Judith Godrèche

Réalisation
Interprétation

Résultats de la recherche

Articles (1)

Willy Kurant, AFC, ASC, ou l’excellence d’une modernité mâtinée de classicisme
Par Marc Salomon, membre consultant de l’AFC

Willy Kurant

Willy Kurant nous a quittés le 1er mai, à l’âge de 87 ans. Venu du reportage TV, caméra 16 ou 35 mm à la main, passé quelques mois par les studios de Pinewood à Londres avant de rejoindre la France où il démarra sa carrière de directeur de la photographie dans la mouvance de la Nouvelle Vague, Willy Kurant excellait dans des registres pourtant diamétralement opposés : de Trans-Europ-Express (façon reportage, sans éclairage sinon parfois une Flood dans un parapluie blanc) à Charlotte For Ever (violentes directions de lumière et puissants contre-jours qui transpercent la pénombre).

Articles (12)

L’Appel à des États généraux du cinéma, vendredi 6 octobre 2022, en résumé
Par Gilles Porte, AFC

Actualités AFC

Vendredi 6 octobre 2022, des professionnels du cinéma, des organisations et des associations du secteur se réunissent pour lancer un "Appel des États généraux du cinéma". Appel qui fait suite à une tribune publiée lors du dernier festival de Cannes dans Le Monde et intitulée "Les choix politiques de nos institutions fragilisent gravement le cinéma".

Judith Kaufmann, BVK, discusses the technical and aesthetic choices made on "Corsage", by Marie Kreutzer
As Tears Go By

Les entretiens au Festival de Cannes

German filmmaker Marie Kreutzer, in a desire to give contemporary appeal to the somewhat fusty figure of the Empress of Austria, has decided to offer her own resolutely feminist version of this historical figure. Once she is tightly bound by the corset firmly laced around her wasp waist, Luxembourg actress Vicky Krieps becomes the embodiment of Sissi. In order to film this princess who is constantly engaged in an emotional flight, cinematographer Judith Kaufmann, BVK, produced very subtle work, in 3P 35mm film and spherical 2.39 format. This film was remarked during the 75th annual Cannes Film Festival in the "Un Certain Regard" official section. (FR)

Judith Kaufmann, BVK, revient sur les choix techniques et esthétiques de "Corsage", de Marie Kreutzer
As Tears Go By

Les entretiens au Festival de Cannes

Désirant remettre au goût du jour la figure un peu poussiéreuse de l’impératrice d’Autriche, la cinéaste allemande Marie Kreutzer a décidé de proposer sa version, résolument féministe. Enserrée par ce corset qu’on lui lace fermement autour de sa taille de guêpe, la comédienne luxembourgeoise Vicky Krieps prête désormais ses traits à Sissi. Pour mettre en images cette princesse en fuite émotionnelle perpétuelle, la directrice de la photo Judith Kaufmann, BVK, a effectué un travail très subtil, en 35 mm argentique 3P et format 2,39 sphérique. Un film remarqué en cette 75e édition du Festival, section officielle Un Certain Regard. (FR)

Willy Kurant, AFC, ASC, ou l’excellence d’une modernité mâtinée de classicisme
Par Marc Salomon, membre consultant de l’AFC

Willy Kurant

Willy Kurant nous a quittés le 1er mai, à l’âge de 87 ans. Venu du reportage TV, caméra 16 ou 35 mm à la main, passé quelques mois par les studios de Pinewood à Londres avant de rejoindre la France où il démarra sa carrière de directeur de la photographie dans la mouvance de la Nouvelle Vague, Willy Kurant excellait dans des registres pourtant diamétralement opposés : de Trans-Europ-Express (façon reportage, sans éclairage sinon parfois une Flood dans un parapluie blanc) à Charlotte For Ever (violentes directions de lumière et puissants contre-jours qui transpercent la pénombre).

La brise et le tourbillon lumineux de Jeanne
Hommage de John Bailey à Jeanne Moreau

In memoriam

De nombreux hommages ont été rendus à Jeanne Moreau, comédienne, actrice, chanteuse, réalisatrice, rappelant ainsi à notre mémoire combien sa figure iconique aura illuminé, pendant près de soixante ans, la scène et le cinéma français. Se joignant à ce concert de louanges venues du monde entier, le directeur de la photographie John Bailey, ASC, témoigne à sa manière du souffle de vitalité qu’elle n’a cessé d’apporter sur nos écrans.

Robert Capa, "100 Photos pour la liberté de la presse" et une caméra Eyemo

Regard sur la photographie

Dans le n° 50 de sa collection "100 Photos pour la liberté de la presse" qui vient de paraître, Reporters sans frontières rend hommage à Robert Capa, l’une des plus grandes légendes du photojournalisme, grâce au Centre international de la photographie (ICP, New York) et à l’agence Magnum Photos. En couverture, photographié par Gerda Taro, Robert Capa figure sur le front de Ségovie, fin mai-début juin 1937, avec en mains une caméra Eyemo.

Films (11)