Jean-Jacques Bouhon

Direction de la photographie

Résultats de la recherche

Articles (265)

Annick Mullatier nous a quittés

Annick Mullatier

Les directrices et directeurs de la photographie de l’AFC ont appris avec tristesse la nouvelle du décès d’Annick Mullatier, survenu à Paris, mardi 30 juin 2020, à l’âge de 72 ans. Avec sa disparition, le monde du cinéma - celui des tournages en particulier, de la production à la fabrication des images en passant par la réalisation - perd l’une des plus attachantes figures qui lui a été donné de rencontrer. Durant les quelque trente années passées chez Fiaji puis Fujifilm, Annick aura su tisser, entre bonne humeur et trésor d’humanité, des liens singuliers, parfois amicaux, avec nombre d’entre nous, prenant toujours soin de mettre au second plan son aptitude à faire commerce de la pellicule.

Cadre et stabilité, un bon mariage !
Par Jean-Noël Ferragut, AFC, et Vincent Jeannot, AFC

Machinerie et Grues

Samedi 12 octobre dernier se tenait un salon pas comme les autres dans un lieu peu ordinaire pour ce type d’évènement ! Planning Caméra, reprise en 2016 par Cartoni France, membre associé de l’AFC, conviait, lors de son Stabilizer Event 2019, les opérateurs intéressés par la stabilisation portée en général et les nacelles gyro-stabilisées en particulier.

The Gaze(s) of Agnès Varda, gleaner of images

Agnès Varda

Like the cat Zgougou, mascot immortalized by the logo of Ciné-Tamaris, Agnès Varda had several lives – photographer, filmmaker, documentarian, visual artist –, constantly blurring the lines between fiction and documentary, reality and imaginary, poetry and activism, a gaze focused on others and introspection.

Le(s) regard(s) d’Agnès Varda, glaneuse d’images

Agnès Varda

Comme le chat Zgougou, mascotte immortalisée par le logo de Ciné-Tamaris, Agnès Varda aura eu plusieurs vies – photographe, cinéaste, documentariste, plasticienne –, brouillant constamment les pistes entre fiction et documentaire, réalité et imaginaire, poésie et militantisme, regard porté vers les autres et introspection.

Bruno Nuytten at the Cinémathèque française : "a critical lens"
By Jean-Noël Ferragut, AFC

Actualités AFC

To Bruno Nuytten and Caroline Champetier, AFC
Although it might seem an exaggeration, this little wink at Robert Doisneau is the opportunity to remind our readers that over a dozen members of the AFC – and I may not have had the opportunity of recognizing everyone in attendance – attended a nearly-full auditorium on Wednesday, 20 March at 8pm to support Bruno Nuytten at the opening of the retrospective that was dedicated to him at the Cinémathèque française.

Bruno Nuytten à la Cinémathèque française, "au plus-que-parfait de l’objectif"
Par Jean-Noël Ferragut, AFC

Actualités AFC

A Bruno Nuytten et Caroline Champetier, AFC
S’il peut paraître exagéré, ce petit clin d’œil à Robert Doisneau est l’occasion de rappeler que nous étions une douzaine de membres l’AFC – peut-être n’ai-je pas eu l’occasion de croiser tous les regards présents –, mercredi 20 mars à 20 heures, à venir au milieu d’une salle quasi comble entourer Bruno Nuytten lors de l’ouverture de la rétrospective qui lui est consacrée à la Cinémathèque française.

AFC Micro Salon 2019, a winning bet and a successful move
By Jean-Noël Ferragut for the AFC

2019

The 19th annual Micro Salon, held on 8 and 9 February 2019, made a decisive change, which had been in the works for the past two to three years, and moved to the Parc Floral de Paris. There, a massive open space awaited it, which allowed for easier set-up, a design that made visiting more pleasant for attendees, and large meeting spaces where conviviality, one of our event’s hallmarks, went hand-in-hand with equipment presentation and screenings of images, the creation of which is the principal subject of interest of all in attendance.

Micro Salon AFC 2019, le pari gagnant d’un déplacement réussi
Par Jean-Noël Ferragut pour l’AFC

2019

Pour sa dix-neuvième édition, les 8 et 9 février 2019, le Micro Salon a pris un tournant décisif, prévu depuis deux ou trois ans, grâce à un souffle nouveau qui l’a déplacé jusqu’au Parc Floral de Paris. Là où l’attendait un vaste plateau unique, permettant une installation facilitée, un agencement des stands rendant la visite agréable, de larges espaces de rencontre où la convivialité, l’une de ses spécialités, allait de pair avec les présentations de matériel et la projection d’images dont la fabrication est le principal sujet d’intérêt de tous.

