Lars Von Trier

Réalisation

Résultats de la recherche

Articles (42)

Rencontre avec Yvan Lucas, étalonneur Senior

Propos et entretiens

Yvan Lucas vit et travaille à Los Angeles. Il a étalonné certains des plus grands longs métrages de ces trente dernières années, a collaboré avec les plus grands réalisateurs - Jean-Pierre Jeunet, Luc Besson, Robert Redford, Steven Spielberg, Martin Scorsese, Terrence Malick, Quentin Tarantino, Oliver Stone, Roman Polanski... -, et des directeurs de la photographie tels que Darius Khondji, AFC, ASC, Robert Richardson, ASC, Rodrigo Prieto, ASC, AMC, Janusz Kaminski, ASC, Bruno Delbonnel, AFC, ASC, Emmanuel Lubezki…[1] Mais Yvan Lucas est français, et a commencé chez Eclair, dans les années 1980. FilmLight publie sur son site Internet, en anglais, un entretien dont nous vous proposons une traduction partielle.

Entretien avec Claire Pijman, NSC, à propos de "Living the Light - Robby Müller", qu’elle a réalisé et photographié
"Le journal d’un artiste", par François Reumont pour l’AFC

Les entretiens de Camerimage

Dans un documentaire touchant et original, la directrice de la photographie et réalisatrice néerlandaise Claire Pijman, NSC, offre un portrait du chef opérateur Robby Müller, NSC, collaborateur mythique de Wim Wenders, Jim Jarmusch et Lars Von Trier. Le film est bâti sur une série d’archives personnelles transmises à la réalisatrice par Robby Müller dans les dernières années de sa vie. La maladie l’empêchant alors de s’exprimer, c’est avant tout à travers ce journal intime tourné en vidéo 8 mm que l’artiste nous transmet un précieux testament, plusieurs cinéastes venant en complément partager leur souvenirs. (FR)

Interview with director and cinematographer Claire Pijman, NSC, about "Living the Light - Robby Müller"
"An artist diary", by François Reumont for the AFC

Les entretiens de Camerimage

Dutch cinematographer and director Claire Pijman’s touching and original documentary paints a portrait of cinematographer Robby Müller, NSC, the legendary partner of Wim Wender, Jim Jarmush, and Lars von Trier. The film was constructed from personal archival footage provided to the director by Robby Müller himself during the last years of his life. Because he was unable to express himself as a result of his illness, his testament to us is given via this filmed diary, shot with a Super 8. Many filmmakers share their memories of Müller during the film.

Tous les agendas de Camerimage 2018

L’agenda de Camerimage

L’agenda du samedi 17 novembre
17h - 20h Cérémonie de clôture de Camerimage 2018 - Opera Nova, Grand auditorium
20h30 - 22h45 Projection de If Beale Street Could Talk, de Barry Jenkins, photographié par James Laxton - Opera Nova, Grand auditorium
23h15-1h30 Projection de Destroyer, de Karyn Kusama, photographié par Julie Kirkwood - Opera Nova, Grand auditorium.

Cinematographer Robby Müller, NSC, passes away

Robby Müller

Recognized for his work on films directed by Wim Wenders, Jim Jarmusch, and Lars von Trier, inter alia, in which the technical aspect was dissimulated behind the rhythm and grace of his camera movements and the expressive use he made of natural light and colour, Dutch cinematographer Robby Müller, NSC, passed away in Amsterdam on Tuesday, 3 July 2018, at the age of seventy-eight. Agnès Godard, AFC, who was his assistant on Paris, Texas, eulogizes below.

Décès du directeur de la photographie Robby Müller, NSC

Robby Müller

Reconnu pour son travail sur les films de Wim Wenders, Jim Jarmusch et Lars von Trier, entre autres réalisateurs, où la technique se dissimule derrière le rythme et la grâce des mouvements de sa caméra et l’usage expressif qu’il fait de la lumière naturelle et de la couleur, le directeur de la photographie néerlandais Robby Müller, NSC, est mort à Amsterdam, mardi 3 juillet 2018, à l’âge de soixante-dix-huit ans. Agnès Godard, AFC, qui fut son assistante sur Paris, Texas, témoigne ; Wim Wenders, quant à lui, devrait le faire prochainement.

Cannes 2018, avec un petit recul…
Par Vincent Lowy, membre du jury du Prix Vulcain

Festival de Cannes 2018

Merci Ô Pierre-William, Moira et Myriam, grâce à vous j’ai eu la chance de participer au jury du Prix Vulcain de la Commission supérieure technique, qui était cette année composé outre moi-même d’Aline Rolland, d’Isabelle Gibbal-Hardy (c’était notre présidente), de Louise Vandeginste, d’Alain Besse et de Patrick Bézier. Nous avons choisi de couronner Shin Joom-hee, directrice artistique du film Burning, de Lee Chang-dong, film magnifiquement photographié par Hong Kyung-Pyo. Le même jour, ce film était consacré par le prix FIPRESCI de la Fédération internationale des critiques de cinéma. Et totalement ignoré par le palmarès de la Compétition. Comment en est-on arrivé là ?

