Kodak VISION3 200T

Pellicule

Index des termes :

Kodak VISION3 200T;5213;7213;VISION3 200

Résultats de la recherche

Articles (38)

André Szankowski, AFC, AIP, parle de son travail sur "Variações" ("L’Ange gardien"), de João Maia

Propos et entretiens

Variações, de João Maia, est une sorte de biopic sur Antonio Variações, célèbre chanteur et compositeur portugais né en 1945 et prématurément disparu en 1984. C’est à l’occasion de la sortie du film au Portugal, en août 2019, que Tony Costa, AIP, s’est entretenu avec le directeur de la photographie André Szankowski, AFC, AIP, qui nous en propose ici la transcription en français. Une édition DVD en France est prévue pour le 16 janvier 2020.

Rebirth in Bosnia
Interview with Cinematographer Paul Guilhaume, AFC, about his work on Aude Léa Rapin’s film “Heros Don’t Die”

Les entretiens au Festival de Cannes

Cinematographer Paul Guilhaume, AFC, worked with Léa Mysius on Ava (Critics’ Week 2017, Best Cinematography award in Stokholm, 2017) and Marie Monge on Joueurs (Directors’ Fortnight 2018). He has regularly shot for documentarist Sébastien Lifshitz (Les Vies de Thérèse, Directors’ Fortnight 2016) and also Adolescentes and Sasha (to be released). He worked with Aude Léa Rapin on Heros Don’t Die, a film which mixes the genres of fiction and documentary, and which was selected in the 58th Critics’ Week. (BB)

Quentin Tarantino et Robert Richardson, ASC, tournent "Once Upon a Time in Hollywood" en pellicule Kodak 35 mm

Nos associés à Cannes

Tourné en pellicule Kodak 35mm, Once Upon a Time in Hollywood, le drame très attendu de Quentin Tarantino sur l’ère des meurtres de Manson, sera présenté en première mondiale au Festival de Cannes 2019. Ce long métrage marque la sixième collaboration entre le réalisateur et le directeur de la photographie primé aux Oscars Robert Richardson, ASC.

Renaissance en Bosnie
Entretien avec le directeur de la photographie Paul Guilhaume, AFC, à propos de son travail sur "Les Héros ne meurent jamais", d’Aude Léa Rapin

Les entretiens au Festival de Cannes

Le directeur de la photographie Paul Guilhaume, AFC, a travaillé avec Léa Mysius sur Ava (Semaine de la critique 2017, prix de la Meilleure Photographie à Stockholm, 2017) et Marie Monge pour Joueurs (Quinzaine des réalisateurs 2018). Il a filmé à plusieurs reprises pour le documentariste Sébastien Lifshitz (Les Vies de Thérèse (Quinzaine des réalisateurs 2016), puis Adolescentes et Sasha (dont les sorties sont à venir). Il rencontre Aude Léa Rapin à l’occasion d’un film qui mêle les codes de la fiction et du documentaire, Les Héros ne meurent jamais, sélectionné à la 58e Semaine de la Critique. (BB)

Le directeur de la photographie Paul Guilhaume parle de son travail sur "Ava", de Léa Mysius

Les entretiens au Festival de Cannes

Sorti du département Image de La fémis en 2014, Paul Guilhaume a travaillé avec Léa Mysius (même promotion, section scénario) sur le moyen métrage L’Ile jaune, tourné en 16 mm anamorphique et pour lequel il obtient le Prix de la meilleure photo au Festival de Clermont-Ferrand en 2016. Il poursuit cette collaboration avec Léa Mysius pour son premier long métrage, Ava, tourné également sur pellicule et sélectionné à la Semaine de la Critique de ce 70e Festival de Cannes. (BB)

Stéphane Fontaine, AFC, nous rapproche plus que jamais de "Jackie"

Livres et revues

Dans un article paru dans le numéro de décembre 2016 d’ICG Magazine et intitulé "Le visage d’une nation – Stéphane Fontaine, AFC, nous rapproche plus que jamais de Jackie", Valentina Valentini revient sur le travail effectué sur le film de Pablo Larraín qui met en images, sous les traits de Natalie Portman, l’un des portraits les plus intimes de Jacqueline Kennedy pendant et après l’assassinat de son époux, en 1963.

