Jean Rabasse

Décor

Résultats de la recherche

Articles (21)

Les nommés aux César 2020, catégories techniques, vus par des étudiantes en Photo à l’ENS Louis-Lumière

Les César

A l’occasion des César 2020, l’hebdomadaire Le Film français a publié, dans son édition du 21 février, une double page sur laquelle figurent, portraiturés par trois étudiantes de la spécialité Photographie à l’ENS Louis-Lumière, vingt-huit des techniciens nommés dans les catégories Meilleurs Costumes, Décors, Montage, Photo et Son.

"An Officer and a Spy", a (true) film about a false verdict
Interview with cinematographer Paweł Edelman, PSC, about his work on Roman Polanski’s film "An Officer and A Spy"

Les entretiens de Camerimage

For his latest film, director Roman Polanski decided to create an extremely historically accurate adaptation of a major event of the late 19th century : the Dreyfus Affair. Despite the very large number of characters and the frequent shifts between different time periods, the Franco-Polish filmmaker shows his excellence as a director and editor with this simple and captivating story. At the camera, once again, his Polish countryman Paweł Edelman officiates (his sixth film with Polanski, starting with The Pianist in 2002). A film in glacial tones, shot in large part in the authentic locations of the story. This film will open the new EnergaCamerimage 2019 Festival in Toruń. (FR)

"J’accuse", un (vrai) film sur un faux coupable
Entretien avec le directeur de la photographie Paweł Edelman, PSC, à propos de son travail sur "J’accuse", de Roman Polanski

Les entretiens de Camerimage

Pour son nouveau film, le réalisateur Roman Polanski a décidé de porter à l’écran une adaptation extrêmement fidèle d’un événement majeur de la fin du XIXe siècle, l’affaire Dreyfus. Malgré le très grand nombre de personnages et les allers retours entre différentes époques, le cinéaste franco-polonais excelle dans la mise en scène et l’art du montage pour rendre à l’écran une histoire simple et captivante. À la caméra, c’est de nouveau son compatriote polonais Paweł Edelman qui officie (après six films avec lui depuis Le Pianiste, en 2002). Un film tout en teintes glaciales dont une partie non négligeable s’est tournée dans les lieux authentiques du drame. Ce film fait l’ouverture à Toruń de la nouvelle édition d’EnergaCamerimage 2019... (FR)

Cinematographer Benoît Debie, SBC, talks about his work on "Climax", by Gaspar Noé
Followed by an interview with Ernesto Giolitti, gaffer

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Filmed in two weeks "like doing a movie among friends", the film Climax is faithful to the themes and style of Gaspar Noé (sex, drugs and a descent into hell). Mixing improvisation and extremely precise staging (like the choreography that opens the film), Benoît Debie, SBC, explains how he approached this shoot full of energy and things a little crazy ... (FR)

Entretien avec le directeur de la photo Benoît Debie, SBC, à propos de son travail sur "Climax", de Gaspar Noé
Suivi d’un entretien avec Ernesto Giolitti, chef électricien

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Tourné en deux semaines "comme un film de potes", ce Climax est fidèle aux thèmes et au style de Gaspar Noé (sexe, drogue et descente aux enfers). Mélangeant improvisation et travail extrêmement répété sur le plateau (comme la longue chorégraphie qui ouvre le film), Benoît Debie, SBC, nous explique comment il a abordé ce tournage plein d’énergie et de choses un peu dingues... (FR)

Stéphane Fontaine, AFC, nous rapproche plus que jamais de "Jackie"

Livres et revues

Dans un article paru dans le numéro de décembre 2016 d’ICG Magazine et intitulé "Le visage d’une nation – Stéphane Fontaine, AFC, nous rapproche plus que jamais de Jackie", Valentina Valentini revient sur le travail effectué sur le film de Pablo Larraín qui met en images, sous les traits de Natalie Portman, l’un des portraits les plus intimes de Jacqueline Kennedy pendant et après l’assassinat de son époux, en 1963.

