Les films "Panavision" dans les salles en juin

Avec l’allègement des restrictions, les salles de cinéma rouvrent et offrent à la projection en juin neuf films tournés avec les moyens techniques de Panavision Alga, dont quatre photographiés par des membres de l’AFC.

- 5ème set, de Quentin Reynaud, photographié par Vincent Mathias, AFC, tourné en RED Weapon Vista Monstro, série Canon K-35 recarrossée en PL, caméra Panavision Alga, consommables Panastore
- De l’or pour les chiens, d’Anna Cazenave Cambet, photographié par Kristy Baboul, tourné en Arri Alexa Mini, série Cooke S4 PL, caméra Panavision Alga, consommables Panastore
- Le Discours, de Laurent Tirard, photographié par Emmanuel Soyer, consommable Panastore
- Gagarine, de Fanny Liatard et Jérémy Trouilh, photographié par Victor Seguin, tourné en Arri Alexa Mini, série C, caméra, machinerie et camion Panavision Alga, lumière Panalux, consommables Panastore Paris
- Ibrahim, de Samir Guesmi, photographié par Céline Bozon, AFC, tourné en Sony F55 SxS Alga PL, série Sigma FF T1,5 PL, série Zeiss Planar PL T2,1, caméra Panavision Alga, machinerie Panagrip, consommables Panastore
- Seize printemps, de Suzanne Lindon, photographié par Jérémie Attard, tourné en Canon EOS C300 MK2 PL, Zeiss T1,3 Distagon / Planar, caméra Panavision Alga, lumière Panalux, consommables Panastore
- Sous le ciel d’Alice, de Chloé Mazlo, photographié par Hélène Louvart, AFC, tourné en Arri 435 Plus et série Zeiss Ultra Prime, caméra Panavision Alga, consommables Panastore
- Teddy, de Zoran et Ludovic Boukherma, photographié par Augustin Barbaroux, tourné en Arri Alexa Mini PL, série Zeiss G.O. T1,3 PL 35 mm, caméra Panavision Alga, machinerie Panagrip, lumière Panalux, consommables Panastore
- Villa Caprice, de Bernard Stora, photographié par Thomas Hardmeier, AFC, consommables Panastore.

En vignette de cet article, Niels Arestrup et Patrick Bruel dans Villa Caprice, de Bernard Stora, photographié par Thomas Hardmeier, AFC.