Keren Yedaya

Réalisation
Scénario

Résultats de la recherche

Articles (24)

Interview with cinematographer Pierre Aïm, AFC, about his work on Andrea Bescond and Eric Métayer’s film “Little Tickles”

Les entretiens au Festival de Cannes

When Andréa Bescond and Eric Métayer were awarded the Molière Award for Best Solo Performance in 2016 for Les Chatouilles, a play about sexual abuse of children, they didn’t know they’d be back at Cannes two years later with the eponymous film they co-directed. Surrounding themselves with a shock team for their first movie, they called on cinematographer Pierre Aïm, AFC, who had shot Maïwen’s Polisse, a film that strangely resonates with Little Tickles… The film is being presented in the Un Certain Regard section (BB)

Entretien avec le directeur de la photographie Pierre Aïm, AFC, à propos des "Chatouilles", d’Andréa Bescond et Eric Métayer

Les entretiens au Festival de Cannes

Lorsque Andréa Bescond et Eric Métayer reçoivent le Molière du Meilleur Seul en Scène en 2016 pour Les Chatouilles, un spectacle sur les violences sexuelles faites aux enfants, ils ne savent pas qu’ils viendront sur la Croisette deux ans plus tard avec le film éponyme qu’ils ont co-réalisé. S’entourant d’une équipe de choc pour ce premier film, ils font appel au directeur de la photographie Pierre Aïm, AFC, qui avait tourné Polisse, de Maïwen, résonance étrange avec Les Chatouilles... Le film est présenté dans la section Un Certain Regard. (BB)

Interview with cinematographer Laurent Brunet, AFC, about his work on Annarita Zambrano’s film “After the War”

Les entretiens au Festival de Cannes

For her first feature-length film, Italian director Annarita Zambrano decided to make a film about the exile of a father and his daughter against the backdrop of the post-Red Brigade Italian political context of the 1980s. This story takes place between Italy and Southwest France, and was photographed by Laurent Brunet, AFC. It is in official selection at Cannes this year in the “Un certain regard” section (FR)

Entretien avec le directeur de la photographie Laurent Brunet, AFC, à propos de son travail sur "After the War", d’Annarita Zambrano
"Après la guerre"

Les entretiens au Festival de Cannes

Pour son premier long métrage, la réalisatrice italienne Annarita Zambrano a choisi de porter à l’écran une histoire d’exil entre un père et sa fille dans le contexte politique des années 1980, post Brigades Rouges. Une histoire qui se déroule entre l’Italie et le sud-ouest de la France, mise en images par Laurent Brunet, AFC, sélectionné en compétition officielle dans la catégorie Un certain regard (FR)

Le directeur de la photographie Pierre Aïm, AFC, parle de son travail sur "Asphalte", de Samuel Benchetritt
Histoires de voisins et d’astronaute

Les entretiens au Festival de Cannes

Pierre Aim, AFC, et Samuel Benchetritt se connaissent bien. Depuis la comédie loufoque Janis and John, en 2003, avec François Cluzet, Marie Trintignant et Sergi Lopez, ils ont signé ensemble deux autres films. Ils se retrouvent cette année en Sélection officielle Hors compétition pour Asphalte, un film choral qui se déroule entièrement dans une barre d’immeubles avec au casting Isabelle Huppert, Valeria Bruni Tedeschi, Gustave Kervern et… Michael Pitt dans le rôle inattendu d’un astronaute. (FR)

L’agenda du mercredi 14 mai

Agendas

  • La cérémonie d’ouverture du 67e Festival de Cannes se déroulera ce soir au Grand Théâtre Lumière à partir de 19h15. Elle sera suivie, à 20h et 23h, de la projection de Grace de Monaco, le film d’Olivier Dahan photographié par Eric Gautier, AFC.
  • Le film sera de nouveau projeté le jeudi 15 mai, salle du Soixantième à 12h.
  • Lire un entretien accordé par Eric Gautier à propos de son travail sur Grace de Monaco.
  • Rappelons pour mémoire que treize films photographiés par des membres de l’AFC seront programmés lors de cette édition.
  • Contacts AFC
  • Marie Garric : +33 (0)6 89 58 83 91
  • Jean-Noël Ferragut : +33 (0)6 03 50 09 28

Le 67e Festival de Cannes annonce sa sélection

festival de Cannes 2014

La 67e édition du Festival de Cannes se déroulera du 14 au 25 mai 2014. Lors de la traditionnelle conférence de presse, Thierry Frémaux, délégué général du Festival, a annoncé le choix des dix-huit longs métrages en lice pour la Palme d’or, et des dix-neuf sélectionnés à Un certain regard. Parmi les films faisant partie de cette Sélection officielle, dix d’entre eux ont été photographiés par sept des membres de l’AFC.

