Philippe Nahon

Interprétation

Résultats de la recherche

Articles (82)

La Cinémathèque française lance "Henri", une plateforme de collections de films

Les Cinémathèques

Dans un communiqué datant du jeudi 10 avril, la Cinémathèque française annonce le lancement de "Henri", une plateforme qui propose, tous les soirs à 20h30, la surprise d’un film rare qu’elle aura sauvegardé et restauré au cours des vingt dernières années. Elle s’est ouverte avec le mise en ligne, ce même jour, du film de Jean Epstein La Chute de la maison Usher (1928), photographié par Georges Lucas.

Jean Monsigny, un homme bien
Par François Catonné, AFC

Jean Monsigny

J’ai connu Jean Monsigny il y a longtemps, c’est avec lui que j’ai commencé. C’était mon premier film, directement comme premier assistant. Je n’avais pas de second et n’avais jamais travaillé professionnellement après Vaugirard / Louis-Lumière, c’est dire si j’étais débutant (un euphémisme).

2019 "Manaki Brothers" Festival Awards

Manaki Brothers

The closing ceremony of the 40th-annual Manaki Brothers Festival was held on Saturday, 21 September 2019 in Bitola (Republic of Northern Macedonia), in the Great Hall of the local Palace of Culture. The jury, which was presided over by Ed Lachman, ASC, presented the golden Camera 300 award to Hélène Louvart, AFC, for her work on The Invisible Life of Eurídice Gusmão, by Karim Ainouz. Due to her inability to be present in person, the award was accepted on her behalf by Eric Gautier, AFC. Yorgos Arvanitis, AFC, GSC, received the Golden Camera 300 for Life Achievement Award.

Naissance du collectif "Femmes à la caméra"
Par Céline Bozon, Nathalie Durand, Claude Garnier, Julie Grünbaum et Claire Mathon, membres de l’AFC

Collectif "Femmes à la caméra"

Depuis plus d’un an maintenant nous nous sommes réunies dans le bureau de l’AFC, à l’initiative de certaines d’entre nous, pour échanger sur la réalité de notre profession au féminin. Le 6 septembre dernier, le collectif "Femmes à la caméra" s’est officiellement constitué.

Cinematographer Hélène Louvart, AFC, discusses her work on Karim Ainouz’ film “La Vie invisible”

Les entretiens au Festival de Cannes

Hélène Louvart, AFC, signed off on the image of La Vie invisible, a Brazilian film presented at Un Certain Regard 2019. A story of two sisters that takes place from the 1950s to the present time. She tells us about her working relationship with Karim Ainouz, the director, and about their shared ambition to dare to create striking visual universes, and about how they learned to modulate that ambition so as to avoid being above the story and the characters, visually speaking. (FR)

La directrice de la photographie Hélène Louvart, AFC, parle de son travail sur "La Vie invisible", de Karim Aïnouz

Les entretiens au Festival de Cannes

Hélène Louvart, AFC, signe l’image de La Vie invisible, un film brésilien présent à Un Certain Regard 2019. Une histoire de deux sœurs qui se déroule des années 1950 à nos jours. Elle nous parle de sa relation de travail avec Karim Aïnouz, le réalisateur, de leur volonté commune d’oser des univers visuels assez marqués, de savoir moduler leur envie afin de ne pas être au-dessus de l’histoire et des personnages, visuellement parlant. (FR)

L’"ombre éclairée" d’Agnès Varda
Par Hélène Louvart, AFC

Agnès Varda

Agnès, voila ces quelques lignes.
Notre dernière conversation date de ce janvier, tu m’as appelée vers les 23 heures, ainsi que le lendemain aussi, il était quasi minuit. J’ai de suite décroché et je n’ai pas osé te dire qu’il était tard. Tu paraissais à ta voix en pleine forme, me demandant ce que je faisais, où j’étais, et si je pouvais te conseiller un ou une étalonneuse en qui j’avais confiance pour ton dernier film.