Entretien avec Stéphane Fontaine, AFC, à propos du film "Jackie", de Pablo Larraín
Ou comment le Super 16 joue un rôle créatif dans ce "biopic" remarquablement bien filmé

Propos et entretiens

Le directeur de la photographie Stéphane Fontaine, AFC, a signé les images du film de Pablo Larraín Jackie, pour lequel il a été nommé aux "Critics’ Choice Awards" 2016 et à bien d’autres prix d’associations de critiques de cinéma nord-américaines. Daron James s’est entretenu avec lui avant la sortie du film en salles aux USA pour la communauté de cinéastes internautes No Film School ; voici une traduction de quelques extraits de ses propos.

La directrice de la photographie Claire Mathon, AFC, parle de son travail sur "Les Deux amis", de Louis Garrel

Les entretiens au Festival de Cannes

Pour Les Deux amis, son premier long métrage comme réalisateur, Louis Garrel fait appel à la directrice de la photographie Claire Mathon, AFC. Elle a signé l’image d’un autre film présenté à Cannes en sélection officielle, Mon roi, de Maïwenn. Le travail de Claire Mathon sera de nouveau mis en lumière dans le film de Bruno Podalydès, Comme un avion, qui sortira en juin sur les écrans. Les Deux amis, dans lequel Louis Garrel interprète Abel, l’un des deux amis, est présenté en Séance spéciale à la Semaine de la critique et concourt pour la Caméra d’or. (BB)

Master Class des associations de techniciens

Actualités AFC

Suite à la demande du CNC de coordonner les événements liés au cinéma se tenant au mois de ­février 2013, l’AFC a proposé à trois associations de techniciens de cinéma, l’ADC, l’AFSI et LMA, de nous rejoindre et de ­mettre en place une série de Master Class thématiques autour de chacun de nos métiers : chef décorateur, chef opérateur du son, chef monteur et directeur de la photographie.

L’EST a eu en charge les effets visuels d’ "Océans" (4e et dernier épisode)
Chronique de Christian Guillon

Laboratoires, Postproduction, VFX

Respecter les comédiens
Ce sera une séquence de pollution qui suivra ce plan.
Il y a d’abord une série d’images censées être prises par le satellite et qui doivent révéler la pollution. Ce sont des côtes, des estuaires, des embouchures de fleuves desquels se déverse, dans la mer, une matière noire inquiétante.

L’EST a eu en charge les effets visuels d’ "Océans" (épisode 3)
Chronique par Christian Guillon

Laboratoires, Postproduction, VFX

Boulevard Ney, Levallois, début 2009
Nous avons demandé à Buf Compagnie de travailler sur une autre séquence, pour un plan " full 3D " (entièrement en images de synthèse). Il y a une magnifique séquence de tempête, tournée en Atlantique par Luc Drion. Des plans stupéfiants, sur un navire de la marine nationale, l’Abeille-Bourdon, dans une mer déchaînée. Jacques et Jacques voudraient que, en un seul plan-séquence, la caméra parte de cette mer, en " top-shot " assez serré, et monte jusque dans l’espace, à travers les couches nuageuses et l’atmosphère, pour rejoindre un satellite.

L’EST a eu en charge les effets visuels d’ "Océans" (épisode 2)
Chronique par Christian Guillon

Laboratoires, Postproduction, VFX

Ça va mieux en le disant !
Il y a une ligne rouge que Jacques Perrin et Jacques Cluzaud ont défini dès le départ et que nous n’avons jamais franchie : Pas question d’avoir recours aux trucages pour des plans naturalistes, si cela doit nous conduire à modifier ou remplacer les actions des animaux, ou les animaux eux-mêmes. Tout ce qui montre la vie animale sous-marine devait être parfaitement réel. Un seul trucage, qui aurait dérogé à cette règle, pouvait jeter le soupçon sur tout le film, et décrédibiliser des années d’efforts pour obtenir ces scènes incroyables tournées dans des conditions extraordinaires.

Mikros image et la Galerie des espèces disparues

Laboratoires, Postproduction, VFX

Océans, film évènement de Jacques Perrin et Jacques Cluzaud, produit par Galatée Films, en salle le mercredi 27 janvier dernier, offre une plongée éblouissante dans les profondeurs sous-marines.
Dans ce conte océanique, une séquence présente les espèces marines disparues ou en voie d’extinction dans un gigantesque musée. Renouvelant leur collaboration avec le chef décorateur, Jean Rabasse (Faubourg 36 de Christophe Barratier), les équipes de Mikros image ont travaillé, sous la supervision de l’EST, à créer ce décor en partie numérique.