Le directeur de la photographie Laurent Brunet, AFC, parle de son travail sur "A Strange Course of Events", de Raphaël Nadjari

Les entretiens au Festival de Cannes

Laurent Brunet a travaillé à deux reprises avec Christophe Honoré (Non ma fille tu n’iras pas danser et La Belle personne) et c’est pour Séraphine, de Martin Provost, qu’il remporte le César de la meilleure photo en 2008. Il a éclairé tous les films de Raphaël Nadjari et c’est pour son 6e long métrage, A Strange Course of Events, en sélection à la Quinzaine des réalisateurs, que Laurent nous parle de son travail…

César 2012, les nominations...

Les César

L’Académie des Arts et Techniques du Cinéma a fait connaître la liste des films et personnalités nommés pour les César 2012. Sont en lice pour la Meilleure photo :
Pierre Aïm , AFC, pour Polisse de Maïwenn,
Josée Deshaies, pour L’Apollonide, souvenirs d’une maison close de Bertrand Bonello
Julien Hirsch, AFC pour L’Exercice de l’Etat de Pierre Schoeller
Guillaume Schiffman, AFC, pour The Artist de Michel Hazanavicius
Mathieu Vadepied, pour Intouchables d’Eric Toledano et Olivier Nakache.

  • La cérémonie sera présidée par Guillaume Canet le 24 février prochain.

A l’occasion des Prix Lumières 2012, Pierre Aïm, AFC, reçoit le Prix CST pour le Chef Opérateur le plus remarqué de l’année 2011

Prix, Trophées, Académies, Meilleure photo

L’Académie des Lumières du cinéma français, composée de la presse étrangère en France, a décerné ses 17e Prix Lumières. The Artist de Michel Hazanavicius reçoit le prix pour le meilleur film. En cette occasion, Pierre Aïm, AFC, a reçu le Prix CST du " Chef opérateur le plus remarqué de l’année 2011 " pour son travail sur le film Polisse de Maïwenn.
Deux autres directeurs de la photographie étaient nommés cette année pour cette récompense : Marc Koninckx, AFC pour L’Ordre et la morale de Mathieu Kassovitz et Guillaume Schiffman, AFC pour The Artist de Michel Hazanavicius.
Le palmarès des Prix Lumières 2012...

Entretien avec le directeur de la photographie Laurent Brunet, AFC, à propos du film "Pourquoi tu pleures ?" de Katia Lewkowicz

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Laurent Brunet, AFC a souvent tourné en Israël (Avanim de Raphael Najari, Mon trésor de Keren Yedaya ou Free Zone d’Amos Gitaï). En France, il a récemment signé l’image de films de Christophe Honoré, Lodge Kerrigan ou Martin Provost (Séraphine, César de la meilleure image en 2009). L’année passée à Cannes, c’est aussi lui qui avait signé l’image du Prix du jury (Un homme qui crie de Mahamat Saleh Haroun).

Entretien avec le directeur de la photographie Pierre Aïm, AFC, et Claire Mathon à propos du film "Polisse" de Maïwenn

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Pour son troisième long métrage, Maïwenn retrouve Pierre Aïm, AFC, qui avait éclairé Le Bal des actrices, et Claire Mathon qui cadre fidèlement tous les films de la réalisatrice. Outre cette complicité avec Maïwenn, Claire a éclairé, entre autres, Angèle et Tony d’Alix Delaporte et Plein Sud de Sébastien Lifshitz. L’expérience de Pierre Aïm sur des films très différents – depuis ses débuts en 1995 sur La Haine de Mathieu Kassovitz en passant par sa fidèle collaboration avec Samuel Benchetrit ou Antoine de Caunes – lui a permis d’aborder ce film de « fiction filmé comme un reportage où il n’est absolument pas question de lumière » avec beaucoup de sérénité.

Interview with cinematographer Laurent Brunet, AFC

Propos et entretiens

Director of photography, doing long feature film since twelve years, Laurent Brunet has been rewarded in 2009 by a Cesar award. United States, Africa or middle-east, this cinema traveller reveals here his passion for image and his vision of cinema. Confidences of a professionnal attached to his freedom and opened to new adventures.

Interview with director of photography Laurent Brunet, AFC, about the film "A Screaming Man" by Mahamat-Saleh Haroun
Official Selection, 2010 Cannes Film Festival

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Laurent Brunet, who has photographed all of Raphael Nadjari’s films (including Tehilim, selected at Cannes in 2007), has a lot of experience filming abroad. But he didn’t know Africa, which he discovered while collaborating for the first time with Mahamat-Saleh Haroun, the only African to compete at Cannes 2010, with his fourth feature film, A Screaming Man. The original title was A Screaming Man is not a Dancing Bear a quote from The Notebook, Returning Home by the poet Aimé Césaire.

