Tony Gatlif

Réalisation
Interprétation

Résultats de la recherche

Films (103)

|

Articles (124)

Patrick Ghiringhelli, directeur de la photographie, parle de son travail sur "Djam", de Tony Gatlif
"Rebetiko Blues", par François Reumont pour l’AFC

Les entretiens au Festival de Cannes

Le cinéaste musicien Tony Gatlif, récompensé à Cannes en 2004 (pour le film Exils), s’intéresse cette année à une autre histoire de femmes. Entre la Turquie, le nord de la Grèce et l’île de Lesbos, Djam a nécessité 40 jours de tournage, sur un mode "road movie musical". Retour avec le directeur de la photographie Patrick Ghiringhelli sur ce film présenté lors d’une Séance spéciale au Cinéma de la Plage, au Festival de Cannes.

Quatre nouveaux membres à l’AFC

Nouveaux venus à l’AFC

La dernière Lettre annonçait l’arrivée d’Alex Lamarque, le retour de Manuel Téran et celui de la société Duboi au sein de l’AFC.
Eric Guichard, Michel Abramowicz et Rémy Chevrin nous les présentent ce mois-ci.
Un lecteur particulièrement assidu nous faisait récemment remarquer que nous avions tout bonnement passé sous silence dans ces pages la présence d’un membre nouvellement admis parmi nous, Benoît Chamaillard.
Que Patrick Blossier qui nous le présente ici et Benoît lui-même nous prient de bien vouloir nous en excuser.
L’AFC souhaite à tous la bienvenue.

Welcome to the new AFC active members
The AFC welcomes Laurent Brunet, Claude Garnier, Marc Koninckx and François Lartigue

Nouveaux venus à l’AFC

At the last two board meetings, one of which was held in late November (just when the last Newsletter came out) and in mid-December, several new active and associate members were admitted and they have come to join us at the AFC : the directors of photography Laurent Brunet, Claude Garnier, Marc Koninckx and François Lartigue.

Céline Bozon parle de son travail sur "La France" et "Un homme perdu"

Entretiens avec des directeurs de la photographie

En sortant de La fémis en 1999, Celine Bozon débute avec Jean-Paul Civeyrac sur un film fait de manière très libre, avec très peu d’argent, une équipe toute petite et en vidéo. Cela a donné Fantômes, un long métrage qui est sorti en salle. Ensuite il y a eu Le Doux amour des hommes et Toutes ces belles promesses. Parallèlement, elle tourne un moyen métrage Mods avec son frère Serge Bozon, puis deux films de Tony Gatlif (Exils et Transylvania). En 2007, la Quinzaine des réalisateurs a sélectionné deux films dont elle a fait l’image : La France, le second long métrage de son frère, et Un homme perdu de la cinéaste libanaise Danielle Arbid.

La directrice de la photographie Céline Bozon, AFC, parle de son travail sur "Tip Top", de Serge Bozon

Les entretiens au Festival de Cannes

Céline Bozon a éclairé le film de son frère Serge Bozon, La France, qui avait obtenu le prix Jean Vigo en 2007. Tip Top est le quatrième long métrage de Serge. Céline a travaillé au côté de Tony Gatlif (Exils, Transylvania) et de Jean-Paul Civeyrac (Toutes ces belles promesses, Tristesse beau visage, A travers la forêt). Elle nous livre ici un texte personnel relatant la démarche photographique particulière pour ce film en sélection à la Quinzaine des réalisateurs. (BB)

Entretien avec la directrice de la photographie Céline Bozon, AFC

Propos et entretiens

Exposure, le magazine en langue anglaise de Fujifilm, a publié, dans son n° 19 (Automne 2010), un entretien avec la directrice de la photographie Céline Bozon, AFC, dans lequel elle évoque ses débuts et parle de sa façon de travailler dans le cinéma d’aujourd’hui.
Elle fait part également de ses expériences avec les pellicules Fuji Eterna et Eterna Vivid, et de la façon dont elle envisage les nouveaux outils.

  • Lire une traduction de cet entretien, avec l’aimable autorisation de Fujifilm France que l’on remercie.

