Serge Antony

Etalonnage

Résultats de la recherche

Articles (15)

Dans l’actualité de Color

Technique

Dans l’actualité de Color, trois films en tournage photographiés par des membres de l’AFC, six films en postproduction, dont trois films "AFC", et deux sorties de longs métrages en salles.

En croisade sur la côte d’Opale
Entretien avec le directeur de la photographie David Chambille à propos de son travail sur "Jeanne", de Bruno Dumont

Les entretiens au Festival de Cannes

Deux ans après Jeannette, l’enfance de Jeanne d’Arc, Bruno Dumont poursuit sa fresque consacrée à la figure historique française avec Jeanne. Le long métrage s’inspire d’une œuvre de Charles Péguy et est tourné dans sa région fétiche, le Nord. Les passages chantés sont interprétés par le chanteur Christophe, plutôt que par les personnages comme dans le précédent opus. C’est avec Jeanne que le chef opérateur David Chambille découvre le cinéma particulier du réalisateur aux succès toujours aussi décalés et grinçants. (BB)

Entretien avec le directeur de la photographie David Chambille à propos de son travail sur "En attendant les hirondelles", de Karim Moussaoui
Les Hirondelles ne font pas le printemps

Les entretiens au Festival de Cannes

En attendant les hirondelles est le premier long métrage du réalisateur algérien Karim Moussaoui, remarqué en 2015 pour son moyen métrage Les Jours d’avant. Sélectionné en Compétition officielle à Un Certain Regard, ce film dresse un tableau impressionniste de la société algérienne de 2016. Il raconte l’histoire de trois personnages, celle d’un riche promoteur immobilier, dont le passé et le présent s’entrechoquent, d’un neurologue ambitieux rattrapé par son passé et d’une jeune femme tiraillée entre la voie de la raison et ses sentiments. Un triptyque qui nous plongent dans "l’âme humaine de la société arabe contemporaine". C’est David Chambille qui signe les images de ce film tourné entièrement en Algérie. (FR)

Shade, association d’étalonneuses, étalonneurs et assistants étalonneurs

Vie des associations, sociétés et fédérations

La famille des associations professionnelles s’est agrandie avec la création, fin 2014 de Shade, association d’étalonneuses, étalonneurs et assistants étalonneurs. Dès le démarrage, son premier cercle d’adhérents a été composé de personnalités "free lance" depuis des années, au travail reconnu et à l’état d’esprit tels que "d’office" elles ont été intégrées à Shade.

Félicitations à Mia Hansen-Løve, entre autres actualités d’Eclair

Technique

Félicitations à Mia Hansen-Løve, qui a remporté l’Ours d’argent de la meilleure réalisatrice lors de la dernière édition de la Berlinale pour son film L’Avenir avec Isabelle Huppert (Things to Come). Ce film produit par CG Cinéma a vu sa postproduction image réalisée chez Eclair. Le directeur de la photographie est Denis Lenoir, AFC, ASC, et l’étalonnage a été confié à Aude Humblet. Sortie en salles le 6 avril prochain. A suivre, les actualités d’Eclair...

La directrice de la photographie Jeanne Lapoirie, AFC, parle de son travail sur "Michael Kohlass", d’Arnaud des Pallières

Les entretiens au Festival de Cannes

C’est pour un deuxième entretien que nous retrouvons Jeanne Lapoirie cette année à Cannes puisqu’elle a éclairé deux films en Sélection officielle sur la Croisette : Un château en Italie, de Valeria Bruni Tedeschi, et Michael Kohlhaas, d’Arnaud des Pallières. Elle évoque ici cette deuxième collaboration avec un réalisateur qui nous avait étonné avec Parc, en 2009. Sur Parc, Jeanne avait créé une lumière assez travaillée et présente. Sur Michael Kohlass, elle sublime la lumière naturelle pour rendre toute la rudesse et l’âpreté de ce scénario. (BB)

Le directeur de la photographie Antoine Héberlé, AFC, parle de son travail sur "Grisgris", de Mahamat-Saleh Haroun

Les entretiens au Festival de Cannes

Antoine Héberlé entame sa carrière en 1993 avec Laurence Ferreira Barbosa en éclairant son premier long métrage Les gens normaux n’ont rien d’exceptionnel, puis il travaille à plusieurs reprises sur les films de Laetitia Masson (A vendre, Love me, La Repentie, Coupable, Petite fille). Il a également collaboré avec Alain Guiraudie (Pas de repos pour les braves, Voici venu le temps), Stéphane Brizé (Mademoiselle Chambon, Quelques heures de printemps). Il tourne en Palestine pour Paradise Now, un film de Hany Abu Assad sélectionné aux Oscars (Meilleur film étranger) en 2006 et qui remporte le Golden Globe pour la même nomination. Il a également éclairé un film israélien, Les Méduses, d’Edgar Keret et Shira Geffen, Caméra d’or à Cannes en 2007. Nous le retrouvons sur la Croisette pour le seul film représentant l’Afrique à Cannes, Grisgris. (BB)

La directrice de la photographie Jeanne Lapoirie, AFC, parle de son travail sur "Un château en Italie", de Valeria Bruni Tedeschi