Entretien avec le directeur de la photographie Laurent Brunet, AFC, à propos du film "Un homme qui crie" de Mahamat-Saleh Haroun
Sélection officielle du Festival de Cannes 2010, en compétition

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Laurent Brunet, qui a photographié tous les films de Raphaël Nadjari (Téhilim, sélectionné à Cannes en 2007), a une grande habitude des tournages à l’étranger. Mais il ne connaissait pas l’Afrique et a découvert ce pays pour une première collaboration avec Mahamat-Saleh Haroun, le seul Africain de la compétition à Cannes avec Un homme qui crie, son quatrième long métrage. A l’origine, le titre complet était Un homme qui crie n’est pas un ours qui danse, une citation du Cahier d’un retour au pays natal du poète Aimé Césaire.

Jaffa
de Keren Yedaya, photographié par Pierre Aïm, AFC

Entretiens avec des directeurs de la photographie

C’est en collaborant avec Mathieu Kassovitz (Métisse, La Haine, Assassin) que Pierre Aïm a démarré une carrière de directeur de la photographie de long métrage. Il a ensuite photographié plusieurs films d’Antoine de Caunes, de Samuel Benchetrit puis, dernièrement, il a travaillé sur Bienvenue chez les Ch’tis et Le Bal des actrices.
Avec Jaffa de l’Israélienne Keren Yedaya, il expérimente une image stylisée pour un film engagé, politique et populaire.

Entretien avec le directeur de la photographie Laurent Brunet, AFC
A propos de "Séraphine", de Martin Provost, et de son travail avec les pellicules Fujifilm

Propos et entretiens

Fujifilm France publie sur son site Internet une série d’entretiens avec des directeurs de la photographie de la génération montante.
Nous vous proposons de lire un entretien dans lequel Laurent Brunet, AFC, parle de son travail, entre autres sur le film Séraphine de Martin Provost, et avec les pellicules Fujifilm (avec l’aimable autorisation de Fujifilm France).

Welcome to the new AFC active members
The AFC welcomes Laurent Brunet, Claude Garnier, Marc Koninckx and François Lartigue

Nouveaux venus à l’AFC

At the last two board meetings, one of which was held in late November (just when the last Newsletter came out) and in mid-December, several new active and associate members were admitted and they have come to join us at the AFC : the directors of photography Laurent Brunet, Claude Garnier, Marc Koninckx and François Lartigue.

Lettre ouverte à Keren Yedaya
par Alain Choquart

festival de Cannes 2004

Caméra d'or, Cannes 2004

Lors du dernier Festival de Cannes, notre confrère et ami Alain Choquart était l’un des membres du jury de la Caméra d’or. Le film de Keren Yedaya, Mon trésor, prix de la Caméra d’or, sort ce 1er décembre sur les écrans.
Loin de Paris, Alain nous a fait parvenir une lettre ouverte que Monique Koudrine - directrice générale de la Division Cinéma et Télévision de Kodak France, Benelux et Péninsule ibérique - a lue avant la projection en avant-première de ce film organisée le 24 novembre dernier à l’Elysée Biarritz.
En voici la teneur.

57e Festival de Cannes

Chiffres et statistiques

21 films présentés en compétition officielle, hors compétition, à Un Certain Regard, à la Quinzaine des réalisateurs et à la Semaine Internationale de la Critique ont été soutenus par le CNC :
aussi :
Aides au développement pour les films du Sud
Or (Mon trésor) de Keren Yedaya, Whisky de Juan Pablo Rebella, Pablo Stoll
(Source CNC)

Avance sur recettes (avant et après réalisation)
Clean d’Olivier Assayas, Exils de Tony Gatlif, Dixième Chambre : instants d’audience de Raymond Depardon, Mondovino de Jonathan Nossiter, Salvador Allende de Patricio Guzman, A tout de suite de Benoît Jacquot, Nelly de Laure Duthilleul, Dans les champs de bataille de Danielle Arbid, Mur de Simone Bitton, L’Après-midi de Monsieur Andesmas de Michelle Porte, Brodeuses d’Eléonore Faucher.

Aide aux films en langue étrangère
Alexandrie - New York de Youssef Chahine
La Femme est l’avenir de l’homme de Hong Sang-Soo

Fonds Sud
Tropical Malady de Apichatpong Weerasethakul, Mooladé d’Ousmane Sembène, Terre et cendres de Atiq Rahimi, La Porte du soleil de Yousry Nasrallah, Cronicas de Sebastian Cordero, Schizo de Gulshad Omarova

La Caméra d’or
par Alain Choquart

festival de Cannes 2004

Or (Mon trésor) de la réalisatrice israélienne Keren Yedaya remporte la Caméra d’or 2004.
Deux mentions spéciales sont décernées à Lu Cheng (Passages) de Yang Chao (Chine) et Khâb é Tâlkh (Bitter Dream) de Mohsen Amiryoussefi (Iran).

Films (86)