Pour Dominique Chapuis que j’ai connu dès l’âge de 7 ans

Dominique Chapuis

par Arthur Joffé « Depuis l’enfance Dominique, tu as été, tu es et tu seras le grand frère, le premier, celui qui guide, initie, éclaire le chemin. Tu es cela pour moi et je pense pour nous tous qui t’avons bien connu : l’éclaireur. Grâce à toi souvent, la confiance retrouvée, on a repris la marche, aidés par tes lumières bien sûr, mais aussi par ta tendresse Dominique, et ton air goguenard ou râleur, selon la météo. Dans la constellation des compagnons de route que nous croisons au film du temps, tu es et tu resteras une brillance qui nous indique un cap (...)

Alors, ce festival ?
par Stéphane Raymond

La CST à Cannes

La CST a proposé à Stéphane Raymond, étudiante en Image à La femis, de faire partie du jury devant décerner le prix Vulcain de l’Artiste-Technicien lors du dernier festival de Cannes. Stéphane a rédigé pour la Lettre de la CST n° 93 un article, sorte de journal dans lequel elle livre ses impressions et dont vous lirez ci-dessous le contenu.

A bâtons rompus sur le DV
par Lucie Adalid, Louise Courcier et Julien Poupard

Caméras numériques

Trois étudiants du département Image à La femis nous ont proposé récemment de réaliser un entretien entre Jacques Loiseleux et Jean-François Robin.
« Nous avons choisi de les rencontrer pour les deux films qu’ils viennent de tourner dans le format DV : "Les Baigneuses" de Viviane Candas, photographié par Jacques Loiseleux, et "18 ans après" de Coline Serreau, photographié par Jean-François Robin. »

Hommage de Zabou Breitman

Dominique Chapuis

Il est arrivé, avec sa moustache, à Londres. Je ne connaissais pas Dominique. A peine vu quinze ans plus tôt. On a pris un thé anglais, avec du lait anglais et du sucre. J’aime bien certains verts. J’en cherchais un en particulier. Et Dominique s’est intéressé. Comme il peut s’intéresser à tout ce qui intéresse l’autre, tout ce qui permet un lien, un discours. Là c’était le vert. Vert pâle, vert d’eau, vert bouteille ? Non... pas si... vert anis, vert printemps, vert pomme, vert gris ? Non. Bleu-vert, vert tendre... Non pas exactement. Je ne trouvais pas la (...)

La fausse teinte, Souvenirs de tournage avec Do

Dominique Chapuis

Les moments que je préfère sur les nombreux films dans lesquels j’ai collaboré avec Do sont ceux où nous étions bloqués sur une grue en hauteur, la tête dans les nuages. Tels des pilotes d’avion nous faisions un dernier check : Pellicule magasins : pleins Filtres : ok Batterie : branchée Diaph : affiché Quand nous devions attendre le soleil, nous plongions la tête la première dans le nuage qui nous empêchait de tourner. C’est ce que nous appelons dans le jargon des saltimbanques des plateaux : " La fausse teinte ". Nous faisions toujours des trouvailles (...)

Salut, Dominique par Alain Jomy, réalisateur et musicien

Dominique Chapuis

Il y a des rencontres comme ça, qui commencent sous le signe du travail et s’en échappent très vite. Nous nous sommes vus pour la première fois pendant un tournage (L’effrontée) et très vite, ce sont d’autres sujets que ce film qui nous ont rapprochés. Il sortait depuis peu de l’expérience de Shoah de Lanzmann et - comme me l’a dit récemment un de ses amis d’enfance : « Il y a eu Dominique avant et Dominique après Shoah ». Il était alors comme brûlé de l’intérieur par ce film, dont il me disait : « C’est la première fois qu’on filme réellement la parole. » (...)

Entretien avec TSF, maison de location caméra, lumière, machinerie
par Dominique Gentil, Eric Guichard, Marc Koninckx

Entretiens avec les partenaires "industries techniques" de l’AFC

Cet entretien a eu lieu dans les locaux de TSF en juillet 2007 en présence de Danys Bruyère, directeur général adjoint Exploitation & Technologie de TSF, Frédéric André, directeur général adjoint Commercial – Développement, et Laurent Kleindienst, directeur commercial adjoint, ainsi que les directeurs de la photographie " AFC " Dominique Gentil, Eric Guichard et Marc Koninckx.