Cinematographer Hélène Louvart, AFC, discusses her work on Alice Rohrwacher’s “Lazzaro felice”

Les entretiens au Festival de Cannes

Cinematographer Hélène Louvart, AFC, has filmed over fifty feature-length films during her career, and has worked with many French and foreign directors. She filmed two of the foreign feature-length films at Cannes this year : Jaime Rosales’ Petra, selected in the Directors’ Fortnight, and Alice Rohrwacher’s Lazzaro felice. This is the third time that Hélène Louvart has worked with the Italian director. In 2014, The Wonders won the Grand Prix at Cannes. The director is back this year on the Croisette with Lazzaro felice, in Official Competition. (BB)

La directrice de la photographie Hélène Louvart, AFC, parle de son travail sur "Lazzaro felice", d’Alice Rohrwacher

Les entretiens au Festival de Cannes

Avec une cinquantaine de longs métrages à son actif, la directrice de la photographie Hélène Louvart, AFC, a collaboré avec de nombreux réalisateurs français et internationaux. Elle signe l’image de deux longs métrages étrangers cette année à Cannes : Petra, de Jaime Rosales, sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs, et Lazzaro felice, d’Alice Rohrwacher. C’est la troisième fois qu’Hélène Louvart travaille avec la réalisatrice italienne. En 2014, Les Merveilles avait remporté le Grand prix à Cannes. La réalisatrice revient cette année sur la Croisette avec Lazzaro felice, en Compétition officielle. (BB)

La directrice de la photographie Hélène Louvart, AFC, parle de son travail sur "L’intrusa", de Leonardo di Costanzo

Festival de Cannes 2017

Film italien entièrement tourné dans la banlieue de Naples, dans un lieu unique, un centre de loisirs pour enfants, que nous avons en partie fait construire. Une méthode de cadre très libre, très subjective d’une manière générale, et beaucoup plus "posée" à d’autres moments. Mais très "instinctive" le plus souvent possible.

"Dark Night : une lueur dans la nuit"
Par Hélène Louvart, AFC

Propos et entretiens

Dans un article publié sur le site Internet du magazine américain de cinéma Movie Maker, la directrice de la photographie Hélène Louvart, AFC, parle de son travail sur le film Dark Night, de Tim Sutton, où l’utilisation de l’éclairage urbain et des enseignes au néon donnent un éclat émouvant à l’obscurité naturelle. Nous vous proposons ci-après une traduction de ses propos.

L’éditorial de la Lettre d’avril 2015 Ecrire sur du sable
Par Matthieu Poirot-Delpech, coprésident de l’AFC

Editoriaux de la Lettre

Le musée de Mossoul en Irak (2015), les mausolées de Tombouctou au Mali (2012), les Bouddhas de Bâmiyân en Afghanistan (2001). « Misérables hommes, et si imbéciles qu’ils ne comprennent même pas qu’ils sont des barbares ! Il y a deux choses dans un édifice : son usage et sa beauté. Son usage appartient au propriétaire, sa beauté à tout le monde, à vous, à moi, à nous tous. Donc, le détruire, c’est dépasser son droit. » Cette réflexion de Victor Hugo dans le manifeste Guerre aux démolisseurs conserve deux siècles plus tard sa sinistre actualité…

L’éditorial de la Lettre de mars 2015 Autour de la table
Par Matthieu Poirot-Delpech, coprésident de l’AFC

Editoriaux de la Lettre

Le mardi 24 février 2015, le Conseil d’Etat a annulé l’arrêté d’extension de la convention collective de la production cinématographique. Donner un cadre légal aux professions du cinéma serait néfaste à sa diversité selon certains. Nous pensons évidemment qu’aucun film ne mérite d’être abandonné au bord de la route. Les mécanismes qui permettront d’y parvenir ne doivent cependant pas se retourner contre ceux qui fabriquent ces films, y compris – et surtout – dans un contexte économique particulièrement difficile.

L’éditorial de la Lettre de février 2015 L’AFC tape les 25 balais, les 5 lustres, le quart de siècle…
Par Mattieu Poirot-Delpech, coprésident de l’AFC

Editoriaux de la Lettre

Nous étions en 1990. Les Français s’étaient faits longtemps attendre, l’ASC américaine avait déjà 72 ans et la BSC anglaise, 41. Derobe, Glenn, Strouvé – nostalgie du temps où les génériques faisaient l’économie des prénoms – bientôt rejoints par Serra, Lhomme, Lenoir et Alazraki, créent l’association. Loiseleux, le spécialiste, rédige les statuts. Les fabricants de pellicules, tout puissants à cette époque, sont les premiers bienfaiteurs. Comme présidents d’honneur, trois incontournables : Kelber, Alekan et Coutard, comme premier président : Lhomme.

