Pierre Arditi

Interprétation

Résultats de la recherche

Articles (94)

Du confinement des images...
Par Baptiste Magnien, AFC

Technique

En ces temps de confinement, synonyme pour certains de télétravail, bricolage, lecture, rangement, multiples choses toujours remises à plus tard, don de temps en trop pour aider les autres, éducation périscolaire de ses enfants, remise à niveau de sa culture générale et autres, seules quelques rares personnes n’auraient pas remarqué que les écrans sont beaucoup sollicités et les images diffusées bien perturbées.

"La vie est un roman", d’Alain Resnais, projeté au Ciné-club des chefs décorateurs

Ciné-club de l’ADC

Pour leur séance de février, le ciné-club Du décor à l’écran et les chefs décorateurs de l’ADC rendront hommage à Jacques Saulnier en accueillant Matthieu Beutter, François Thomas et Jean-Marie Vivès. Ces trois invités échangeront après la projection du film La vie est un roman, d’Alain Resnais, dont les décors sont signés Jacques Saulnier - et la photographie, Bruno Nuytten.

Jean Monsigny, un homme bien
Par François Catonné, AFC

Jean Monsigny

J’ai connu Jean Monsigny il y a longtemps, c’est avec lui que j’ai commencé. C’était mon premier film, directement comme premier assistant. Je n’avais pas de second et n’avais jamais travaillé professionnellement après Vaugirard / Louis-Lumière, c’est dire si j’étais débutant (un euphémisme).

Emporté dans le tourbillon d’énergie d’Agnès Varda
Par Eric Gautier, AFC

Agnès Varda

J’ai rencontré Agnès Varda grâce à Patricia Mazuy, avec qui je venais de tourner Travolta et moi. Elle m’a proposé de tourner avec elle Les Cent et une nuits de Simon Cinéma. Avec tous ces acteurs magnifiques, de Michel Piccoli à Marcello Mastroiani, en passant par Sandrine Bonnaire et Alain Delon, Robert de Niro et Catherine Deneuve...

Jean-Pierre Beauviala a accompagné ma vie de chef opérateur
Par Eric Gautier, AFC

Jean-Pierre Beauviala

Jean-Pierre a accompagné toute ma vie de chef opérateur, depuis la fin des années 1970 et ses entretiens passionnants aux Cahiers du Cinéma, puis avec sa caméra S16 mm pour les courts métrages et les documentaires, puis l’Aaton 35 mm, que j’ai utilisée sur presque tous mes films avant l’arrivée de la magnifique Penelope, qui reste ma caméra de prédilection.

Chefs op’ en Lumière, une grande première
Par Marie Spencer, AFC, SBC

Actualités AFC

Le festival Chefs op’ en Lumière s’est déroulé à Chalon-sur-Saône, du 27 au 31 mars 2019. "La bobine", association de cinéphiles à Chalon-sur-Saône, a organisé le premier festival en France consacré uniquement aux chefs opérateurs. Je tiens à féliciter et à remercier Chantal Thévenot, directrice de La bobine, Janick Leconte, ainsi que tous les membres très actifs de cette association qui nous ont reçus tellement élégamment.

Se souvenir de Max Pantera, charmant et talentueux professionnel
Par Dominique Le Rigoleur, AFC

Max Pantera

J’ai eu le privilège de bénéficier des compétences et du talent de cadreurs assez rarement : Eric Faucherre, pour deux films de Jean-Charles Tacchella, et Max Pantera pour La Lectrice, de Michel Deville, par exemple. C’était à chaque fois des cadreurs qui avaient l’habitude de travailler avec ce réalisateur-là, ce qui rendait le travail beaucoup plus facile. Ils possédaient les clés de la collaboration et travaillaient avec beaucoup d’aisance. En outre, c’étaient des personnes extrêmement chaleureuses.

