Michel Strasser

Machinerie

Résultats de la recherche

Articles (4)

Face-à-face mythique
Entretien avec le directeur de la photographie Robert Alazraki, AFC, à propos des "Plus belles années d’une vie", de Claude Lelouch

Les entretiens au Festival de Cannes

Un demi-siècle de cinéma, une cinquantaine de films pour chacun ! Claude Lelouch approche avec Les Plus belles années d’une vie (49e long métrage), hors compétition de ce 72e Festival de Cannes, la cinquantaine de films sur 50 ans de cinéma. De son côté, le directeur de la photographie Robert Alazraki, AFC, a accompagné de nombreux cinéastes, dont Yves Robert, Elie Chouraqui, Laurent Heynemann, Alexandre Arcady, Coline Serreau… en 50 ans de cinéma, impossible de tous les nommer !

Interview with Cinematographer Tom Stern, AFC, ASC, about his work on Clint Eastwood’s film “The 15:17 to Paris”
At 186 mph

Revue de presse

An adaptation of the real-life event of August 2015 in which three young American tourists prevented carnage on board a Thalys train, The 15:17 to Paris is a strange cinematographic mix of fiction and reality. The movie stars the three heroes themselves, and the film transitions from an adaptation of a drama (about the three boys’ childhoods) to a sort of documentary-fiction style in which each element seems to have been drawn straight from reality, down to the integration of archival footage for the epilogue in the Elysée Palace. Tom Stern, AFC, ASC, the Californian director’s loyal cinematographer, explains the cinematographic issues facing this extra-ordinary film. (FR)

Entretien avec le directeur de la photographie Tom Stern, AFC, ASC, à propos de son travail sur "Le 15:17 pour Paris", de Clint Eastwood
À 300 km/h

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Adapté du fait divers terroriste d’août 2015 au cours duquel trois jeunes touristes américains ont pu éviter un carnage à bord du Thalys, Le 15:17 pour Paris est un étrange mélange au grand écran entre fiction et réalité. Interprété par les trois héros en personne, ce film passe du drame adapté au cinéma pour sa première partie (l’enfance des trois garçons) à une sorte de docu fiction où chaque élément semble sorti de la réalité jusqu’à l’intégration d’images d’archives pour l’épilogue élyséen. Tom Stern, ASC, AFC, fidèle directeur de la photographie du cinéaste californien, explique les enjeux photographiques de ce film pas comme les autres. (FR)

Films (8)