Jean Vigo

Réalisation

Index des termes :

Vigo;Jean Vigo

Résultats de la recherche

Articles (110)

La directrice de la photographie Céline Bozon, AFC, parle de son travail sur la série Netflix "Grégory"
Loin des images d’Epinal

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Pour écrire la trame narrative et superviser la mise en scène de la série documentaire "Gregory" (adaptée de l’affaire Villemin), Netflix a fait appel au réalisateur de fiction Gilles Marchand (Qui a tué Bambi ?, L’Autre monde, Dans la forêt). Une volonté éditoriale fictionnelle, que ce soit pour la mise en scène ou pour l’image. C’est Céline Bozon, AFC, qui signe la photographie, comme colonne vertébrale du projet, d’une série d’entretiens très audacieux en lumière. Egalement à retenir, le remarquable travail de montage et d’exploitation des archives (parfois inédites) comme des photos d’époque, dont la texture va encore dans le sens du long métrage de fiction plutôt que vers les canons du documentaire TV hexagonal (FR).

Jean Monsigny, un homme bien
Par François Catonné, AFC

Jean Monsigny

J’ai connu Jean Monsigny il y a longtemps, c’est avec lui que j’ai commencé. C’était mon premier film, directement comme premier assistant. Je n’avais pas de second et n’avais jamais travaillé professionnellement après Vaugirard / Louis-Lumière, c’est dire si j’étais débutant (un euphémisme).

Cadre et stabilité, un bon mariage !
Par Jean-Noël Ferragut, AFC, et Vincent Jeannot, AFC

Machinerie et Grues

Samedi 12 octobre dernier se tenait un salon pas comme les autres dans un lieu peu ordinaire pour ce type d’évènement ! Planning Caméra, reprise en 2016 par Cartoni France, membre associé de l’AFC, conviait, lors de son Stabilizer Event 2019, les opérateurs intéressés par la stabilisation portée en général et les nacelles gyro-stabilisées en particulier.

Film for the Mayor
Interview with cinematographer Sébastien Buchmann, AFC, about his work on Nicolas Pariser’s film "Alice and the Mayor"

Les entretiens au Festival de Cannes

A graduate of the Ecole nationale supérieure Louis-Lumière with a major in Cinema, Sébastien Buchmann, AFC, has been working on both documentaries and fiction films ever since. He has worked a number of times with Dominique Marchais, who is a director of activist documentaries (La ligne de partage des eaux, Nul homme n’est une île). On the fiction side, he is the faithful associate of Valérie Donzelli, La guerre est déclarée, Mickhaël Hers, Amanda, and Nicolas Pariser, alongside whom he has just completed a new philosophic-political opus entitled Alice et le Maire (Alice and the Mayor), in selection at the Directors’ Fortnight.

De l’argentique pour le maire
Entretien avec le directeur de la photographie Sébastien Buchmann, AFC, à propos de son travail sur "Alice et le maire", de Nicolas Pariser

Les entretiens au Festival de Cannes

Issu de l’Ecole nationale supérieure Louis-Lumière, spécialité Cinéma, Sébastien Buchmann, AFC, exerce son talent entre documentaire et fiction. Il a travaillé à plusieurs reprises avec Dominique Marchais, réalisateur de documentaires engagés (La Ligne de partage des eaux, Nul homme n’est une île). Côté fiction, il est le fidèle collaborateur de Valérie Donzelli, La guerre est déclarée, de Mickhaël Hers, Amanda, et de Nicolas Pariser qu’il accompagne encore aujourd’hui pour son nouvel opus philosophico-politique, Alice et le maire, en sélection à la Quinzaine des réalisateurs. (BB)

Death of filmmaker Patrick Grandperret

Patrick Grandperret

Although not well-known by audiences, filmmaker Patrick Grandperret, who passed away at Saint-Maur-des-Fossé on Saturday, 9 March at the age of 72, seduced generation of cinephiles with his films, which were full of freedom, poetry and tenderness, but also of surprising audaciousness. Borne by the fluidity of his camera style and the energy of his actors, his work, which, although it was not prolific was recognized by his peers, cut across the trends and changes in cinema and television for nearly four decades.

Disparition du cinéaste Patrick Grandperret

Patrick Grandperret

Peu connu d’un large public, le cinéaste Patrick Grandperret, qui s’est éteint à Saint-Maur-des-Fossé samedi 9 mars 2019 à l’âge de 72 ans, a séduit, par ses réalisations éprises de liberté, de poésie et de tendresse, une génération de cinéphiles que ses audaces ont parfois pu surprendre. Portée par la fluidité de style de sa caméra et l’énergie de ses interprètes, son œuvre, bien que rare mais reconnue par ses pairs, aura traversé le cinéma et la télévision pendant presque quatre décennies.

AFC Micro Salon 2019, a winning bet and a successful move
By Jean-Noël Ferragut for the AFC

2019

The 19th annual Micro Salon, held on 8 and 9 February 2019, made a decisive change, which had been in the works for the past two to three years, and moved to the Parc Floral de Paris. There, a massive open space awaited it, which allowed for easier set-up, a design that made visiting more pleasant for attendees, and large meeting spaces where conviviality, one of our event’s hallmarks, went hand-in-hand with equipment presentation and screenings of images, the creation of which is the principal subject of interest of all in attendance.