L’éditorial de la Lettre de décembre 2014 Arane n’est plus
Par Matthieu Poirot-Delpech, coprésident de l’AFC

Editoriaux de la Lettre

Il en va des outils comme des hommes qui les manipulent, ils meurent.
Il est des disparus dont on pense qu’ils « ont fait leur temps » et que « c’était peut-être mieux comme ça ». On pense que leur disparition valait mieux qu’une lente agonie, qu’un pénible chapelet de souffrances. On est triste, c’est tout.

Où la directrice de la photographie Hélène Louvart, AFC, parle de son travail sur "Xenia", de Panos H. Koutras

Les entretiens au Festival de Cannes

Xenia, de Panos Koutras. Une rencontre avec Panos l’hiver dernier, un projet de film coproduit par la France, la Grèce et la Belgique. J’avais pu voir son précédent film Strella, et ce film avait été pour moi une forme de révélation, autant pour l’image, que pour ses partis pris et sa liberté d’expression. Le scénario de Xenia était totalement construit, précis, et Panos est un réalisateur qui cherche, travaille et finit par trouver ce qu’il aime.

Où la directrice de la photographie Hélène Louvart, AFC, parle de son travail sur "Le Meraviglie (Les Merveilles)", d’Alice Rohrwacher

Les entretiens au Festival de Cannes

Nous avions déjà tourné avec Alice Rohrwacher Corpo celeste au sud de l’Italie il y a trois ans. En Super 16 mm, un film essentiellement tourné tout à l’épaule. Le film avait rencontré un grand succès – une sélection à la Quinzaine des réalisateurs, puis l’équivalent du César du meilleur premier film en Italie, ainsi que de nombreux prix dans différents festivals, et le prix du meilleur film européen, ce qui est déjà pas mal pour une premier film…

L’éditorial de la Lettre de mars 2014 Fongibles
Par Matthieu Poirot-Delpech, AFC

Editoriaux de la Lettre

Ce mot mystérieux qui sent bon le sous-bois, désignait autrefois ce que nous appelons aujourd’hui d’une façon beaucoup plus triviale les " consommables ". Colonne honnie du devis des directeurs de production, ces fongibles viennent par nature alimenter nos montagnes de déchets et d’encombrants. Ils finissent au pied d’un réverbère, la communauté s’occupera d’en assumer le recyclage.

Lettre ouverte à Monsieur le président de la République
Par Jack Ralite, Catherine Tasca et Dominique Blanc

Propos et entretiens

Jack Ralite, ancien ministre, animateur des États généraux de la culture, Catherine Tasca, sénatrice et ancienne ministre de la Culture, et Dominique Blanc, comédienne, ont rédigé un courrier à l’intention de François Hollande, estimant que « le patrimoine dans sa diversité, le spectacle vivant dans son pluralisme, l’écriture, les arts plastiques, les arts de l’image et l’action culturelle sont en danger. » Voici la reproduction de ce courrier, appuyé de nombreuses signatures.

"Adèle", un an après
Par Matthieu Poirot-Delpech, AFC

Billets d’humeur

En juin 2013, loin des ors qui venaient d’être les témoins de la palme attribuée au film du réalisateur-producteur Abdellatif Kechiche La Vie d’Adèle, l’AFC se faisait l’écho de témoignages relatifs à des méthodes de production relevant d’une sauvagerie libérale sans scrupules.

L’éditorial de la Lettre de janvier 2014 Charivari amphigourique
Par Matthieu Poirot-Delpech, AFC

Editoriaux de la Lettre

La transition fulgurante de l’argentique vers le numérique en bouleversant nos habitudes a aussi modifié notre vocabulaire. Rarement pour le meilleur, souvent pour le pire… Les acronymes et les sigles ont envahi nos conversations. Les contresens absurdes aussi.

L’éditorial de novembre Avenant
Par Matthieu Poirot-Delpech, AFC

Editoriaux de la Lettre

Après d’âpres négociations, l’Avenant de révision de la convention collective de la production cinématographique a finalement été signé le 8 octobre 2013. Si certains pensaient encore que le terme d’avenant était synonyme de sympathique, de bienveillant ou d’aimable lorsqu’il est un adjectif, ils viennent de comprendre qu’il n’en est rien lorsqu’il devient un nom : c’est alors un « acte par lequel on modifie les termes d’un contrat »... Voici donc une tentative de vulgarisation d’un avenant avenant (sic).

Films (102)