Entretien avec Stéphane Fontaine, AFC, à propos du film "Jackie", de Pablo Larraín
Ou comment le Super 16 joue un rôle créatif dans ce "biopic" remarquablement bien filmé

Propos et entretiens

Le directeur de la photographie Stéphane Fontaine, AFC, a signé les images du film de Pablo Larraín Jackie, pour lequel il a été nommé aux "Critics’ Choice Awards" 2016 et à bien d’autres prix d’associations de critiques de cinéma nord-américaines. Daron James s’est entretenu avec lui avant la sortie du film en salles aux USA pour la communauté de cinéastes internautes No Film School ; voici une traduction de quelques extraits de ses propos.

Le directeur de la photographie André Turpin parle de son travail sur "Juste la fin du monde", de Xavier Dolan

Les entretiens au Festival de Cannes

Le Québécois André Turpin conjugue les rôles de directeur de la photographie, de réalisateur et de scénariste. Endorphine, son dernier film, est sorti récemment au Canada. Sa carrière de directeur de la photographie s’appuie sur une fidèle collaboration avec Denis Villeneuve pour Un 32 août sur terre, Maëlstrom (Jutra de la Meilleure photographie) et Incendies (Prix Génie et Jutra de la Meilleure photographie).
Depuis Tom à la ferme, André Turpin accompagne le jeune réalisateur québécois Xavier Dolan. Il signe l’image de Juste la fin du monde, le sixième long métrage du plus prolifique réalisateur de cette 69e édition cannoise, en lice pour la Palme d’or. (BB)

Cinematographer André Turpin discusses his work on Xavier Dolan’s film "It’s Only the End of the World"

Les entretiens au Festival de Cannes

Quebecer André Turpin combines the roles of director of photography, director and screenwriter. Endorphin, his last film, was recently released in Canada. His career as a cinematographer relies on his loyal collaboration with Denis Villeneuve for August 32nd on Earth, Maelstrom (Jutra for Best Cinematography) and Incendies (Genie and Jutra Awards for Best Cinematography). Since Tom at the Farm, André Turpin has been working with the young Quebecois director Xavier Dolan. He was the cinematographer for It’s Only the End of the World, the sixth feature by the most prolific director of this 69th annual Cannes Film Festival, in competition for the Golden Palm. (BB)

La directrice de la photographie Caroline Champetier, AFC, parle de son travail sur "Le Dernier des injustes", de Claude Lanzmann

Les entretiens au Festival de Cannes

Caroline Champetier a éclairé quelques 70 films, accompagnant certains des grands cinéastes français et étrangers. Elle remporte le César de la Photographie pour Des hommes et des dieux, de Xavier Beauvois, dont elle vient de finir le dernier film, puis la Grenouille d’argent en 2012 au festival Plus Camerimage pour Holly Motors, de Léos Carax. Avant cette longue expérience comme directrice de la photographie, Caroline Champetier fut l’assistante de William Lubtschansky et c’est à l’occasion du tournage de Shoah, en 1977, qu’elle rencontre Claude Lanzmann. Sa collaboration avec lui se prolonge en signant l’image de Sobibor 14 octobre 1943 16 heures, en 2000, et celle de sa dernière œuvre, Le Dernier des injustes, en 2012. Juste avant ce film, elle avait éclairé Hannah Arendt, le film de Margarethe von Trotta.
Cette collaboration avec Claude Lanzmann initiée par William Lubtchansky « a duré toute ma vie de directrice photo, c’est quelque chose de fondateur », souligne Caroline Champetier. Le Dernier des injustes, projeté Hors compétition à Cannes, ne participe pas à la Compétition officielle, au grand regret de Claude Lanzmann. (BB)