Surimpressions cannoises
Par Louise Vandeginste, membre du jury du Prix Vulcain

Festival de Cannes 2018

Louise Vandeginste, membre du jury du Prix Vulcain aux côtés d’Alain Besse, Patrick Bézier, Isabelle Gibbal-Hardy, Vincent Lowy et Aline Rolland, livre ses impressions cannoises en trois chapitres distincts. Il y est fortement question, c’est le moins qu’on puisse attendre d’une ex-étudiante tout juste sortie de l’ENS Louis-Lumière, d’image et surtout de cinéma.

"Portrait of a serial killer", by François Reumont for the AFC Cinematographer Manuel Alberto Claro, DFF, discusses Lars Von Trier’s “The House That Jack Built”

Les entretiens au Festival de Cannes

In 2018, amidst a new and youthful selection of directors, one of Cannes’ seasoned filmmakers is back after been "persona non grata" at the Festival since 2011 as a result of his statements regarding Hitler during the press conference for Melancholia. Lars von Trier is definitely not a neo-Nazi, but his sin was to have made a particularly ill-advised attempt at Scandinavian humour. The House That Jack Built portrays a serial killer played by Mat Dillon, starring alongside Bruno Ganz and Uma Thurman. This is cinematographer Manuel Alberto Claro’s, DFF, third film in a row with the Copenhagener director. (FR)

"Portrait d’un tueur en série", par François Reumont pour l’AFC Le directeur de la photographie Manuel Alberto Claro, DFF, parle de "The House That Jack Built", de Lars von Trier

Les entretiens au Festival de Cannes

Au milieu d’une sélection assez neuve et rajeunie, 2018 marque aussi le retour d’un des grands cinéastes cannois, déclaré persona non grata du Festival depuis 2011 pour ses propos sur Hitler lors de la conférence de presse de Melancholia. Certes, Lars Von Trier n’est pas un authentique néo-nazi mais il semble avoir pêché par une tentative d’humour scandinave très mal négociée. The House That Jack Built offre le portrait d’un tueur en série interprété par Mat Dillon, aux côtés de Bruno Ganz et Uma Thurman. Manuel Alberto Claro, DFF, signe les images de ce troisième film de suite avec le cinéaste de Copenhague. (FR)

Arri au 71e Festival de Cannes

Nos associés à Cannes

Arri est ravi de célébrer l’art du cinéma avec les cinéastes de la Quinzaine des Réalisateurs et renouvelle encore une fois son partenariat avec cette sélection audacieuse et de qualité. Les équipes d’Arri seront présentes sur la Croisette pendant quelques jours et des experts de systèmes de caméra, d’éclairage, de postproduction de location et de ventes internationales seront ravis de discuter de futures collaborations potentielles. Des rencontres et des interviews avec des Directeurs la Photographie des différentes sélections sont aussi prévues comme chaque année.

Interview with cinematographer Anthony Dod Mantle, DFF, BSC, ASC, about his work on "Snowden", by Oliver Stone
By François Reumont for the AFC

Les entretiens à Camerimage

Since Slumdog Millionnaire, in 2008, opened the doors of Hollywood to him, Anthony Dod Mantle, DFF, BSC, ASC, has been alternating between movies with directors the likes of Ron Howard, Kevin Mc Donald, or his faithful accomplice Danny Boyle. Always looking for new forms of visual expression, as in his past films with Lars Von Trier and Harmony Korine, he has just signed off on the visuals of Snowden, directed by Oliver Stone.

Entretien avec le directeur de la photographie Anthony Dod Mantle, DFF, BSC, ASC, à propos de son travail sur "Snowden", d’Oliver Stone
Par François Reumont pour l’AFC

Les entretiens à Camerimage

Depuis Slumdog Millionaire, en 2008, qui lui a ouvert le chemin d’Hollywood, Anthony Dod Mantle, DFF, BSC, ASC, alterne les films avec des réalisateurs comme Ron Howard, Kevin Mc Donald ou encore son fidèle complice, Danny Boyle. Toujours dans la recherche de formes d’expressions nouvelles à l’image de plusieurs de ses films passés avec Lars Von Trier ou Harmony Korine, il signe aujourdhui les images du film Snowden, avec Oliver Stone aux commandes.

