Nicolas Klotz

Director
Screenwriter

Search results

Articles (10)

Cinematographer Josée Deshaies talks about her work on "Saint Laurent", directed by Bertrand Bonello

Interviews at Cannes

Josée Deshaies, who we have already met to discuss Before I Forget, by Jacques Nolot, Heartbeat Detector, by Nicolas Klotz, Rebecca H., by Lodge Kerrigan, and House of Tolerance, by Bertrand Bonello, discusses Saint Laurent, which is in the official competition at Cannes this year. This is Bertrand Bonello’s sixth feature film; she has contributed to every single one. (BB)

La directrice de la photographie Josée Deshaies parle de son travail sur "Saint Laurent", de Bertrand Bonello

Interviews at Cannes

Josée Deshaies, que nous avions déjà rencontrée pour Avant que j’oublie, de Jacques Nolot, La Question humaine, de Nicolas Klotz, Rebecca H., de Lodge Kerrigan, et L’Apollonide, de Bertrand Bonello, nous parle de Saint Laurent, en compétition officielle à Cannes cette année. Sixième long métrage de Bertrand Bonello, elle a collaboré à tous ses films.

De la guerre
de Bertrand Bonello, photographié par Josée Deshaies

Conversations with cinematographers

Josée Deshaies est québécoise. Après des études d’histoire de l’art en Italie, elle attaque une formation classique à Montréal en tant que deuxième assistante opératrice, puis passe à la direction de la photo sur documentaires, et court métrages.
C’est sa rencontre avec Bertrand Bonello qui lui permet de passer au long métrage sur Quelque chose d’organique en 1998.
Depuis elle a signé l’image de films comme Les Invisibles de Thierry Jousse ou La Question humaine de Nicolas Klotz.
Après Tiresia et Le Pornographe, elle retrouve cette année avec De la guerre le réalisateur Bertrand Bonello, un habitué de la Croisette.

Cinematographer Josée Deshaies talks about his work on "Avant que j’oublie" ("Before I Forget") and "La Question humaine" ("The Human Question")
Interview by François Reumont

Conversations with cinematographers

Josée Deshaies is a Quebecker. Having studied Art History in Italy, she started training in Montreal as a second assistant cameraman, before photographing documentaries and short films. Through her encounter with Bertrand Bonello, she switched to full length with Quelque chose d’organique (Something Organic) in 1998. Since then, she has photographed such films as Royal Bonbon by Charles Najman, Cache cache by Yves Caumon, Les Invisibles by Thierry Jousse as well as Bertrand Bonello’s Tiresia and Le Pornographe (The Pornographer). Two of the films selected for this year’s edition of the Director’s fortnight were photographed by Deshaies: Avant que j’oublie (Before I Forget) by Jacques Nolot and La Question humaine (The Human Question) by Nicolas Klotz. (FR)

Josée Deshaies parle de son travail sur "Avant que j’oublie" et "La Question humaine"

Conversations with cinematographers

Josée Deshaies est québécoise. Après des études d’histoire de l’art en Italie, elle attaque une formation classique à Montréal en tant que deuxième assistante opératrice, puis passe à la direction de la photo sur des documentaires et courts métrages.
C’est sa rencontre avec Bertrand Bonello qui lui permet de passer au long métrage sur Quelque chose d’organique en 1998.
Depuis, elle a signé l’image de films comme Royal bonbon de Charles Najman, Cache cache d’ Yves Caumon, Les Invisibles de Thierry Jousse ou Tiresia et Le Pornographe de Bertrand Bonello.
Cette année, Josée est à l’affiche de deux films présentés à la Quinzaine des réalisateurs, Avant que j’oublie de Jacques Nolot et La Question humaine de Nicolas Klotz.

Agenda du vendredi 18 mai

Agendas

  • Les films AFC du jour
    Sélection officielle, en compétition
    Les Chansons d’amour de Christophe Honoré, photographié par Rémy Chevrin
    Lire l’article que Rémy a écrit au sujet de son travail sur Les Chansons d’amour.

Sélection Un Certain regard
L’Avocat de la terrreur de Barbet Shroeder, photographié par Caroline Champetier
Lire l’article dans lequel Caroline parle de son travail sur L’Avocat de la terreur.

  • Les films non AFC du jour...
    Quinzaine des réalisateurs
    Un homme perdu de Danielle Arbid, photographié par notre consœur Céline Bozon.
    Lire l’entretien que Céline a accordé à François Reumont à propos de son travail sur La France et Un homme perdu.
    La Question humaine de Nicolas Klotz, photographié par notre consœur Josée Deshaies
    Lire l’entretien que Josée Deshaies a accordé à François Reumont à propos de son travail sur La Question Humaine et Avant que j’oublie.
  • Vous pouvez aussi télécharger le programme de la Quinzaine des Réalisateurs.
  • Contact AFC : +33 (0)6 03 50 09 28

Josaie Deshaies parle de son travail sur "Avant que j’oublie" et "La Question humaine"

Conversations with cinematographers

Josée Deshaies est québécoise. Après des études d’histoire de l’art en Italie, elle attaque une formation classique à Montréal en tant que deuxième assistante opératrice, puis passe à la direction de la photo sur des documentaires et courts métrages.
C’est sa rencontre avec Bertrand Bonello qui lui permet de passer au long métrage sur Quelque chose d’organique en 1998.
Depuis, elle a signé l’image de films comme Royal bonbon de Charles Najman, Cache cache d’ Yves Caumon, Les Invisibles de Thierry Jousse ou Tiresia et Le Pornographe de Bertrand Bonello.
Cette année, Josée est à l’affiche de deux films présentés à la Quinzaine des réalisateurs, Avant que j’oublie de Jacques Nolot et La Question humaine de Nicolas Klotz.

Articles (1)

movies (4)