Marc Salomon

Presse

Résultats de la recherche

Articles (30)

Hommage à Jean Penzer
Par Marc Salomon, membre consultant de l’AFC

Jean Penzer

Né le 1er octobre 1927 à Livry-Gargan, de parents d’origine russe. Son père était né à Krisilo (aujourd’hui en Ukraine) et sa mère à Vitebsk (aujourd’hui en Biélorussie). Ils s’étaient connus à Odessa avant de venir s’installer en France, en 1911, où ils obtiendront la naturalisation en 1928. Jean-Bernard Penzer avait étudié le cinéma à l’école de Vaugirard entre 1945 et 1947 (dans la même promotion que Jean Boffety, Pierre Tchernia, Georges Leclerc, René Mathelin et Georges Dufaux) avant de travailler comme assistant opérateur entre 1947 et 1955.

Seize années avec Jean Penzer
Par Michel Coteret

Jean Penzer

J’ai toujours trouvé assez vain ces rubriques qui sont souvent un apitoiement sur le "bon vieux temps", mais en complète contradiction avec moi-même, j’ai accepté de rédiger cet hommage à Jean Penzer pour trois raisons : c’est un ami pour lequel j’ai le plus profond respect ; la demande vient de Marc Salomon pour l’AFC, personne et association qui contribuent au développement du cinéma et de notre culture, ce qui n’est pas rien ; et enfin, pour que la mémoire d’un directeur de la photo de grand talent perdure si possible par cet écrit.

Willy Kurant, AFC, ASC, ou l’excellence d’une modernité mâtinée de classicisme
Par Marc Salomon, membre consultant de l’AFC

Willy Kurant

Willy Kurant nous a quittés le 1er mai, à l’âge de 87 ans. Venu du reportage TV, caméra 16 ou 35 mm à la main, passé quelques mois par les studios de Pinewood à Londres avant de rejoindre la France où il démarra sa carrière de directeur de la photographie dans la mouvance de la Nouvelle Vague, Willy Kurant excellait dans des registres pourtant diamétralement opposés : de Trans-Europ-Express (façon reportage, sans éclairage sinon parfois une Flood dans un parapluie blanc) à Charlotte For Ever (violentes directions de lumière et puissants contre-jours qui transpercent la pénombre).

Giuseppe "Peppino" Rotunno, AIC, ASC, lève l’ancre...
Par Marc Salomon, membre consultant de l’AFC

In memoriam

C’est un des derniers géants de la cinématographie qui vient de disparaitre, le 7 février 2021, à l’âge de 97 ans. Magicien des lumières, maître de l’artifice, coloriste baroque et raffiné, Giuseppe Rotunno appartenait à cette génération des grands artisans longtemps formés au sein du système des studios, rompus à toutes les techniques et capables d’interpréter avec la même maestria des univers très différents. Tout au long de sa carrière, Rotunno aura ainsi perpétué une certaine conception de l’image qui se garde de tout naturalisme, préférant affirmer avec talent, mais aussi une grande liberté, le caractère "fabriqué" de toute œuvre cinématographique.

Conférence "Éléments pour une histoire de l’optique cinématographique des origines aux années 1960" en ligne

Vidéos des conférences du Conservatoire des techniques

La Cinémathèque française a mis en ligne sur son site Internet la vidéo de la conférence "Éléments pour une histoire de l’optique cinématographique des origines aux années 1960", tenue par Marc Salomon, membre consultant de l’AFC, le 9 octobre 2020 dans le cadre du Conservatoire des techniques cinématographiques.

Conservatoire des techniques cinématographiques : "Eléments pour une histoire de l’optique cinématographique, des origines aux années 1960"
Conférence de Marc Salomon

Conservatoire des techniques cinématographiques

Après sept mois d’interruption forcée, les conférences du Conservatoire des techniques cinématographiques redémarrent, le vendredi 9 octobre, avec un sujet rarement traité dans les histoires techniques, celui des objectifs cinéma utilisés depuis la fin du XIXe siècle.

Disparition du directeur de la photographie Allen Daviau, ASC
Par Marc Salomon, membre consultant de l’AFC

In memoriam

Allen Daviau s’est éteint le 15 avril 2020, à l’âge de 77 ans, des suites de complications dues au Covid-19. Sa carrière restera intimement liée à celle de Steven Spielberg dont il fut le premier collaborateur sur des courts métrages à la fin des années 1960 avant la reconnaissance internationale quinze ans plus tard, quand il signera la photo de E.T., l’extraterrestre. Tout au long de sa carrière, il avait été nommé cinq fois pour l’Oscar de la Meilleure photographie, sans jamais remporter la précieuse statuette.

Panorama des publications de quelques associations de directeurs de la photographie
Par Marc Salomon

Lire, voir, entendre

Si pratiquement toutes les associations de directeurs de la photographie à travers le monde possèdent un site Internet plus ou moins actif, une infime minorité d’entre elles proposent une publication papier (mensuelle, bimestrielle ou trimestrielle) et encore moins permettent l’accès à une version électronique (PDF ou autre) téléchargeable gratuitement ou moyennant une souscription.

Articles (30)

Marc Bruderer, chef électricien, nous a quittés

In memoriam

Les directeurs et directrices de l’AFC ont appris avec tristesse le décès du chef électricien Marc Bruderer, survenu dimanche 7 juillet 2024 à l’âge de 60 ans des suites d’une longue maladie. Celles et ceux qui l’auront côtoyé et travaillé avec lui garderont le souvenir d’un grand professionnel, aux qualités humaines certaines et au sens de l’humour apprécié. Hommage lui soit rendu !

