruno Nuytten…, collaborations riches par leur diversité qui se nourrissent d’une observation attentive et ininterrompue de la lumière naturelle sous toutes ses formes : « Je fais mon œil partout, dans la rue, au cinéma. Je suis très curieux de regards, d’ambiances, de climats. La réalité est une source d’inspiration prodigieuse ». (P. L.)

Disparition de Pierre Lhomme, AFC, quelques brefs témoignages

Pierre Lhomme

A la suite du décès de Pierre Lhomme, de nombreux témoignages sont parvenus à l’AFC. Nous publions ici certains de ces témoignages, plutôt brefs, messages de directeurs de la photographie membres de l’association, dont il était le président d’honneur, suivis de ceux de connaissances l’ayant côtoyé et de quelques institutions.

Cinematographer Hélène Louvart, AFC, discusses her work on Karim Ainouz’ film “La Vie invisible”

Les entretiens au Festival de Cannes

Hélène Louvart, AFC, signed off on the image of La Vie invisible, a Brazilian film presented at Un Certain Regard 2019. A story of two sisters that takes place from the 1950s to the present time. She tells us about her working relationship with Karim Ainouz, the director, and about their shared ambition to dare to create striking visual universes, and about how they learned to modulate that ambition so as to avoid being above the story and the characters, visually speaking. (FR)

Nothing Stopped Agnès Varda
By Patrick Blossier, AFC

Agnès Varda

The poster of the Cannes Film Festival 2019 is sublime. It is a wonderful tribute that summarizes everything about Agnès Varda. Nothing stops Agnès Varda from shooting a take, nothing is impossible, her small size will not stop her from reaching the high viewfinder of her camera. The image comes from the shooting of her first feature, La Pointe courte, shot at Sète in 1954 while she was the photographer of Jean Vilar’s TNP.

Rien n’arrêtait Agnès Varda
Par Patrick Blossier, AFC

Agnès Varda

L’affiche du festival de Cannes 2019 est sublime. Très bel hommage qui résume tout Agnès Varda. Rien n’arrête Agnès pour tourner un plan, rien n’est impossible, sa petite taille ne l’empêchera pas d’atteindre le viseur de la caméra haute perchée. L’image vient du tournage de son premier long métrage, La Pointe courte, tourné à Sète en 1954 alors qu’elle est photographe du TNP de Jean Vilar.

Sobibor, October 14, 1943, 4 p.m.

In memoriam

During Claude Lanzemann’s funeral at the Montparnasse Cemetery in Paris on Thursday, 12 July 2018, Caroline Champetier, AFC, who worked alongside him, was one of the eulogizers and she spoke the following words.

Les entretiens de l’AFC au Festival de Cannes 2017

Les entretiens au Festival de Cannes

Depuis l’ouverture du 70e Festival de Cannes, mercredi 17 mai 2017, nous avons publié vingt-neuf textes et entretiens où des directeurs de la photographie parlent de leur travail sur un film sélectionné dans l’une ou l’autre des sélections et sections. Voici réunis les liens permettant de lire ou relire, voir ou revoir, chacun d’eux.

Le directeur de la photographie Christophe Beaucarne, AFC, SBC, parle de son travail sur "Rodin", de Jacques Doillon

Les entretiens au Festival de Cannes

Pour cette première collaboration avec Jacques Doillon, Christophe Beaucarne, AFC, SBC, plonge dans l’univers de la création du grand plasticien Rodin. Il propose pour ce film d’époque une image organique, en lumière naturelle, et crée une véritable alliance entre la terre et le blanc des hautes lumières.

Renato Berta, AFC, parle de son travail sur "L’Amant d’un jour", de Philippe Garrel

Les entretiens au Festival de Cannes

Depuis Charles mort ou vif, du Suisse Alain Tanner en 1969, le directeur de la photographie Renato Berta, AFC, a éclairé pas moins d’une centaine de longs métrages. Il accompagne les réalisateurs de la nouvelle vague et privilégie le cinéma d’auteur. Il croise Philippe Garrel très tardivement, en 2015, pour L’Ombre des femmes, puis signe l’image de L’Amant d’un jour, tourné en 35 mm argentique noir-et-blanc. L’Amant d’un jour, 27e long métrage s’inscrivant dans la longue carrière de ce réalisateur (très) indépendant, est présenté à la Quinzaine des Réalisateurs, dans le cadre du Festival de Cannes 2017. (BB)

Thales Angénieux au 70e Festival de Cannes

Nos associés à Cannes

Dans la sélection de films de cette 70e édition du Festival de Cannes, les zooms Angénieux ont participé aux tournages d’au moins dix d’entre eux. Rappelons que le vendredi 26 mai, Christopher Doyle recevra le "Pierre Angénieux ExcelLens in Cinematography", dans la salle Buñuel du Palais des Festivals, entouré de certains des réalisateurs, producteurs et acteurs qui ont marqué sa carrière.

Tous les agendas précédents

L’agenda de Cannes

  • Vendredi 26 mai
  • Pas de films AFC du jour
  • Les films non AFC du jour
  • Sélection officielle, Compétition
  • L’Amant double, de François Ozon, photographié par Manu Dacosse, SBC, projection au Grand Théâtre Lumière à 15h et 19h.
  • Le film sera de nouveau projeté le samedi 27 mai, salle du Soixantième à 16h30.
  • Voir l’entretien filmé sera mis en ligne à l’heure de la première projection.

La fémis au 70e Festival de Cannes

Festival de Cannes 2017

Au générique des trente films sélectionnés à Cannes auxquels ont participé cinquante-quatre étudiants ou anciens étudiants de La fémis, on notera la présence de quinze d’entre eux ayant suivi la formation de son département Image. Une équipe nombreuse sera présente pendant le Festival.

Hiventy au 70e Festival de Cannes

Nos associés à Cannes

Hiventy sera présent sur les écrans de Cannes avec onze films projetés dans les diverses sélections et sections sur lesquels nous avons effectué des travaux de postproduction ou de restauration. Notre équipe sera également présente du 17 au 26 mai.

TSF au 70e Festival de Cannes

Nos associés à Cannes

La présence de TSF cette année à Cannes sera marquée par quatorze films tournés avec nos moyens techniques et projetés dans les différentes salles de la Croisette. Du 17 au 24 mai, vous pourrez rencontrer cinq d’entre nous, également présents à Cannes.

La Sélection officielle 2017 du Festival de Cannes annoncée

Festival de Cannes 2017

Jeudi 13 avril, lors de la conférence de presse du 70e Festival de Cannes, qui se déroulera du 17 au 28 mai 2017, Pierre Lescure et Thierry Frémaux ont annoncé la Sélection officielle. Elle comprend dix-neuf longs métrages en Compétition pour la Palme d’or, dix-huit films sélectionnés à Un certain regard et dix-neuf autres devant être projetés Hors compétition, en Séances de minuit et Séances spéciales, à Cannes Classics. Quatorze films de cette sélection ont été photographiés par des membres de l’AFC.

Films (113)