Nathalie Coste-Cerdan, directrice générale de La Fémis, renouvelée pour un nouveau mandat

Communiqué du ministère de la Culture (20 juillet 2022)

Contre-Champ AFC n°334

Sur proposition de la ministre de la Culture, Rima Abdul Malak, et après examen par le Conseil des Ministres du 20 juillet 2022, le président de la République a nommé, à compter du 19 septembre 2022, Nathalie Coste-Cerdan pour un troisième mandat à la direction générale de l’École nationale supérieure des métiers de l’image et du son (Fémis).

Depuis son arrivée, Nathalie Coste-Cerdan a œuvré à bâtir le socle d’une école modernisée et plus ouverte dans ses recrutements, comme dans son ancrage au sein d’un secteur professionnel en forte évolution. Afin d’ouvrir l’École à de nouveaux profils français et internationaux et de mieux préparer les étudiants aux évolutions du secteur, le concours ainsi que les formations initiales et continues ont été largement repensés. Les actions en faveur de l’égalité des chances ont été intensifiées, tant celles destinées aux candidats issus de milieux modestes qu’aux élèves et étudiants ultra-marins. Pendant la pandémie, sous l’impulsion de Nathalie Coste-Cerdan, La Fémis s’est tenue au plus près des besoins des étudiants et des personnels de l’École : fonds d’aide d’urgence aux étudiants, aménagement et report du concours, plan de reprise de l’activité, maintien des salaires.

A l’aube d’un nouveau mandat, Nathalie Coste-Cerdan compte porter l’école vers de nouveaux enjeux articulés autour de quatre axes : mener à terme la réforme pédagogique ; faire aboutir la réflexion de l’École en matière d’alternance, en particulier en faveur des filières du cursus principal et du cursus distribution-exploitation ; amplifier les actions écoresponsables ; consolider la certification des formations initiales et professionnelles et leur diffusion, notamment l’homologation au grade de master des diplômes du cursus principal et du cursus distribution-exploitation, acquise en novembre 2021 de façon transitoire. Nathalie Coste-Cerdan aura pour mission de poursuivre le développement de La Fémis en s’appuyant notamment sur les opportunités créées par l’appel à projets France 2030 et sur la croissance attendue de la production audiovisuelle.

De même, sur proposition de la ministre de la Culture, Rima Abdul Malak, Dominique Boutonnat a été nommé pour un deuxième mandat à la présidence du Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC).

(Source mimistère de la Culture)