Les Arri/Zeiss Master Anamorphiques en tournage

Voici quelques témoignages de directeurs de la photographie qui ont tourné avec les optiques Arri/Zeiss Master Anamorphic : Matias Boucard, Bradford Young et André Turpin.
Matias Boucard
DR


Matias Boucard
« Avoir la possibilité de travailler à T1.9 était l’une des principales raisons d’utiliser les Master Anamorphiques. Lorsque vous avez de grandes ambitions créatives pour un film mais un petit budget, les Master Anamorphiques vous aident à résoudre de nombreux de problèmes. Ce film aurait eu une image complètement différente sans ces optiques et je me réjouis déjà de pouvoir les utiliser sur un autre projet. »

Bradford Young
« Par le passé, les limitations des optiques anamorphiques imposaient, jusqu’à un certain degré, l’esthétique des films en Scope. À présent, ce n’est plus le cas. Les Master Anamorphiques nous libèrent car ils vous permettent de filmer et d’éclairer une scène comme vous le souhaitez, sans aucune contrainte. »

André Turpin
« J’ai essayé les Master Anamorphiques sur un court métrage que j’ai réalisé et photographié et je les ai trouvés très beaux. Je trouve qu’ils sont plus " sensuels " que le Master Prime, plus " ronds " et ils se marient bien avec l’Alexa… »