Micro Salon AFC 2019, le pari gagnant d’un déplacement réussi
Par Jean-Noël Ferragut pour l’AFC

2019

Pour sa dix-neuvième édition, les 8 et 9 février 2019, le Micro Salon a pris un tournant décisif, prévu depuis deux ou trois ans, grâce à un souffle nouveau qui l’a déplacé jusqu’au Parc Floral de Paris. Là où l’attendait un vaste plateau unique, permettant une installation facilitée, un agencement des stands rendant la visite agréable, de larges espaces de rencontre où la convivialité, l’une de ses spécialités, allait de pair avec les présentations de matériel et la projection d’images dont la fabrication est le principal sujet d’intérêt de tous.

Tchin-tchin, Edmond !
Par Jean-Noël Ferragut, AFC

Edmond Richard

Mes premières rencontres avec Edmond Richard datent, au début des années 1990, de mon arrivée à l’AFC et, peu après, de mon adhésion à la CST en tant que membre du Département Image. Ce dernier s’était appelé Commission Prise de vues et Edmond l’avait présidée pendant six ans, tout comme il avait "vice-présidé" cette vénérable association peu de temps avant. Courant des années 2000, je l’ai revu pour les dernières fois à Vincennes, là où il habitait et où il était, d’une certaine manière, l’invité d’honneur des Rencontres Internationales du Cinéma de Patrimoine. Quelques souvenirs me reviennent en mémoire.

Cinematographer Jonathan Ricquebourg, AFC, discusses his work on Jean-Bernard Marlin’s “Scheherazade”

Les entretiens au Festival de Cannes

Jean-Bernard Marlin garnered critical attention with his two short films, La Peau dure and La Fugue. He offered young cinematographer Jonathan Ricquebourg, AFC, the opportunity to film his first feature-length project, a rough-hewn film with non-professional actors. A graduate of the Ecole Louis-Lumière’s Cinema department (class of 2013), Jonathan began his career with Jean-Charles Hue on Eat Your Bones, a film selected in the Directors’ Fortnight and winner of the 2014 Prix Jean Vigo. Two years ago, he was at Cannes with Albert Serra, for The Death of Louis XIV, awarded the Prix Lumières in 2017. Once again, he is at Cannes this year for an adventure of cinema and light : Scheherazade, selected in the 57th International Critics’ Week. (BB)

Le directeur de la photographie Jonathan Ricquebourg, AFC, parle de son travail sur "Shéhérazade", de Jean-Bernard Marlin

Les entretiens au Festival de Cannes

Jean-Bernard Marlin s’était fait remarquer avec deux films courts, La Peau dure et La Fugue. Pour Shéhérazade, son premier long métrage, il propose au jeune directeur de la photo Jonathan Ricquebourg, AFC, de s’engager sur ce film rugueux, tourné avec des acteurs non professionnels. Sorti de l’Ecole Louis-Lumière, section Cinéma, en 2013, Jonathan démarre sa carrière avec Jean-Charles Hue pour Mange tes morts, tu ne diras point, film sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs et prix Jean Vigo 2014. Il y a deux ans, il était à Cannes avec Albert Serra, pour La Mort de Louis XIV, prix Lumières en 2017. Nous le retrouvons cette année pour parler de cette aventure de cinéma et de lumière : Shéhérazade, sélectionné à la 57e Semaine de la Critique. (BB)

Bernard Zitzermann, décisif et influant
Par Eric Gautier, AFC

Bernard Zitzermann

Fin de l’année scolaire 1981, l’été s’annonce, je suis en première année de l’École Louis-Lumière, j’ai vingt ans. Inimaginable pour moi de partir en vacances (cela s’est confirmé toute ma vie !), je veux participer à un tournage, moi qui viens d’un monde si lointain du cinéma…

Les images restaurées de Cannes Classics

Nos associés à Cannes

Dans le cadre de Cannes Classics, des laboratoires de postproduction français et étrangers ont travaillé à la restauration de films dits de patrimoine. Eclair et Hiventy, entre autres, ont participé à certains de ces travaux de restauration.

Coutard, “First Name : Raoul”
Raoul Coutard has passed away

Raoul Coutard

Raoul Coutard has passed away ! The famous cinematographer and director left this world on Tuesday, 8 November 2016, near Bayonne, at the age of 92. With his passing, a major figure of the cinematography world of the last sixty years – from 1956 with Pierre Schoendoerffer’s La Passe du Diable to 2001 (Philippe Garrel’s Sauvage Innocence) – has taken his last bow.

Coutard, "Prénom Raoul"
Raoul Coutard nous a quittés

Raoul Coutard

Raoul Coutard s’en est allé ! Le célèbre directeur de la photographie et réalisateur s’est éteint, mardi 8 novembre 2016, près de Bayonne, à l’âge de quatre-vingt-douze ans. Avec sa disparition, c’est l’acteur majeur d’un large champ de la photographie de cinéma des soixante dernières années – qu’il a couvert entre 1956 (La Passe du diable, de Pierre Schoendoerffer) et 2001 (Sauvage innocence, de Philippe Garrel) – qui tire une dernière fois sa révérence.

Raoul Coutard, le sens du don et du risque

Raoul Coutard

Dans le cadre de l’hommage que la Cinémathèque française avait rendu au directeur de la photographie Raoul Coutard en 2007, Eric Gautier, AFC avait écrit pour le programme un texte de présentation. En voici un extrait...

Films (97)