Softsun

Lumière

Index des termes :

Softsun;SoftSun

Résultats de la recherche

Articles (9)

Cine Gear 2019 Los Angeles : une expérience
Par Rémy Chevrin, AFC

Salons, expositions et conférences techniques

Quinze ans que je n’étais pas retourné à Los Angeles. A l’époque, j’y étais pour tourner une publicité Maybelline et je n’avais eu que peu de temps pour rencontrer les acteurs de l’industrie cinématographique locaux. Cette année, c’est donc avec beaucoup d’excitation et d’ambition que j’envisageais ce saut au-dessus de l’Atlantique pour y retrouver les grandes enseignes internationales du cinéma.

Cinematographer Linus Sandgren, FSF, discusses his work on Damien Chazelle’s “First Man”
"The Dark Side of the Moon", by François Reumont for the AFC

Les entretiens de Camerimage

Consciously very different than the traditional American hero saga, Damien Chazelle’s biopic First Man is intended to be intimate and sober and depicts the difficulties of a couple in the aftermath of the loss of their first child. Cinematographer Linus Sandgren, FSF, used a variety of different cinematographic techniques for each particular take on this film where he is again working with its young director, both of whom were Oscar winners for La La Land. Here, he discusses with us the slightly-less glamorous, but just as important, aspects of the making of this film. (FR)

Le directeur de la photographie Linus Sandgren, FSF, parle de son travail sur "First Man", de Damien Chazelle
"The Dark Side of the Moon"

Les entretiens de Camerimage

Volontairement très éloigné de la traditionnelle saga héroïque américaine, le biopic de Damien Chazelle, First Man (Le Premier homme sur la Lune) se veut intimiste et sombre, et dépeint les difficultés d’un couple à la suite de la perte de leur premier enfant. Alternant beaucoup de techniques de prise de vues différentes selon les séquences, Linus Sandgren, FSF, fait de nouveau équipe avec le jeune réalisateur, tous deux oscarisés pour La La Land. Il nous parle de cet aspect peut-être un peu moins spectaculaire, mais tout aussi important pour lui, de la fabrication du film. (FR)

Cinematographer Charlotte Bruus Christensen discusses her work on Thomas Vinterberg’s “The Hunt”

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Charlotte Bruus Christensen is a Danish cinematographer who completed her studies in England. Upon returning to her native country, she began to work on a number of short films, one of which got her recognized by Thomas Vinterberg who hired her to do his film Submarino in 2009.
Since then, she has signed her name on two other films, Hunky Dory by Welsh director Marc Evans, and Min bedste fende by Danish director Oliver Ussing. Then, Thomas Vinterberg provided her the opportunity to earn her first selection at Cannes with The Hunt.

Cinematographer Caroline Champetier, AFC, discusses her work on "Holy Motors" by Léos Carax

Les entretiens au festival de Cannes

Caroline Champetier, AFC, has worked alongside Jean-Luc Godard, Claude Lanzmann, Benoît Jacquot, Jacques Doillon, Amos Gitai, Arnaud Desplechin and Xavier Beauvois, to name a few. It was thanks to the success of Of Gods and Men (Des hommes et des dieux) that she won the César award for Best Cinematography in 2001. Her work has been frequently selected for competition in the Cannes Film Festival (The Sentinel, Don’t Forget You’re Going to Die, The School of Flesh, H Story, Tokyo, Of Gods and Men), she is back this year with Holy Motors, the first new feature-length film by Léos Carax in eleven years. This film reprises ten characters, including the character invented during their 2008 collaboration on the Merde segment from the skit-based film Tokyo, also directed by Michel Gondry and Bong Joon Ho).

La directrice de la photographie Caroline Champetier, AFC, parle de son travail sur "Holy Motors" de Léos Carax

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Caroline Champetier, AFC, a collaboré avec Jean-Luc Godard, Claude Lanzmann, Benoît Jacquot, Jacques Doillon, Amos Gitai, Arnaud Desplechin et Xavier Beauvois, entre autres. C’est d’ailleurs à l’occasion du succès de Des hommes et des dieux qu’elle a remporté le César de la Meilleure photographie en 2011.
Habituée des sélections cannoises (La Sentinelle, N’oublie pas que tu vas mourir, L’Ecole de la chair, H/Story, Tokyo, Des hommes et des dieux), elle revient cette année avec Holy Motors, le nouveau long métrage de Léos Carax après onze ans d’absence. Un film qui reprend parmi dix autres personnages celui de leur collaboration en 2008 (le segment Merde du film à sketchs Tokyo, réalisés également par Michel Gondry et Bong Joon Ho).

La directrice de la photographie Charlotte Bruus Christensen parle de son travail sur "The Hunt" de Thomas Vinterberg

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Charlotte Bruus Christensen est une chef opératrice danoise qui a fait ses études en Angleterre. De retour dans son pays d’origine, elle a commencé à faire pas mal de courts métrages avant de se faire remarquer grâce à l’un d’entre eux par Thomas Vinterberg qui l’engage en 2009 pour faire son film Submarino.
Depuis elle a signé l’image de deux autres films, Hunky Dory du réalisateur gallois Marc Evans, et Min bedste fende, du Danois Oliver Ussing. C’est le même Thomas Vinterberg qui lui offre sa première sélection cannoise cette année avec The Hunt (La Chasse).

Cinematographer Glynn Speeckaert, SBC, speaks about his work on "La Source des femmes (The Source)" directed by Radu Mihaileanu
64th Cannes Film Festival, Competition

Entretiens avec des directeurs de la photographie

After having worked his way up as a lighting technician, Glynn Speeckaert divided his career as a DoP on feature films and numerous international commercials. Based for some time now in the US , he has a filmography of English, German or French films. After having replaced Yorick Le Saux to shoot A l’origine for Xavier Giannoli, it is Radu Mihaileanu who calls upon his talents this time to shoot La Source des femmes (The Source), his second film in the official competition at Cannes.

Entretien avec le directeur de la photographie Glynn Speeckaert, SBC, à propos du film "La Source des femmes" de Radu Mihaileanu

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Après avoir fait ses armes en tant qu’électricien, Glynn Speeckaert, SBC, partage désormais sa carrière de chef opérateur entre fiction cinéma et de nombreuses campagnes de publicité internationale. Basé depuis peu aux Etats-Unis, il intègre dans sa filmographie à la fois des films anglais et allemands ou français.
Après A l’origine où Xavier Giannoli l’a appelé en remplacement de Yorrick Le Saux, c’est au tour de Radu Mihaileanu de faire appel à son talent pour La Source des femmes, sa deuxième présence en compétition officielle cannoise.

Films (2)