Cinematographer Eric Gautier, AFC, discusses his work on Jia Zhang-ke’s film "Ash Is Purest White"

Les entretiens au Festival de Cannes

Director Jia Zhangke is one of the most critically acclaimed Chinese director and the one best-loved by international audiences. He has already presented a number of films at Cannes (I Wish I Knew, A Touch of Sin, Mountains May Depart). He entrusted Eric Gautier, AFC, with the cinematography of his last feature-length film. Eric Gautier is the cinematographer of France’s greatest directors (Arnaud Desplechin, Olivier Assayas, Alain Resnais, Patrice Chéreau) and also shot Into the Wild, On the Road, and Hotel Woodstock for Ang Lee. He is accompanying Jia Zhang-ke on his walk up the red carpet at Cannes this year, where the film Ash Is Purest White is in official competition. (BB)

Passing of Cinematographer Paul Bonis

Paul Bonis

We were saddened to learn of the passing of our colleague Paul Bonis, cinematographer, on Thursday, 2 July 2015 at his residence in Bono (Morbihan, France). He was 76 years old. Having dedicated forty years of his life to the cinema, he said that his “master” was Claude Chabrol, who was almost a “surrogate father” to him.

Disparition du directeur de la photographie Paul Bonis

Paul Bonis

Nous avons appris avec tristesse la nouvelle du décès de notre confrère Paul Bonis, directeur de la photographie, jeudi 2 juillet 2015 au Bono (Morbihan), où il résidait ; il était âgé de 76 ans. Ayant consacré quarante ans de sa vie au cinéma, il disait avoir un « maître », Claude Chabrol, étant pour lui « presque un père de substitution ».

Avec René Féret sur "La Communion solennelle", son chef-d’œuvre
Par Jean-François Robin, AFC

René Féret

En 1976, on était jeune et beau, circonstance idéale pour tourner La Communion solennelle, un film écrit et réalisé par René Féret. Titre on ne peut plus juste, car ce tournage fut justement une intense communion. Une communion parfaite entre le cinéma, cette histoire de famille, exact reflet de l’Histoire, une équipe animée d’un vrai appétit d’images et de sons, et l’enthousiasme débordant d’un metteur en scène.

Le directeur de la photographie Christophe Beaucarne, AFC, SBC, parle de son travail sur "Le Tout Nouveau Testament", de Jaco Van Dormael
Quinzaine des réalisateurs

Les entretiens au Festival de Cannes

Christophe Beaucarne, AFC, SBC, collabore avec de fidèles réalisateurs qui font appel à son talent pour la plupart de leurs films. La liste de ces réalisateurs, aux univers très différents – les frères Larrieu, Anne Fontaine, Bruno Podalydès, Mathieu Amalric –, s’est étoffée dernièrement avec le nom de Christophe Gans. Le travail de Christophe Beaucarne pour La Belle et la bête a été nommé aux César 2015. Après Mr Nobody, Le Tout Nouveau Testament, de Jaco Van Dormael, en sélection à la Quinzaine des réalisateurs, a été l’occasion pour Christophe Beaucarne d’une deuxième collaboration avec son compatriote belge. (BB)

Camérimage 2014 : premières impressions
Par Rémy Chevrin, AFC

Camerimage 2014

L’AFC ayant décidé d’une présence plus soutenue qu’à l’accoutumée de ses directeurs de la photographie au Festival Camerimage, une délégation s’est rendue pour sa 22e édition à Bydgoszcz (Pologne), lieu incontournable de rencontres internationales de chefs opérateurs de tous horizons : séminaires, workshops, Master Class, ateliers techniques ont rythmé la semaine de festivité et de projection de films en compétition (fiction, clips, documentaires, 1re cinématographie, etc.).

Canon France, nouveau membre associé
Par Rémy Chevrin, AFC

Nouveaux venus à l’AFC

L’AFC est heureuse d’annoncer l’arrivée de Canon France en tant que membre associé au sein de notre association. Acteur majeur dans la conception des images arrêtées ou en mouvement, Canon a su ces dernières années être à l’écoute des directeurs de la photographie et leur proposer de nouveaux outils adaptés aux nouvelles techniques et demandes de la prise de vues cinématographique.