Death of John Bailey, ASC, and Victor J. Kemper, ASC
By Marc Salomon

Histoire de la cinématographie

We learnt of the death of John Bailey, ASC, just as the 31st annual Toruń Camerimage festival was about to begin. The most European of American cinematographers died on 10th November, in Los Angeles, at the age of 81. Two weeks later, on 27th November, Victor J. Kemper, ASC, one of the architects of the revival of American cinema in the 1970s, passed away at the age of 96. Let’s take a look back at two parallel careers that embody two different sensibilities in American cinema.

Disparitions de John Bailey, ASC et de Victor J. Kemper, ASC
Par Marc Salomon

Histoire de la cinématographie

Nous avons appris la disparition de John Bailey, ASC, juste au moment où le festival Camerimage de Toruń s’apprêtait à lancer sa 31e édition. Le plus européen des chefs opérateurs américains s’est éteint le 10 novembre, à Los Angeles, à l’âge de 81 ans. Deux semaines plus tard, le 27 novembre, c’est Victor J. Kemper, ASC, un des artisans du renouveau du cinéma américain des années 1970, qui nous quittait à l’âge de 96 ans. Revenons sur les grandes lignes de deux carrières parallèles qui expriment deux sensibilités différentes dans le cinéma américain.

Death of Bill Butler, ASC (1921-2023)
By Marc Salomon

Histoire de la cinématographie

Bill Butler, who passed away two days before his 102nd birthday, was of the same generation as his colleagues William Fraker or Haskell Wexler and was hardly older than Conrad Hall. He was born Wilmer C. Butler on 7 April 1921 in Colorado. He began cinematography later in life (he was already 47 years old when he shot The Rain People, by Francis Ford Coppola in 1968), but Bill Butler left his mark on several films that remain hallmarks of a certain American cinema of the 1970s : The Conversation, Jaws, Grease, Rocky II (and III and IV). But he was careful not to allow himself to get locked into a specific genre or style, and he veered into commercial productions, which were better able to anonymize his talent.

L’Hommage Pierre Angénieux sera remis cette année à Barry Ackroyd, BSC, lors du 76e Festival de Cannes

Nos associés à Cannes

Partenaire officiel du Festival de Cannes depuis 2013, Angénieux remettra l’"Hommage Pierre Angénieux", pour la dixième année consécutive, au directeur de la photographie britannique, Barry Ackroyd, BSC, lors d’une soirée exceptionnelle ouverte par Thierry Frémaux, Délégué Général du Festival de Cannes, et présentée par Charlotte Lipinska.

Disparition de Bill Butler, ASC (1921-2023)
Par Marc Salomon

Histoire de la cinématographie

Décédé l’avant-veille de ses 102 ans, Bill Butler était de la même génération que ses confrères William Fraker ou Haskell Wexler et à peine plus âgé que Conrad Hall. De son vrai nom Wilmer C. Butler, il était né le 7 avril 1921 dans le Colorado. Venu tardivement à la direction de la photographie – il a déjà 47 ans lorsqu’il tourne Les Gens de la pluie, de Francis Ford Coppola, en 1968 –, Bill Butler laisse son empreinte sur quelques films qui restent des marqueurs d’un certain cinéma américain des années 1970 : Conversation secrète, Les Dents de la mer, Grease, Rocky II (puis III et IV). Mais soucieux de ne pas se laisser enfermer dans un genre ou un style, il s’est quelque peu fourvoyé dans des productions commerciales, plus propices à anonymiser son talent.

Death of Jimmy Glasberg, AFC, (1940-2023), a Man with a Movie Camera

Jimmy Glasberg

Cinematographer Jimmy Glasberg, AFC, passed on 13 January 2023, aged 83. He was the direct descendant of the pioneering "camera men" who weren’t yet called "directors of photography". Jimmy Glasberg, in both his thinking and his work, constantly questioned what it means to film and what he called "the filial passage from a still image to a moving image." He left behind a filmography that is rich in both its diversity and its ideological commitments.

Disparition de Jimmy Glasberg, AFC, (1940-2023), un homme à la caméra

Jimmy Glasberg

Le directeur de la photographie Jimmy Glasberg, AFC, nous a quittés le 13 janvier 2023, dans sa quatre-vingt-troisième année. Héritier de ces pionniers, ces "hommes à la caméra" que l’on n’appelait pas encore "directeurs de la photographie", Jimmy Glasberg interrogea toute sa vie, par ses réflexions comme dans son travail, l’acte de filmer et ce qu’il appelait « le passage filial de l’image fixe à l’image animée. » Il nous laisse une filmographie riche par sa diversité et ses engagements.

Tribute to Jean Penzer
By Marc Salomon, consulting member of the AFC

Jean Penzer

Born on 1st October 1927 at Livry-Gargan to parents of Russian birth. His father was born at Krisilo (today in Ukraine) and his mother at Vitebsk (today in Belarus). They met in Odessa before moving to France in 1911, where they were naturalized in 1928. Jean-Bernard Penzer studied cinema at the Vaugirard cinema school from 1945-1947 (same class as Jean Boffety, Pierre Tchernia, Georges Leclerc, René Mathelin and Georges Dufaux) before working as an assistant cameraman from 1947-1955.