Présentation d’Antoine Marteau, nouveau membre actif de l’AFC

Par Eric Gautier, AFC

par Eric Gautier La Lettre AFC n°300

Suite à la décision prise avant l’été par le CA de l’AFC d’admettre Antoine Marteau en tant que membre actif, Eric Gautier, l’un de ses parrains AFC au côté de Marie Spencer, SBC, présente ici ce directeur de la photographie nouvellement arrivé au sein de notre association.

J’ai adoré la rencontre d’Antoine Marteau au festival de Chalon-sur-Saône, dédié aux chefs opérateurs. C’était la première édition et j’en étais l’invité d’honneur. J’avais demandé la présence de chefs opératrices que j’aime beaucoup, j’avais envie de leur belle présence de cinéma. Claire Mathon, Céline Bozon, Marie Spencer.
Et il y a eu l’outsider inattendu, programmé par le festival, Antoine Marteau.
Je ne le connaissais pas. Mais j’ai aimé immédiatement son tempérament, sa foi dans le cinéma. Sa filmographie est très hétérogène, il fait ce qu’il peut, comme tous les amoureux du Cinéma aujourd’hui.

Mais quand j’ai vu la projection de Kabullywood, réalisé par Louis Meunier, à Kaboul, sous toutes les menaces, j’ai été sidéré par la perfection de sa forme, et par la foi dans le Cinéma. Sachant que la plupart du temps il s’agissait de tourner un plan et de déguerpir au plus vite. Ce film a été tourné très vite, entre les armes et la violence. Et sa construction est si parfaite.
Antoine a une belle présence, une belle énergie. Je suis ravi qu’il soit membre de l’AFC, il nous apportera une belle sincérité.
Bienvenue Antoine !

Lettre d’Antoine Marteau à l’AFC
Lettre d’Antoine Marteau à l’AFC

Antoine Marteau figure sur le clap du film Kabullywood dont une image est ci-dessus en vignette de cet article.