Entretien avec Didier Diaz, président des Studios de Paris
par Eric Guichard AFC, Jean-Noël Ferragut AFC et Vincent Jeannot AFC

Les Entretiens AFC

A la veille de l’inauguration des Studios de Paris, courant septembre, et compte tenu de l’importance que revêt, à nos yeux d’opérateurs, l’ouverture d’un nouveau lieu où se fait le cinéma, nous n’avons fait ni une ni deux et sommes allés à la rencontre de Didier Diaz, qui les dirige actuellement. Après une visite guidée de la Cité du Cinéma et des studios eux-mêmes, Didier s’est entretenu avec nous.

Le problème de la lumière extérieure...
(suite de l’entretien)

Les Entretiens AFC

P. L. : Ce qui est formidable, c’est de tourner un film à budget relativement modeste où les comédiens sont toujours à disposition. On peut tourner dans l’ordre, c’est le rêve, mais c’est très rare. E. G. : C’est ce qui s’est passé sur Gadjo Dilo, Tony (Gatlif) ne voulait absolument pas tourner décor par décor. Il s’est arrangé pour avoir ses décors, avoir ses comédiens et l’on a tourné du premier plan au dernier, ce qui est contradictoire aussi pour nous parce que dans sa tête, tourner dans l’ordre, ça voulait aussi dire tourner les plans dans l’ordre. On (...)

Cannes 2003, malgré la morosité : un bon cru pour l’AFC...
par Eric Guichard

festival de Cannes 2003

Fuji m’ayant sollicité de longue date comme invité d’honneur, je me devais aussi d’endosser mes nouveaux habits de président de notre association.
Cela faisait 10 ans que je ne m’étais pas rendu au Festival de Cannes, depuis la présentation en compétition, dans la section Un Certain Regard, du film de Tony Gatlif Latcho Drom, merveilleux souvenir car le film remporta un prix.

Entretien avec la directrice de la photographie Céline Bozon, AFC, à propos du film "L’Autre monde" de Gilles Marchand
En Sélection officielle du Festival de Cannes 2010, Séance de minuit

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Céline Bozon a travaillé à plusieurs reprises avec Jean-Paul Civeyrac et aussi avec Cédric Khan, Tony Gatlif et son frère, Serge Bozon. Très liée au jeune cinéma français, elle assoit désormais son expérience de directrice de la photographie en signant l’image d’une vingtaine de longs métrages.
Scénariste de Dominik Moll pour Harry, un ami qui vous veut du bien et pour Lemming, Gilles Marchand a réalisé en 1993 un premier long métrage Qui a tué Bambi. C’est une première collaboration pour Céline Bozon sur ce thriller L’Autre monde, hors compétition à Cannes en Séance de minuit.
Nous avions déjà rencontré Céline l’an dernier pour le film d’Axelle Ropert La Famille Wolberg, sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs.

Pari gagné pour l’édition 2009 du Micro Salon de l’AFC ?
par Jean-Noël Ferragut, Rémy Chevrin et Eric Guichard

2009

Il aura fallu qu’elle ait eu à se jouer de l’indisponibilité surprise, pour raison pédagogique, des plateaux de La fémis à la période " habituelle " du début du mois de mars pour que l’AFC prenne une décision que d’aucuns ont jugé ferme mais que l’avenir, entre autres, dira si elle est définitive…
En l’occurrence, le Micro Salon se déroulerait cette année début février, il durerait deux jours, dont l’un d’eux bousculerait les sacro-saintes habitudes du week-end… Audacieux, pour un pari de taille !

J’entends plus les sifflets !
par Jacques Loiseleux

Maurice Pialat

Quand Maurice Pialat a reçu la Palme d’or à Cannes pour "Sous le soleil de Satan", quelques rangs de siffleurs professionnels lui ont fourni l’occasion d’être, en une phrase, totalement lui-même. Le poing levé, il a dit : « Si vous ne m’aimez pas, sachez que je ne vous aime pas non plus. » Avec ceux qui applaudissaient, j’ai entendu : « Si vous m’aimez, sachez que je vous aime aussi. » C’est dans cette perpétuelle contradiction que s’est écrite cette grande page du cinéma mondial qu’est l’œuvre de Maurice Pialat. Il nous reste à la mieux comprendre. (...)

Ces moments passés avec Dominique Chapuis...