"Vers l’abstraction de l’image cinématographique"
"Quatre films de fiction d’Europe du Nord de 1978 à 2000", thèse de doctorat soutenue par Martine Baldacchino, directrice de la photographie

Lire, voir, entendre

« Communiquer ses propres émotions est envisageable par l’abstraction, selon le réalisateur danois Karl Theodor Dreyer, car l’abstraction permet de transcender l’objectivité. A quelles conditions la lumière et ses déclinaisons peuvent-elles induire une abstraction de l’image ? Comment se traduit l’abstraction ? Quels sont les signifiés d’une plastique lumineuse abstraite ? » Telles sont les questions auxquelles Martine Baldacchino, directrice de la photographie, tente de répondre dans l’ouvrage destiné à soutenir une thèse de doctorat à l’université Paris 8. Elle nous présente son travail dans le texte suivant.

Retour sur l’exposition dédiée à Robby Müller au EYE Filmmuseum d’Amsterdam
Par Agnès Godard, AFC

Expositions et Musées

Bref voyage pour la clôture, le 4 septembre 2016, de la très belle exposition dédiée à Robby au EYE Filmmuseum d’Amsterdam. Belle et émouvante exposition, Robby n’est plus en mesure de travailler. C’est seulement en le rencontrant que j’ai mesuré l’ampleur de son handicap. Nous n’avons pu échanger aucun mot, il ne peut plus parler.

Entretien avec le directeur de la photographie Victor Seguin à propos de son travail sur la vidéo musicale "Hell Yeah"

Les entretiens à Camerimage

Sélectionné à Camerimage et en compétition dans la catégorie "Clip Musical", Victor Seguin nous parle du tournage de "Hell Yeah", un film pour le chanteur de blues et soul Rory Graham (alis Rag’n Bone Man). Un clip au ton très cinématographique réalisé par le duo Jonathan Cohen et Anthony Jorge (alias Truman & Cooper, des pseudos issus de la série "Twin Peaks").

L’agenda du lundi 17 novembre

Les derniers agendas

  • Projection du film Winter Sleep, de Nuri Bilge Ceylan, photographié par Gokhan Tiryaki et tourné avec la caméra Sony F65, Séance Spéciale à l’Auditorium de l’Opera Nova à 22h15
  • A suivre, entre autres, dans cet article, de plus amples informations sur les activités d’Aaton-Digital, Canon, K 5600 Lighting, Technicolor, Thales Angénieux et Transvideo, membres associés de l’AFC.

Sex, Lies, and Cinema : behind the scenes of "Nymphomaniac"
Conversation with cinematographer Manuel Alberto Claro, DFF

Entretiens avec des directeurs de la photographie

After the release of his film Melancholia in 2011, Lars Von Trier was banned from the Cannes Film Festival for controversial statements on Adolf Hitler and Albert Speer. This year, he has returned with Nymphomaniac, an ambitious exploration of female psychology from a sulphurous, sexual perspective. Manual Alberto Claro, DFF, replaced Anthony Dodd Mantle, BSC, in order to film the last two projects by the Danish maestro of atypical cinema.

Sexe, mensonges et cinéma : les dessous de "Nymph()maniac"
Entretien avec le directeur de la photographie Manuel Alberto Claro, DFF

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Après Melancholia en 2011, une exclusion cannoise pour des propos polémiques sur Adolphe Hitler et Albert Speer, Lars Von trier revient de plus belle en cette année 2014 avec Nymph()maniac, un ambitieux portrait psychologique de femme sur fond de sexe… très sulfureux. C’est Manuel Alberto Claro, DFF a pris la relève d’Anthony Dodd Mantle, DFF, BSC, aux côtés du maître danois du cinéma déjanté sur ses deux derniers films... (FR)

César 2012, les nominations...

Les César

L’Académie des Arts et Techniques du Cinéma a fait connaître la liste des films et personnalités nommés pour les César 2012. Sont en lice pour la Meilleure photo :
Pierre Aïm , AFC, pour Polisse de Maïwenn,
Josée Deshaies, pour L’Apollonide, souvenirs d’une maison close de Bertrand Bonello
Julien Hirsch, AFC pour L’Exercice de l’Etat de Pierre Schoeller
Guillaume Schiffman, AFC, pour The Artist de Michel Hazanavicius
Mathieu Vadepied, pour Intouchables d’Eric Toledano et Olivier Nakache.

  • La cérémonie sera présidée par Guillaume Canet le 24 février prochain.

Le Bremer Filmpreis 2012 décerné à Caroline Champetier, AFC

Prix, Trophées, Académies, Meilleure photo

Institué en 1999 par le Kino 46 (aujourd´hui City 46) de Brême et le Medienzentrum Bremen, le Bremer Filmpreis récompense les services éminents rendus au film européen.
Il est décerné annuellement à des personnalités du cinéma européen, acteurs, metteurs en scène, auteurs, compositeurs ou producteurs. Le prix, doté de 8 000 euros, est remis par la Kunst und Kultur-Stiftung de la Sparkasse Bremen lors d’une cérémonie à la mairie de Brême.

