"La Commission supérieure technique", conférence de Guillaume Vernet

à la Cinémathèque française

La Lettre AFC n°184

Le Conservatoire des techniques cinématographiques propose une fois par mois des conférences qui, en puisant quelques exemplaires dans les collections de la Cinémathèque, se consacrent à l’une des techniques du cinéma, s’ouvrant largement, à l’occasion, à l’histoire des sciences, des techniques et de l’art.
Ce mois-ci, Guillaume Vernet retracera l’histoire des débuts de la CST, de 1944 à la fin des années 1950. Une table ronde réunissant les actuels animateurs de l’institution permettra de faire le point sur le rôle, l’action et l’utilité de la CST aujourd’hui.

La CST voit le jour en septembre 1944. Composée dès l’origine de techniciens chevronnés, dont Jean Vivié et Louis Didiée, la CST va vite s’affirmer comme l’instance de référence dans le domaine des nouvelles technologies : projections en relief et sur grand écran, notamment, durant les années 1950-1960, mais aussi télévision, acoustique, son stéréophonique, prise de vues, studios, laboratoires, pellicules, normalisation des formats professionnels et substandards, équipement des salles…
Développant parfois des contre-propositions aux idées américaines, elle s’oriente vers des recherches expérimentales souvent novatrices et modernes.

Guillaume Vernet est l’auteur d’une recherche intitulée La CST et l’innovation technologique face au renouvellement du spectacle cinématographique en France, 1952-1957. Il enseigne à l’université de Paris 3.

Notez dès à présent d’une pierre blanche le vendredi 23 avril à 14h30, date à laquelle Willy Kurant, AFC, et Marc Salomon, membre consultant de l’AFC, feront une conférence intitulée des plus sobrement " La lumière ".
Informations sur le site de la Cinémathèque française ou en téléchargeant ci-dessous le calendrier des conférences du Conservatoire des techniques pour l’année 2009.

Infos Conservatoire
Infos Conservatoire