Dominique Chapuis

« Dominique, l’amitié et le travail étaient le lien indissociable de ta vie professionnelle, tu t’engageais sur la personne autant que sur le projet. Il y avait de l’affectivité dans tes choix, mais également une ligne de conduite, une morale. Tu as rejoint FIRST ONE à ses débuts en 92 - une agence pour chef op., . ce n’était pas gagné - m’encourageant, me soutenant en toute circonstance. Ton optimisme finissait par être contagieux. Tshahal, Friends, Mina Tannenbaum, Enfants de salauds, ces titres me rappellent le temps passé ensemble. Glissons sur ces (...)

Dominique par Jean-Patrick Lebel

Dominique Chapuis

Je n’arrive pas à effacer ton nom dans le répertoire de mon mobile. Quand je fais défiler les numéros, je vois Dom Chap et je pense à toi. Je t’appelais « Cha-puits de science », parce que j’avais l’impression que tu savais tout sur tout. Mais ce n’était pas un savoir imbu de lui-même, c’était un savoir ouvert, généreux, curieux, qui voulait embrasser le monde à belles dents. Cette générosité éclairée et éclairante que l’on retrouvait sur les tournages, où tu donnais tout au film, aux réalisateurs. Avec cette délicatesse un peu bourrue qui te portait vers les (...)

Outside the AFC : "The Secret of the Grain", an interview with DoP Lubomir Bakchev
by Eric Guichard, AFC

Entretiens avec des directeurs de la photographie

At the last Cannes Film Festival we started a series of interviews with directors of photography who were not members of the AFC.

I had the pleasure of meeting Lubomir Bakchev at the special screening, organized jointly with the CST, of A Secret by Claude Miller, photographed by Gérard de Battista.

I knew that the release of The Secret of the Grain (La Graine et le mulet) by Abdellatif Kechiche was imminent and I asked Lubomir to see a preview. I then suggested to Lubomir that we extend our conversation with the present interview.

If I had one wish to make for the AFC, it is that interviews, like the one of Gérard de Battista by Wilfrid Sempé, become a means of strengthening relationships and kinship between members, and of reinforcing that most important subject for the future of our association : the image of a film.

Enjoy the interview. Eric Guichard

Interview with Didier Diaz, President of The Studios de Paris
By Eric Guichard, AFC, Jean-Noël Ferragut, AFC, and Vincent Jeannot, AFC

Les Entretiens AFC

Because of the importance to us as cinematographers of the opening of a new place where cinema is made, without further ado, on the eve of The Studios de Paris’ inauguration in September, we went to meet with Didier Diaz, who is their current director. After giving us a tour of the Cité du Cinéma and the studios themselves, Didier sat down to converse with us.

La Sélection officielle 2017 du Festival de Cannes annoncée

Festival de Cannes 2017

Jeudi 13 avril, lors de la conférence de presse du 70e Festival de Cannes, qui se déroulera du 17 au 28 mai 2017, Pierre Lescure et Thierry Frémaux ont annoncé la Sélection officielle. Elle comprend dix-neuf longs métrages en Compétition pour la Palme d’or, dix-huit films sélectionnés à Un certain regard et dix-neuf autres devant être projetés Hors compétition, en Séances de minuit et Séances spéciales, à Cannes Classics. Quatorze films de cette sélection ont été photographiés par des membres de l’AFC.

Pour une ouverture de l’AFC
Contribution de Laurent Dailland, AFC, et Eric Guichard, AFC

Actualités AFC

L’arrivée récente de Pierre-Hugues Galien, dont nous sommes les parrains, mais bien au-delà avec l’arrivée de plusieurs nouveaux membres à l’AFC, et pour ne citer que quelques-uns – Renaud Chassaing, Pierric Gantelmi d’Ille, Romain Lacourbas, Stéphane Massis –, nous a permis de réfléchir aux nouveaux chemins qui peuvent s’ouvrir au sein de l’association.

The 67th Cannes Film Festival announces its selection

festival de Cannes 2014

The 67th Cannes Film Festival takes place from May 14 to 25, 2014. At the customary press conference, Thierry Fremaux, General Delegate of the festival, had announced the selection of eighteen feature films vying for the Palme d’Or, and nineteen selected for “Un Certain Regard”. Among the films that are part of the official selection, nine of them were filmed by eight of the AFC’s members.

Arri au 67e Festival de Cannes

Nos associés à Cannes

Arri sera de nouveau présent à cette 67e édition de Festival de Cannes en étant une fois encore partenaire de la Quinzaine des réalisateurs lors d’un Happy Hour et avec de nombreux films tournés avec des caméras Arri.