L’agenda du samedi 18 mai

Agendas

  • Les films AFC du jour
  • Sélection officielle, Compétition
  • Jimmy P. (Psychotérapie d’un Indien des Plainese) d’Arnaud Desplechin, photographié par Stéphane Fontaine, AFC, projections au Grand Théâtre Lumière à 8h30, 15h30 et 19h
  • Le film sera de nouveau projeté le dimanche 19 mai, salle du Soixantième à 22h
  • Lire un entretien accordé par Stéphane Fontaine à propos de son travail sur Jimmy P.
  • Quinzaine des Réalisateurs
  • La danza de la realidad d’Alejandro Jodorowsky, photographié par Jean-Marie Dreujou, AFC, projection au Théâtre Croisette JW Marriott à 11h30 et 21h30
  • Le film sera de nouveau projeté le samedi 25 mai au Théâtre Croisette à 22h
  • Lire un entretien accordé par Jean-Marie Dreujou à propos de son travail sur La danza de la realidad.
  • Contacts AFC
  • Mathilde Demy : +33 (0)6 48 10 44 58
  • Jean-Noël Ferragut : +33 (0)6 03 50 09 28
  • Point de rencontre : Pavillon de la CST à l’heure des Rendez-vous de midi

L’agenda du jeudi 16 mai

Agendas

  • Les films AFC du jour
  • Sélection officielle, Compétition
  • Jeune et jolie de , photographié par , AFC, projections au Grand Théâtre Lumière à 8h30 et 19h30
  • Le film sera de nouveau projeté le vendredi 17 mai, salle du Soixantième à 12h
  • Lire ce jeudi un entretien accordé par Pascal Marti à propos de son travail sur Jeune et jolie
  • Sélection officielle, Cannes Classics
  • Le Joli mai de Chris Marker et Pierre Lhomme, photographié par Pierre Lhomme, AFC, projection Salle Buñuel à 15h
  • Lire ou relire les réflexions de Chris Marker sur ses méthodes de travail et lire un article sur le travail de restauration effectué par Mikros image
  • Contacts AFC
  • Mathilde Demy : +33 (0)6 48 10 44 58
  • Jean-Noël Ferragut : +33 (0)6 03 50 09 28
  • Point de rencontre : Pavillon de la CST à l’heure des Rendez-vous de midi

L’agenda du vendredi 25 mai

Agendas

  • Film AFC du jour
  • Quinzaine des réalisateurs
  • Camille redouble de Noémie Lvovsky, photographié par Jean-Marc Fabre, AFC, projections au Théâtre Croisette JW Marriot à 9h et 19h (soirée de clôture)
  • Lire l’entretien accordé par Jean-Marc Fabre à propos de son travail sur le film
  • Film non AFC du jour
  • Sélection officielle, Compétition
  • Cosmopolis de David Cronenberg, photographié par Peter Suschitzky, BSC, ASC, projections au Grand Théâtre Lumière à 8h30, 13h et 19h30
  • Le film sera de nouveau projeté samedi 26 mai, salle du Soixantième à 14h30
  • Lire l’entretien accordé par Peter Suschitzky à propos de son travail sur le film.
  • Contact AFC
  • Jean-Noël Ferragut : +33 (0)6 03 50 09 28
  • Point de rencontre : Pavillon de la CST à l’heure des Rendez-vous de midi

L’agenda du mardi 22 mai

Agendas

  • Les films AFC du jour
  • Sélection officielle, Un certain regard
  • A perdre la raison de Joachim Lafosse, photographié par Jean-François Hensgens, AFC, SBC, projections salle Debussy à 14h et 22h15
  • Le film sera de nouveau projeté le mercredi 23 mai, salle Bazin à 18h
  • Lire l’entretien accordé par Jean-François Hensgens à propos de son travail sur le film.
  • Contacts AFC
  • Mathilde Demy : +33 (0)6 48 10 44 58
  • Jean-Noël Ferragut : +33 (0)6 03 50 09 28
  • Point de rencontre : Pavillon de la CST à l’heure des Rendez-vous de midi

L’agenda du samedi 19 mai

Agendas

  • Le film AFC du jour
  • Séléction officielle, Compétition
  • Lawless (Des hommes sans loi) de John Hillcoat, photographié par Benoît Delhomme, AFC, projections au Grand Théâtre Lumière à 8h30, 12h et 19h
  • Le film sera de nouveau projeté le dimanche 20 mai, salle du Soixantième à 12h
  • Lire l’entretien accordé par Benoît Delhomme à propos de son travail sur le film
  • Le film non AFC du jour
  • Semaine internationale de la critique, Séances spéciales
  • Augustine d’Alice Winocour, photographié par Georges Lechaptois, projection à l’Espace Miramar à 20h
  • Le film sera de nouveau projeté le dimanche 20 mai, salle Bunuel à 8h30 et à l’Espace Miramar à 15h
  • Lire un texte où il est question du travail de Georges Lechaptois sur ce film.
  • Contacts AFC
  • Mathilde Demy : +33 (0)6 48 10 44 58
  • Jean-Noël Ferragut : +33 (0)6 03 50 09 28
  • Point de rencontre : Pavillon de la CST à l’heure des Rendez-vous de midi