Les entretiens au Festival de Cannes

Jeanne Lapoirie débute sa carrière en éclairant des films d’André Téchiné (Les Roseaux sauvages, Les Voleurs). Elle collabore ensuite sur plusieurs films avec François Ozon (Goutes d’eau sur pierres brûlantes, Sous le sable, Huit femmes, Le Temps qui reste et Ricky). Son parcours l’amène à travailler sur des films d’auteurs ou des films particuliers comme My Little Princess d’Eva Ionesco, Les Revenants de Robin Campillo, Independencia de Raya Martin, Parc d’Arnaud des Pallières, La Possibilité d’une île de Michel Houellebecq. C’est pour le troisième long métrage de Valeria Bruni Tedeschi, avec qui elle a travaillé depuis son premier film, Il est plus facile pour un chameau, que nous retrouvons Jeanne qui nous parle de son travail sur Un château en Italie, en Sélection officielle. (BB)

Le directeur de la photographie Jean-Marc Fabre, AFC, parle de son travail sur "Camille redouble", de Noémie Lvovsky

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Jean-Marc Fabre a signé l’image d’une trentaine de longs métrages et travaillé, entre autres, avec Jean-Pierre Denis (Les Blessures assassines), James Ivory (A Soldier’s Daughter never Cries), Amos Kollek (Fast Food, Fast Women), Jacques Audiard (Un héros très discret), Danièle Thompson (Fauteuils d’orchestre, Le Code a changé), Anne Fontaine (Comment j’ai tué mon père, Nathalie…, Mon pire cauchemar), Nicole Garcia (L’Adversaire, Un balcon sur la mer). Avec Camille redouble, il collabore pour la quatrième fois avec Noémie Lvovsky qu’il a rencontrée à La fémis en 1989.

Où l’on parle du travail du directeur de la photographie Georges Lechaptois sur "Augustine" d’Alice Winocour

festival de Cannes 2012

Venant du Chili, Georges Lechaptois est arrivé en France en 1983 pour suivre les cours de l’Ecole Louis-Lumière. Après une quinzaine d’années comme assistant caméra, il éclaire un premier film d’Antoine de Rosières A la belle étoile. Puis il enchaîne avec plusieurs longs métrages métrage – dont Belle épine de Rebecca Zlotowski, prix Louis Delluc 2010, Twenty Nine Palms de Bruno Dumont – et de nombreuses publicités. Il a notamment signé l’image des magnifiques publicités pour Kenzo au côté du réalisateur Patrick Guedj. Georges Lechaptois a récemment photographié le film de Mathieu Demy, Américano.

La directrice de la photographie Jeanne Lapoirie, AFC, parle de son travail sur le film "My Little Princess" d’Eva Ionesco

Entretiens avec des directeurs de la photographie

C’est pour éclairer un récit autobiographique et pour son premier long métrage que la comédienne Eva Ionesco a fait appel à Jeanne Lapoirie, AFC. Un film de lumière, de photographie, un univers fantasque pour une réalité que la réalisatrice a voulu transcender en magnifiant la fiction. « La difficulté », dit-elle, « était de savoir comment filmer la photographie ».
Jeanne nous confie comment elle a tenté de répondre à ce défi visuel et comment elle a collaboré avec Eva Ionesco pour My Little Princess, sélectionné à la Semaine de la critique.

Les films Digimage Cinéma à Cannes 2011

Nos associés à Cannes

De nombreux films sur lesquels des laboratoires photochimiques et/ou numériques, membres associés de l’AFC, ont travaillé ont été sélectionnés à cette 64e édition du Festival de Cannes.
Voici la liste des films postproduits par Digimage Cinéma, selon les différentes sélections...

A Digital Original : "A Secret", an interview with Gérard de Battista, AFC
by Wilfrid Sempé, AFC

Entretiens avec des directeurs de la photographie

On November 7th, 2007 at the Espace Cardin, Paris 8th, the AFC and CST organized an event entitled “From Digital to 35mm” based around Claude Miller’s film, A Secret. A discussion with the film’s director of photography, Gérard de Battista followed the screening. Wilfrid Sempé wished to continue this discussion by talking with Gérard who “went digital” once again on a Claude Miller film.

Autour de la projection du film de Claude Miller "Un secret" L’image en version originale
un entretien de Wilfrid Sempé avec Gérard de Battista

Entretiens avec des directeurs de la photographie

L’AFC et la CST organisaient, le 7 novembre à l’Espace Cardin, une soirée " Du numérique au 35 mm " autour de la projection du film de Claude Miller Un secret, en présence Gérard de Battista, son directeur de la photographie. Un débat suivait la projection.

Wilfrid Sempé a souhaité prolonger ce débat en s’entretenant avec Gérard qui " numérique " à nouveau sur un film de Claude Miller.

Channa Deshapriya, directeur de la photographie sri lankais
s’entretient avec Eric Guichard et Tommaso Vergallo

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Lors d’une visite au bureau de l’AFC, Channa Deshapriya, directeur de la photographie de Sulanga enu pinisa (La Terre abandonnée, prix ex-æquo de la Caméra d’Or cette année à Cannes) de Vimukthi Jayasundara, s’est entretenu avec Tommaso Vergallo, directeur des productions cinéma numérique chez Digimage, et Eric Guichard.
Asoka Handagama, réalisateur de A Letter of Fire, a effectué les traductions.

Films (7)