L’EST a eu en charge les effets visuels d’ "Océans", le film de Jacques Perrin et Jacques Cluzaud (épisode 1)
Chronique par Christian Guillon

Laboratoires, Postproduction, VFX

Printemps 2008, repérages

Les repérages ont toujours été pour moi un moment privilégié. Une préfiguration du tournage. En petit, et avec moins d’enjeu. Chacun y prend ses repères, teste ses potentiels. Il y a des inconvénients parfois : être coincé dans un minibus pendant une semaine, et devoir demander pour faire pipi.

Cette fois ce sont des rendez-vous dans Paris. Des lieux qu’on ne verrait jamais sans cela. Une galerie privée du Petit Palais, un hangar à dirigeables construit par Gustave Eiffel à Meudon, une soufflerie banc d’essai pour l’aéronautique des trente glorieuses, ou le Palais Brongniart étrangement silencieux, vide, sinistre, que personne n’a jamais revu depuis les années 1970.

On cherche un lieu pour y installer un musée imaginaire, le musée des espèces disparues.

Une sorte de galerie de l’évolution, mais à l’envers : la galerie de la régression.

Changeling (L’Echange)
de Clint Eastwood, photographié par Tom Stern, ASC, AFC

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Tom Stern, ASC, AFC, est un homme qui ne chôme pas.
Enchaînant les tournages à travers la planète, il est certainement l’un des directeurs de la photographie les plus courtisés du moment. Finissant fin octobre à Prague les prises de vues de Faubourg 36 (de Christophe Barratier), il a sauté dans un avion pour attaquer deux jours plus tard celles du nouvel opus de Clint Eastwood, tourné en Californie. Depuis, il commencé le nouveau Pavel Lounguine, à 200 km de Moscou, avant de repartir avec Clint Eastwood dès la rentrée !
Entre deux avions, il a quand même pris le temps de se poser dans son café parisien préféré (Le Select, boulevard Montparnasse) pour parler de Changeling et se réjouir en même temps de sa récente entrée à l’AFC.

PariSfx Créative Ile-de-France, 1re édition
les 28 et 29 novembre 2007

Salons, expositions et conférences techniques

La 1re édition de Parisfx Créative Ile-de-France se tiendra les 28 et 29 novembre 2007 au Palais des Congrès de Paris.
Cette manifestation, dédiée aux effets visuels, verra nombre de nos membres associés, entre autres, y participer ainsi que trois de nos confrères membres de l’AFC.
Elle se présente comme « 2 jours de " showcase ", de découvertes artistiques ou technologiques pour explorer les univers de la création numérique et de la production des effets visuels en France. »
Un avant-goût, sélectif, du programme de PariSfx...

Tom Stern, ASC, talks about his work with Clint Eastwood

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Having worked for over 20 years as a gaffer to the greatest American cinematographers of the 1970s (Bruce Surtees, Owen Roiszman, Haskell Wexler, Conrad Hall…), then 46-year-old Tom Stern started a new career as a cinematographer on Clint Eastwood’s Blood Work. His faithful collaborator since 1981 Honkytonk Man, he has photographed all of the star’s films since 2002 and subsequently won several international awards.
Four years after Mystic River, Tom Stern returns to Cannes as foreman of the CST jury.

Tom Stern, ASC, parle de son travail avec Clint Eastwood

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Travaillant plus de 20 ans en tant que " gaffer " avec les plus grands opérateurs américains des années 1970 (Bruce Surtees, Owen Roizman, Haskell Wexler, Conrad Hall…), Tom Stern, ASC, a démarré à 56 ans une nouvelle carrière de directeur photo auprès de Clint Eastwood (sur Blood Work). Fidèle collaborateur de ce dernier depuis 1981 (depuis Honkytonkman), il a depuis 2002 signé les images de tous les nouveaux films de la star, remportant également récompenses sur récompenses dans les festivals internationaux.
Après Mystic River en 2003, Tom Stern revient cette année à Cannes en tant que président du jury de la CST.