Le directeur de la photographie Stéphane Fontaine, AFC, parle de son travail sur "De rouille et d’os"
Extraits d’un article qui paraîtra dans la Lettre AFC de juin

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Stéphane Fontaine a commencé comme assistant d’Eric Gautier. Stéphane a ensuite fait la photo d’une vingtaine de long métrages, et a travaillé notamment avec les réalisateurs Philippe Grandrieux, Agnès Jaoui, Nicole Garcia, Barry Levinson, Paul Haggis et Mia Hansen-Love.
Stéphane a eu le César de la meilleure photo pour les deux premiers films qu’il a photographiés pour Jacques Audiard : De battre mon cœur s’est arrêté et Un prophète, qui a obtenu le Grand Prix à Cannes il y a trois ans. De rouille et d’os est sa troisième collaboration avec le réalisateur.

L’agenda du vendredi 18 mai

Agendas

  • C’est l’actualité de nos membres associés qui remplit l’agenda car ancun film photographié par un directeur de la photographie de l’AFC n’est programmé aujourd’hui. Il faudra attendre demain samedi 19 pour que cette absence soit comblée.
  • De rouille et d’os de Jacques Audiard, photographié par Stéphane Fontaine, AFC, est de nouveau projeté ce jour, salle du Soixantième à 11h30.
  • Contacts AFC
  • Mathilde Demy : +33 (0)6 48 10 44 58
  • Jean-Noël Ferragut : +33 (0)6 03 50 09 28
  • Point de rencontre : Pavillon de la CST à l’heure des Rendez-vous de midi

L’agenda du mercredi 16 mai

Agendas

  • La cérémonie d’ouverture du 65e Festival de Cannes se déroulera ce soir au Grand Théâtre Lumière à partir de 19h15 et elle sera suivie de la projection de Moonrise Kingdom, le film de Wes Anderson photographié par Robert Yeoman, ASC
  • Le film sera de nouveau projeté le jeudi 17 mai, salle du Soixantième à 12h
  • Contacts AFC
  • Mathilde Demy : +33 (0)6 48 10 44 58
  • Jean-Noël Ferragut : +33 (0)6 03 50 09 28

Retrouvez Kodak et "ses films" à Cannes 2012

Nos associés à Cannes

Comme chaque année, Kodak sera présent pendant la durée du 65e Festival de Cannes. L’endroit idéal pour découvrir les derniers films tournés avec la négative Kodak et partager ensemble un moment de détente autour d’un verre.
Voir ci-après films et contacts...

Did you say organic ?
By Caroline Champetier, AFC

Caméras numériques

The first publicly available images filmed with the new Delta-Penelope camera were shown by Eclair on November 17, 2011 with Catherine Athon, Aude Humblet, Thierry Beaumel, Caroline Champetier AFC, and Jean-Pierre Beauviala in attendance.
This camera is the first “4K” with an optical viewfinder and an internal SSD recorder for full resolution uncompressed images that are totally open to whomever wants to debayerize them in their own way.

Vous avez dit organique ?
Par Caroline Champetier, AFC

Caméras numériques

Les premières images de l’Aaton Delta-Penelope en liberté ont été projetées chez Eclair le 17 novembre 2011 en présence de Catherine Athon, Aude Humblet, Thierry Beaumel, Caroline Champetier, AFC, et Jean-Pierre Beauviala.
Pour mémoire cette caméra est la première " 4K " à viseur optique, enregistrant en interne des images RAW non compressées et totalement ouvertes à qui veut les " debayeriser " à sa façon.

