Mea culpa...

Par Jean-Jacques Bouhon

La Lettre AFC n°162

Vous pourrez lire plus loin un billet d’humeur de notre confrère Jérôme Maison qui tient à préciser son rôle sur La Marche de l’empereur, celui de chef opérateur et non d’assistant comme je l’ai écrit mal à propos dans mon dernier éditorial. Que Jérôme Maison veuille bien m’en excuser.