Tchin-tchin, Edmond !
Par Jean-Noël Ferragut, AFC

Edmond Richard

Mes premières rencontres avec Edmond Richard datent, au début des années 1990, de mon arrivée à l’AFC et, peu après, de mon adhésion à la CST en tant que membre du Département Image. Ce dernier s’était appelé Commission Prise de vues et Edmond l’avait présidée pendant six ans, tout comme il avait "vice-présidé" cette vénérable association peu de temps avant. Courant des années 2000, je l’ai revu pour les dernières fois à Vincennes, là où il habitait et où il était, d’une certaine manière, l’invité d’honneur des Rencontres Internationales du Cinéma de Patrimoine. Quelques souvenirs me reviennent en mémoire.

Overview of the 2017-2018 Season of the Conservatoire des techniques de la Cinémathèque Française
By Jean-Noël Ferragut, AFC

Conservatoire des techniques cinématographiques

For the second year in a row, Laurent Mannoni invited the AFC to attend the last meeting of the 2017-2018 season of the Scientific Council of the Conservatoire des techniques de la Cinémathèque française. The meeting took place in the storage rooms at Bercy, and there, the eleven “extra-mural” members in attendance were told about the current season’s conferences, recent acquisitions and gifts to the collection, and the schedule of upcoming conferences.

Retour sur la saison 2017-2018 du Conservatoire des techniques de la Cinémathèque française
Par Jean-Noël Ferragut, AFC

Conservatoire des techniques cinématographiques

Pour la deuxième année, Laurent Mannoni avait convié l’AFC à la clôture de la saison 2017-2018 du Conseil scientifique du Conservatoires des techniques de la Cinémathèque française. Réunis dans les réserves de Bercy, ses onze membres "hors-les-murs" présents ont pu prendre connaissance du bilan des conférences, des récents dons et acquisitions venant enrichir les collections et du calendrier des conférences à venir.

Archéologie d’un tournage : la conférence "La Cabane de ’Peau d’âne’, de Jacques Demy" visible en ligne
Par Laurent Andrieux pour l’AFC

Conférences, tables rondes, colloques, séminaires, Leçons de cinéma

La conférence d’Olivier Weller et Arielle Gévaudan, qui s’est tenue le 20 octobre dernier à la Cinémathèque française sous l’égide de Laurent Mannoni, directeur du Conservatoire des techniques de la Cinémathèque française et membre consultant de l’AFC, est désormais en ligne. Elle précédait la projection, en avant-première, de Peau d’âme, de Pierre Oscar Lévy, photographié par Jean-Jacques Bouhon, AFC, malheureusement disparu quelques jours auparavant.

Editorial de la Lettre de novembre 2017
Par Richard Andry, coprésident de l’AFC

Editoriaux de la Lettre

Si côté météo, ce début d’automne s’est montré très clément, côté humain, il a été très cruel. Jean-Jacques Bouhon notre compagnon de toutes les aventures nous a quittés et dans les pages qui suivent, les témoignages de ceux qui le regrettent nous rapportent l’intensité de l’émotion ressentie par la grande famille du cinéma. Repose en paix J.J.

En souvenir de Jean-Jacques
Par Jean-Marie Dreujou, AFC

Jean-Jacques Bouhon

Peu de temps après la disparition de Jean-Jacques Bouhon, Jean-Marie Dreujou, AFC, nous a fait parvenir une photo qu’il a prise pendant le tournage de l’un des nombreux remakes annuels de "la sortie des usines Lumière" à l’emplacement même où le film a été tourné à Lyon, en 1895.

Passing away of cinematographer Jean-Jacques Bouhon, AFC

Jean-Jacques Bouhon

It is with deep sadness that the AFC cinematographers share the news of the passing away of their friend and colleague Jean-Jacques Bouhon, AFC, on Wednesday, 27 September 2017 following a serious illness, at the age of 70. Besides his cinematographic work – notable examples of which are Coline Serreau’s Three Men and a Cradle, Thomas Gilou’s La Vérité si je mens, Patrick Bouchitey’s Lune froide, and Michel Sibra’s La Soule –, and his great human qualities, Jean-Jacques was an active member of our association, of the Image department of La fémis film school, and of the Superior Technical Commission (CST).