Manuel Alberto Claro, DFF, prix du Directeur de la photographie européen 2011
Pour "Melancholia" de Lars von Trier

European Film Awards

Lors de la cérémonie de remise des 24es Prix du cinéma européen, qui s’est déroulée à Berlin samedi 3 décembre 2011, le directeur de la photographie danois Manuel Alberto Claro, DFF, s’est vu remettre le prix du Directeur de la photographie européen pour le film Melancholia de Lars von Trier.
Pas moins de 2 500 cinéastes, membres de l’Académie du cinéma européen, ont pris part aux votes des " European Film Awards " afin d’honorer ce qu’ils considèrent comme le meilleur de la production 2011 en Europe.

Le festival Plus Camerimage annonce sa sélection et le programme des projections et ateliers

Camerimage

Le 19e Festival de l’image de film Plus Camerimage se tiendra à l’Opera Nova de Bydgoszcz (Pologne) du 26 novembre au 3 décembre 2011 (Voir précédentes infos). Il comprendra huit sections de films en compétition. Le jury de la compétition internationale sera présidé par le directeur de la photographie australo-néo-zélandais Roger Donaldson ; Joel Schumacher présidera quant à lui le jury de la compétition des films polonais, Haskell Wexler, ASC, celui des courts métrages documentaires et Jay Rosenblatt (...)

Carlo Di Palma European Cinematographer Award 2011

European Film Awards

At the Seville European Film Festival the European Film Academy and EFA Productions announced the nominations for the European Film Awards 2011. The more than 2,500 EFA Members will now vote for the winners which will be presented during the awards ceremony on 3 December in Berlin.

"European Film Awards", édition 2011

European Film Awards

La cérémonie de remise des 24es " European Film Awards " se tiendra au Tempodrom, à Berlin, le 3 décembre 2011.
Sur les 53 films sélectionnés en compétition, quatre d’entre eux le sont pour le Prix Carlo Di Palma du directeur de la photographie européen : Melancholia de Lars von Trier, photographié par Manuel Alberto Claro, Le Cheval de Turin de Béla Tarr,
photographié par Fred Kelemen, The Artist de Michel Hazanavicius, photographié par Guillaume Schiffman, AFC, et Essential Killing de Jerzy Skolimowski, photographié par Adam Sikora.

Arri de retour de Cannes 2011
par Natasza Chroscicki

festival de Cannes 2011

Cannes 2011 : bien rentrées, fatigués mais heureuses d’avoir vu beaucoup de beaux films de cette sélection cannoise réjouissante, nous tenons à remercier tous ceux qui sont venus boire un verre avec nous à nos Happy Hours avec la Quinzaine des réalisateurs.
Arri est fière aussi d’avoir contribué avec ses caméras à certains des films au Palmarès 2011...

A Cannes, les distributeurs indépendants affirment être "au bord de l’asphyxie"
Par Clarisse Fabre

Revue de presse cannoise

Le Monde, 18 mai 2011

Ils sont les rois de la Croisette. Leur nom est accolé aux plus grands films sélectionnés au Festival de Cannes. Le syndicat des distributeurs indépendants réunis européens (DIRE), qui regroupe onze sociétés, a dix films en compétition sur un total de vingt : Le Gamin au vélo, de Luc et Jean-Pierre Dardenne (Diaphana), Habemus Papam, de Nanni Moretti (Le Pacte) ou encore Melancholia, de Lars von Trier (Les Films du losange). Si l’on inclut les autres sections du festival (Quinzaine des réalisateurs, etc.), ils se sont engagés sur vingt-quatre films présents à Cannes.

L’agenda du mercredi 18 mai

Agendas

  • Les films AFC du jour
  • Sélection officielle, Hors compétition
  • La Conquête de Xavier Durringer, photographié par Gilles Porte, AFC, projections au Grand Théâtre Lumière à 11h et 19h30
  • Lire l’entretien accordé par Gilles Porte à propos de son travail sur le film
  • Les rendez-vous auxquels participe l’AFC
  • Présentation par la Ficam, la CST, l’AFC, UP3D, le HD Forum – en partenariat avec le CNC – du " Livre blanc du relief (3Ds) au cinéma et à la télévision ", au Pavillon du CNC, Village International Pantiero à 11h (stand 205)
  • Contacts AFC
  • Mathilde Demy : +33 (0)6 48 10 44 58
  • Jean-Noël Ferragut : +33 (0)6 03 50 09 28
  • Point de rencontre : Pavillon de la CST à l’heure des Rendez-vous de midi

Arri à Cannes 2011

Nos associés à Cannes

Un certain nombre de films dont les caméras sont sorties des ateliers de fabrication de membres associés de l’AFC ont été sélectionnés à cette 64e édition du Festival de Cannes.
Voici la liste des films tournés avec l’Arri Alexa, selon les différentes sélections...

Films (3)