La Délicatesse

Un roman à succès La Délicatesse, un écrivain plein d’humour David Foenkinos, son frère non dénué d’humour aussi Stéphane Foenkinos directeur de casting, une Audrey Tautou survoltée et désopilante, un François Damiens surprenant et émouvant, les ingrédients de huit semaines de bonheur...

Cette comédie douce amère se devait d’être rythmée et décalée afin de rendre ce couple improbable encore plus magique et merveilleux : nous avons donc tourné très classiquement sur un support argentique... Oui, de la pellicule, que l’on a pris plaisir à mélanger, triturer, développer, sous-exposer et pour que ce soit plus drôle encore, on en a utilisé six : de la Fuji, de la Kodak, de la sensible, de la non-sensible (enfin un peu quand même sinon les 18 kW auraient été des mizars !!!), de la Daylight, du tungstène, mais aussi des cartes 16 Go pour des photos au 5D...
Pour cela, on a aussi appelé TSF pour la caméra et la machinerie et Ciné Lumières pour la lumière, puis Arane et Mikros nous ont suivi dans cette grande farandole.

Et puis une fois que tout cela fut réuni, on a laissé notre cerveau inventer, se disperser, se délayer, puis se restructurer, on a même tenté de rêver ou tout du moins de faire rêver, la neige, les voyages, la surprise du regard de François Damiens fut totale : l’héroïne l’a même embrassé !!!

Et toute l’équipe : Mathieu Le Bothlan et François Gallet à la caméra, ainsi que Jean-Pierre Deschamps (alias Lapin...) et ses acolytes à la machinerie, Laurent Robert et ses amis de l’électricité, Magali Léonard et Sophie Lustier à l’étalonnage… Ben oui ! Y z’ont bien ri des bêtises poétiques de nos héros !!!
Sans oublier ma directrice de postproduction préférée, Christina Crassaris, et aussi un grand merci à JB de Mikros pour sa belle LUT de shoot.
Alors j’espère que vous aurez plaisir à rire et rêver comme nous...

Portfolio

Équipe

Assistants opérateurs : Mathieu Le Bothlan et François Gallet
Chef électricien : Laurent Robert
Chef machiniste : Jean-Pierre Deschamps

Technique

Pellicules : Fuji et Kodak, Daylight et Tungstène
Matériel caméra et machinerie : TSF Caméra, TSF Grip
Matériel électrique : Ciné Lumières de Paris
Laboratoire : Arane
Postproduction numérique : Mikos image
Etalonnage : Magali Léonard et Sophie Lustier