L’éditorial de la Lettre d’octobre 2014 Chronique d’une re-naissance rêvée
Par Rémy Chevrin, coprésident de l’AFC

Editoriaux de la Lettre

Les studios de Bry-sur-Marne se meurent alors qu’ils représentent l’un de nos plus beaux outils de travail. Nous ne pouvons laisser partir en fumée la qualité de nos installations techniques cinématographiques : après le démantèlement préparé et mis en scène par de lointains financiers avides de résultats économiques, l’ensemble des installations que nous utilisons encore tous semble voué à un avenir de destruction à plus ou moins courte échéance.

Cinematographer Christophe Beaucarne, AFC, SBC, discusses his work on "The Blue Room" directed by Mathieu Amalric

Les entretiens au Festival de Cannes

Christophe Beaucarne has been working for over twenty years with very different directors on films with very different visual worlds. He has worked with the Larrieu brothers on Un homme, un vrai and Peindre ou faire l’amour, and with Anne Fontaine on Coco Before Chanel and Perfect Mother, with Jaco Van Dormael on Mr. Nobody, and recently with Christophe Gans on Beauty and the Beast. With The Blue Room, the fourth feature film by Mathieu Amalric, competing in the Un Certain Regard section, Christophe Beaucarne is once again working with Amalric, following their collaborations on Stade de Wimbledon and Tournée. Adapted from the eponymous novel by Georges Simenon, Mathieu Amalric plays the lead role alongside Léa Drucker. (BB)

Le directeur de la photographie Christophe Beaucarne, AFC, SBC, parle de son travail sur "La Chambre bleue", de Mathieu Amalric

Les entretiens au Festival de Cannes

Christophe Beaucarne travaille depuis vingt ans avec des réalisateurs très différents sur des films aux univers visuels très variés. Il collabore aussi bien avec les frères Larrieu pour Un homme, un vrai et Peindre ou faire l’amour qu’avec Anne Fontaine pour Coco avant Chanel et Perfect Mother, avec Jaco Van Dormael pour Mr Nobody ou encore dernièrement avec Christophe Gans pour La Belle et la Bête.
Avec La Chambre bleue, quatrième long métrage de Mathieu Amalric, en compétition dans la section Un certain regard, Christophe Beaucarne consolide sa collaboration avec le réalisateur, après Le Stade de Wimbledon et Tournée. Adapté du roman éponyme de Georges Simenon, Mathieu Amalric y interprète le rôle principal au côté de Léa Drucker.

Digital Motion Picture Center - Sony (DMPC)
Par Rémy Chevrin, AFC

Technique

L’AFC s’est rendue, le 15 octobre dernier, à Londres suite à l’invitation de Sony Europe, via Fabien Pisano, à la découverte du nouvel outil mis à la disposition des directeurs de la photographie ainsi que des réalisateurs, le DMPC (Digital Motion Picture Center - Sony).

Entretien avec Jean-René Failliot, directeur technique d’Arane-Gulliver
Par Rémy Chevrin, AFC, et Vincent Jeannot, AFC

Entretiens avec les partenaires "industries techniques" de l’AFC

Partenaire majeur depuis de nombreuses années auprès des directeurs de la photographie, aussi bien dans le domaine numérique qu’argentique, le laboratoire Arane-Gulliver évolue et propose depuis quelques semaines une nouvelle approche de ses activités à travers la création d’un outil de pointe technologique rue Médéric à Clichy à quelques encablures de ses locaux historiques. Vincent Jeannot et Rémy Chevrin ont rencontré Jean René Failliot, directeur de la société Arane pour nous parler de ses nouveaux outils et aussi de son parcours à travers l’histoire de son laboratoire.

Une Révolution digitale (au doigt et à l’œil)
Par Jean-François Robin, AFC

Billets d’humeur

Comme un vieux grenadier de l’argentique dont j’ai traversé les âges et les aléas pendant près de quarante ans, lorsqu’à la suite de tractations et de décisions imposées par la production de Marius et Fanny, sous des prétextes économiques difficiles à vérifier, on s’est dirigé vers un tournage cent pour cent numérique, j’ai suivi à petits pas, ne sachant pas trop ce qui m’attendait, si j’allais être une victime ou un miraculé des nouvelles technologies (qui à force d’être nouvelles ne le sont plus vraiment).

Films (109)