Jonathan Nossiter

Production
Réalisation
Scénario

Résultats de la recherche

Films (84)

|

Articles (14)

55e Festival International de Cannes
Les films photographiés par les membres de l’AFC

festival de Cannes 2002

Sélection officielle : "Kedma" d’Amos Gitaï, photographié par Yorgos Arvanitis "Le Principe de l’incertitude" de Manoel de Oliveira photographié par Renato Berta "Marie-Jo et ses 2 amours" de Robert Guédiguian photographié par Renato Berta "L’Adversaire" de Nicole Garcia, photographié par Jean-Marc Fabre "Demonlover" d’Olivier Assayas, photographié par Denis Lenoir Hors compétition (clôture) "And Now... Ladies and Gentlemen" de Claude Lelouch, photographié par Pierre-William Glenn Séance spéciale "La Dernière lettre" de Frederik Wiseman, (...)

Theo Angelopoulos, mon compagnon de route
Par Yorgos Arvanitis, AFC

In memoriam

Il y a quelques jours un grand créateur, un grand cinéaste, digne représentant de son pays et de la Nouvelle Vague du cinéma européen, a perdu sa vie accidentellement sur le lieu du tournage de son dernier film, Theo Angelopoulos.
« Quelle bêtise, de traverser le périphérique de Pirée avec le viseur à l’œil ! », telle a été ma première réaction. Mais ensuite, je me suis dit qu’il est mort sur son lieu de combat ! Et ça m’a consolé.

Michael Ballhaus, ASC, à la Cinémathèque française, impressions
par Lubomir Bakchev, Céline Bozon, Denys Clerval (tous 3 AFC) et Isabelle Scala

Les Cinémathèques

Lubomir Bakchev et Céline Bozon se sont joints à Caroline Champetier, Eric Gautier, Willy Kurant et Philippe Van Leeuw, pour former un groupe de directeurs de la photographie de l’AFC qui ont planché sur la préparation de l’intervention au cours de laquelle Michael Ballhaus, ASC, à l’invitation de la Cinémathèque française, a fait part au public de son " expérience cinéma ".
Le veille de cette réunion, tous ensemble se sont entretenus avec lui, et ses propos feront l’objet d’un article à paraitre dans le n° 4 de la revue Lumières, les Cahiers de l’AFC.
Voici leurs premières impressions, suivies de celles de Denys Clerval, AFC et d’Isabelle Scala.

Le Festival de San Sebastián 2006
a décerné ses prix

Festivals, Rencontres, Projections et Prix

Le 54e Festival de Donostia - San Sebastián qui s’est déroulé du 21 au 30 septembre 2006 a décerné ses prix.
Le Prix du meilleur film a été attribué ex-æquo au film Niwe mung (Demi-lune) de Bahman Ghobadi (Iran-Irak-Autriche-France), photographié par Nigel Bluck, et au film Mon fils à moi du Français Martial Fougeron, film dont les images sont signées Yorgos Arvanitis.
De plus, le Prix du jury pour la meilleure photographie a été décerné au directeur de la photographie australien Nigel Bluck pour Niwe mung de Bahman Ghobadi. Ce film est cophotographié par Crighton Bone.

Lubomir Bakchev, l’homme de fer
Par Ariane Damain Vergallo pour Leitz Cine Wetzlar

Portraits de directeurs de la photographie dans l’optique de Leitz

Dans les années 1970-1980, la Bulgarie était l’un des pays les plus communistes du globe. Le "grand frère" russe n’avait même pas eu besoin d’y installer une armée d’occupation tant la population bulgare adhérait au système. La propagande y était particulièrement efficace et on risquait sa vie à émettre un début de contestation.

Le Micro Salon 2011 vu par Lubomir Bakchev, AFC

2011

Lubomir Bakchev, AFC, l’appareil photographique en bandoulière lors du Micro Salon 2011, a promené ici et là son regard et dirigé son objectif vers des visages lui étant familiers...

La 54e édition du Festival de San Sebastián
se déroulera du 21 au 30 septembre 2006

Films AFC dans les festivals

La 54e édition du Festival International du film de Donostia - San Sebastián se tiendra du 21 au 30 septembre 2006.
Présidé par Jeanne Moreau, le jury sera composé du réalisateur brésilien Bruno Barreto, de la réalisatrice espagnole Isabel Coixet, de l’auteure-réalisatrice-actrice américaine Sara Driver, du comédien suisse Bruno Ganz, du réalisateur espagnol Manuel Gomez Pereira et de l’écrivai portugais José Saramago.
Seize films seront en compétition pour la Concha d’Or, prix du palmarès officiel, dont Mon fils à moi de Martial Fougeron, photographié par Yorgos Arvanitis avec Nathalie Baye, Victor Sevaux et Olivier Gourmet, film également candidat aux Prix Altadis et Forever de Heddy Honigmann (Pays-Bas) photographié par Robert Alazraki- Nouveaux Réalisateurs et Montblanc - Nouveaux Scénaristes.
Je ne suis pas là pour être aimé de Stéphane Brizé, photographié par Claude Garnier, sera également projeté.

  • Précisons que le festival de San Sebastián est l’un des rares grands festivals internationaux à décerner un prix de la meilleure photographie.

57e Festival de Cannes

Chiffres et statistiques

21 films présentés en compétition officielle, hors compétition, à Un Certain Regard, à la Quinzaine des réalisateurs et à la Semaine Internationale de la Critique ont été soutenus par le CNC :
aussi :
Aides au développement pour les films du Sud
Or (Mon trésor) de Keren Yedaya, Whisky de Juan Pablo Rebella, Pablo Stoll
(Source CNC)

Avance sur recettes (avant et après réalisation)
Clean d’Olivier Assayas, Exils de Tony Gatlif, Dixième Chambre : instants d’audience de Raymond Depardon, Mondovino de Jonathan Nossiter, Salvador Allende de Patricio Guzman, A tout de suite de Benoît Jacquot, Nelly de Laure Duthilleul, Dans les champs de bataille de Danielle Arbid, Mur de Simone Bitton, L’Après-midi de Monsieur Andesmas de Michelle Porte, Brodeuses d’Eléonore Faucher.

Aide aux films en langue étrangère
Alexandrie - New York de Youssef Chahine
La Femme est l’avenir de l’homme de Hong Sang-Soo

Fonds Sud
Tropical Malady de Apichatpong Weerasethakul, Mooladé d’Ousmane Sembène, Terre et cendres de Atiq Rahimi, La Porte du soleil de Yousry Nasrallah, Cronicas de Sebastian Cordero, Schizo de Gulshad Omarova

"Pour moi, le seul interlocuteur, c’est le réalisateur"
Entretien avec Matthieu-Poirot Delpech, AFC

Matthieu Poirot-Delpech

En mémoire de Matthieu Poirot-Delpech, le directeur de la photographie Lubomir Bakchev, AFC, propose un entretien filmé qu’il a réalisé avec lui, entre autres opérateurs, dans le cadre d’un colloque organisé à Toulouse en février 2016 par le Laboratoire LARA-SEPPIA / ESAV / UT2J et dont l’intitulé était "La création collective au cinéma ".