Le chemin de Jean-Jacques Bouhon vers la lumière
Par Marc Salomon, membre consultant de l’AFC

Jean-Jacques Bouhon

J’ai connu Jean-Jacques Bouhon en 1981, dans une école privée où il venait nous encadrer (en alternance avec Jean-Noël Ferragut) sur des exercices de tournage en Super 16, sous forme de petits courts métrages. C’était pour nous le premier et unique contact avec la réalité du travail de prise de vues où notre "soif de pellicule" se confrontait enfin aux contraintes de la mise en scène et des décors.

Hommage d’Angénieux à Jean-Jacques Bouhon

Jean-Jacques Bouhon

Nous avons appris avec grande tristesse le départ de Jean-Jacques Bouhon. A maintes reprises ces dernières années, nous avons pu apprécier l’exigence, la rigueur, et la générosité de Jean-Jacques à travers ses films bien sûr, mais aussi en tant que dévoué membre de l’AFC notamment à l’occasion du Micro Salon où Jean-Jacques a toujours été un interlocuteur précieux.

Hommage du réalisateur Pierre Oscar Lévy à Jean-Jacques Bouhon

Jean-Jacques Bouhon

Alors que la Cinémathèque française projettera en avant-première son dernier film, Peau d’âme, le 20 octobre prochain, dont Jean-Jacques Bouhon, AFC, signe l’image, le réalisateur Pierre Oscar Lévy rend hommage au directeur de la photographie disparu le 27 septembre et aux vingt-deux ans de collaboration qui les ont reliés.

Décès du directeur de la photographie Jean-Jacques Bouhon, AFC

Jean-Jacques Bouhon

Les directeurs de la photographie de l’AFC ont la profonde tristesse de faire part du décès de leur confrère et ami Jean-Jacques Bouhon, AFC, survenu mercredi 27 septembre 2017 des suites d’une grave maladie, à l’âge de soixante-dix ans. A côté de son travail photographique – du cadre de 3 hommes et un couffin, de Coline Serreau, aux images de La Vérité si je mens, de Thomas Gilou, en passant par celles de Lune froide, de Patrick Bouchitey, ou de La Soule, de Michel Sibra –, et de ses grandes qualités humaines, Jean-Jacques aura beaucoup œuvré au sein de notre association, du département Image de La fémis et de la CST.

Conservatoire des techniques, retour sur 2016-2017
Par Jean-Noël Ferragut, AFC

Conservatoire des techniques cinématographiques

La saison 2016-2017 du Conservatoire des techniques de la Cinémathèque française s’est achevée vendredi 16 juin avec une conférence de Donald F. McLean et Bernard Tichit sur les débuts de la télévision. En marge de cette dernière séance, une réunion du conseil scientifique du Conservatoire, où l’AFC est représentée, aura permis à Laurent Mannoni et Laure Parchomenko de faire le bilan des activités et acquisitions de l’année écoulée. En voici la synthèse.

AFC Micro Salon 2017 : back to a pivotal year, and the first photo albums
By Jean-Noël Ferragut, AFC

2017

For better or for worse, the 17th annual Micro Salon was in the spirit of the times : the number of visitors at this year’s Micro Salon shrank. In the eyes of our partners with stands at the event this was a positive thing (although our sister-organizations on the other hand are always trying to reach a broader audience). The reason ? Quite simple : fewer visitors means more quality time for discussion with the exhibitors !

Micro Salon 2017, retour sur une édition charnière et premiers albums photo
Par Jean-Noël Ferragut, AFC

2017

Qu’on le veuille ou non, ce 17e Micro Salon aura eu le mérite d’être de son temps ! Celui d’une certaine décroissance... du nombre des visiteurs. A la grande satisfaction, soit dit en passant, de la majorité de nos associés exposants (mais à l’encontre de manifestations sœurs souhaitant à l’avenir toucher un plus large public). La raison ? Simple comme le principe des vases communicants : qui dit diminution de la quantité des visiteurs, dit augmentation de la qualité des échanges avec les exposants !

Disparition de Marc Nicolas, des membres de l’AFC témoignent

Marc Nicolas

Dans les jours qui ont suivi le décès de Marc Nicolas, cinq directeurs de la photographie membres de l’AFC ont tenu à lui rendre explicitement témoignage. Lire ci-après les quelques mots de Richard Andry, Jean-Jacques Bouhon, Rémy Chevrin, Pierre Lhomme et Pierre Novion.

Films (23)

Rubriques (1)