L’agenda des samedi 21 et dimanche 22 mai

Agendas

  • Samedi 21 mai, un film non AFC
  • Sélection officielle, En compétition
  • La Source des femmes de Radu Mihaileanu, photographié par Glynn Speeckaert, SBC, projections au Grand Théâtre Lumière à 8h30 et 19h
  • Lire l’entretien accordé par Glynn Speeckaert à propos de son travail sur le film
  • Dimanche 22 mai, un film AFC
  • Sélection officielle, Hors compétition (Film de Clôture)
  • Les Biens-aimés de Christophe Honoré, photographié par Rémy Chevrin, AFC, projections au Grand Théâtre Lumière à 11h30 et 23h30
  • Lire les propos de Rémy Chevrin au sujet de son travail sur le film
  • Contact AFC
  • Jean-Noël Ferragut : +33 (0)6 03 50 09 28 (samedi)

L’agenda du vendredi 20 mai

Agendas

  • Aujourd’hui, c’est au tour de nos membres associés de remplir en partie l’agenda, le hasard ayant voulu qu’aucun film photographié par un directeur de la photographie de l’AFC ne soit au programme de l’une ou l’autre sélection.
  • Contacts AFC
  • Mathilde Demy : +33 (0)6 48 10 44 58
  • Jean-Noël Ferragut : +33 (0)6 03 50 09 28
  • Point de rencontre : Pavillon de la CST à l’heure des Rendez-vous de midi

Entretien avec le directeur de la photographie Pierre Milon, AFC, à propos du film "Les Neiges du Kilimandjaro" de Robert Guédiguian

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Pierre Milon, AFC, a photographié les quatre derniers films de Robert Guédiguian. Déjà sur la Croisette avec L’Armée du crime en 2009, Guédiguian nous offre avec Les Neiges du Kilimandjaro un retour à un style qui a longtemps marqué son cinéma et dont le public se souvient certainement avec Marius et Jeannette.
Inspirés d’un poème de Victor Hugo Les Pauvres gens, Les Neiges du Kilimandjaro mélange les comédiens fidèles des films de Robert Guédiguian – Ariane Ascaride, Jean-Pierre Darroussin, Gérard Meylan – à ceux de la nouvelle génération : Grégoire Leprince-Ringuet, Anaïs Demoustier, Adrien Jolivet... Avec le port de Marseille et le soleil, bien sûr, en toile de fond !

L’agenda du vendredi 13 mai

Agendas

  • Les films AFC du jour
  • Sélection officielle, Compétition
  • Polisse de Maïwenn, photographié par Pierre Aïm, AFC, projections au Grand Théâtre Lumière à 11h15 et 22h
  • Le film sera de nouveau projeté le samedi 14 mai, salle du Soixantième à 11h30
  • Lire l’entretien accordé par Pierre Aïm et Claire Maton, cadreuse, à propos de Polisse
  • Les films non AFC du jour
  • Sélection officielle, Compétition
  • Habemus Papam de Nanni Moretti, photographié par Alessandro Pesci, projections au Grand Théâtre Lumière à 8h30, 14h30 et 19h
  • Le film sera de nouveau projeté le samedi 14 mai, salle Bunuel à 21h15
  • Lire l’entretien accordé par Alessandro Pesci à propos de Habemus Papam
  • Contacts AFC
  • Mathilde Demy : +33 (0)6 48 10 44 58
  • Jean-Noël Ferragut : +33 (0)6 03 50 09 28
  • Point de rencontre : Pavillon de la CST à l’heure des Rendez-vous de midi

Entretien avec le directeur de la photographie Darius Khondji, AFC, ASC, à propos du film "Midnight in Paris" de Woody Allen

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Après avoir photographié les films de Caro et Jeunet – Delicatessen, La Cité des enfants perdus – Darius Khondji, AFC, ASC, se fait remarquer aux Etats-Unis et travaille à New York avec plusieurs réalisateurs : David Fincher, Roman Polanski, Sydney Pollack, Wong Kar-wai. A partir de 2009, il travaille de nouveau à Paris avec Stephen Frears pour Chéri, avec Michael Haneke pour Amour, – des titres qui prouvent qu’il fait bien de revenir en France ! – et Woody Allen pour Midnight in Paris.
Darius Khondji n’avait pas tourné avec Woody Allen depuis Anything Else, en 2003. Son agenda très serré ne lui avait pas permis de retravailler avec le cinéaste qu’il qualifie de « véritable artiste américain qui se fiche du box-office ! ».

Films (11)