Seule à mon mariage

Le film de Marta est le récit d’une émancipation, celle de Pamela. Une femme, une mère, une Rom. S’arracher à sa condition. J’ai aimé ce personnage contradictoire qui, épris d’un désir de liberté, est aussi prêt à abandonner sa fille pour s’accomplir. J’avais envie de filmer cette femme. J’avais envie de faire une image qui serait au plus près d’elle et de ses émotions.
Pamela, jeune Rom insolente, spontanée et drôle, s’embarque vers l’inconnu, rompant avec les traditions qui l’étouffent. Elle arrive en Belgique avec trois mots de français et l’espoir d’un mariage pour changer son destin et celui de sa fille.
Alina Serban dans “Seule à mon mariage”


Le film a été tourné en Roumanie et en Belgique, racontant un récit initiatique à travers les deux pays. Je ne voulais pas d’une image qui aurait été didactique ou partisane, avec des images colorées en Roumanie et des images plus froides et métalliques en Belgique (ou l’inverse) mais au contraire, complexe, ambivalente.
Avec Emilien Faroudja, chef électricien, et Yov Moor, coloriste, nous avons beaucoup cherché les couleurs du film : en mélangeant les couleurs à la prise de vues, pour teinter les ombres, et donc travailler en soustractif. La post production est venue affiner ce travail. La contradiction de Pamela s’incarne par la couleur. Le mélange forme un blanc qui n’est qu’apparence. Les choses sont plus complexes qu’elles ne paraissent. Cela donnait aussi une image appauvrie en subtilité, teintait le film d’une pointe de nostalgie, une imperfection organique et charnelle.
Nous avons tourné le film en anamorphique mais nous avons choisi de recadrer le film en 1,85 par la suite. L’anamorphique ramenait une modernité importante, mais décentrait le film. En recentrant les compositions, le film s’affirme davantage comme un portrait.

Bande-annonce officielle

https://youtu.be/tbrBfnyMUfs

Portfolio

Crew

Premier assistant caméra : Julien Hogert
Deuxième assistant caméra : Aurélien Dehin
Chef électricien : Emilien Faroudja
Chef machiniste : Guilaume Renoir
Scripte : Andra Barbuica
Décors : Igor Gabriel

Technical

Matériel caméra, électricité, machinerie : Eye-lite (Arri Alexa, zoom Angénieux et série Cooke anamorphique)
Laboratoire : Charbon Studio
Coloriste : Yov Moor