Veerle Baetens

Interprétation

Résultats de la recherche

Articles (8)

Au palmarès des Magritte du Cinéma 2020

Prix, Trophées, Académies, Meilleure photo

La 10e cérémonie des Magritte du Cinéma, organisée par l’Académie André Delvaux, a révélé son palmarès le samedi 1er février 2020. Étaient en lice pour le Prix de la Meilleure image : Hichame Alaouié, SBC, pour Duelles, d’Olivier Masset-Depasse, Benoît Debie, SBC, pour Les Frères sisters, de Jacques Audiard, et Virginie Surdej, SBC, pour Nuestras madres, de César Diaz. Signalons que parmi les nominations, toutes catégories confondues, six films ont été photographiés par des DP de l’AFC.

Dominik Moll et Jean-François Hensgens, AFC, SBC, parlent de leur collaboration sur "Des nouvelles de la planète Mars"
Sortie en salle le 9 mars 2016

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Après avoir réalisé les deux premiers épisodes de la série franco-britannique Tunnel, Dominik Moll (Harry, un ami qui vous veut du bien, Lemming...) retrouve le chemin du long métrage en compagnie de Jean-François Hensgens, AFC, SBC.
Le résultat : Des nouvelles de la planète Mars, une comédie existentielle dans laquelle Philippe Mars (François Damiens) doit faire face à un maelström d’événements qui vont secouer l’équilibre de sa vie trop tranquille.
Retour sur quelques aspects de la fabrication du film avec le duo réalisateur - chef opérateur. (FR)

Conversation with Ruben Impens about his work on "The Broken Circle Breakdown"
By Anton Mertens and Jo Vermaercke, translated by Dylan Belgrado.

Entretiens avec des directeurs de la photographie

For his fourth movie, The Broken Circle Breakdown (2012), director Felix Van Groeningen once more teamed up with director of photography Ruben Impens. The movie tells the love story of Elise and Didier (Veerle Baetens en Johan Heldenbergh). They couldn’t be happier when their daughter Maybelle is born.
However, when Maybelle turns six, she becomes seriously ill and her illness impacts Didier and Elise’s relationship. Both of them react differently to the diagnosis, but don’t have any other choice but to fight together for their daughter. The Broken Circle Breakdown was an enormous success and the movie won many international prices, one of which was a César for the Best Foreign Film. It was also nominated for an Academy Award in the category of Best Foreign Language Film.

Cinematographer JF Hensgens AFC, SBC talks about his collaboration on Joachim Lafosse’s last movie “A perdre la raison”

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Jean François Hensgens SBC, who joined the AFC in 2010, began his career as First AC on the Dardenne’s brothers movies La Promesse, Rosetta and Le Fils. He was then assisting Alain Marcoen SBC, long time cinematographer of the famous directors.
He photographed his first movie in 2004 : Fratricide a film by Yelmas Arslan and then started his collaboration with Olivier Van Hoofstad on the 2 movies : Dikkenek and Go Fast.
Later he shot Banlieue 13-Ultimatum by Patrick Alessandrin, Tête de Turc by Pascal Elbé, Cat Run and Darktide by John Stockwell.
Joachim Lafosse’s last script is based on a real tragic story : a mother of five, killed her children by cutting their throat. This horrible story shocked whole Belgium five years ago.
For this drama, Emilie Dequenne ( Rosetta in the Dardenne’s film) and the partners from Le Prophète , Jacques Audiard’s actors , Niels Arestrup and Tahar Rahim joined the casting.

Le directeur de la photographie Jean-François Hensgens, AFC, SBC, parle de son travail sur "A perdre la raison", de Joachim Lafosse

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Jean-François Hensgens, SBC, qui a rejoint l’AFC en 2010, a été assistant caméra sur les films des frères Dardenne – La Promesse, Rosetta, et Le Fils – au côté du directeur de la photographie Alain Marcoen, SBC. Il devient directeur de la photo en 2004 pour Fratricide de Yelmas Arslan puis travaille avec Olivier Vanhoofstad pour Dikkenek et Go Fast. Il consolide son expérience avec des films comme Banlieue 13 - Ultimatum de Patrick Alessandrin, Tête de turc de Pascal Elbé, Cat Run et Darktide de John Stockwell.
Le film du réalisateur belge Joachim Lafosse, A perdre la raison, est inspiré d’un fait divers tragique, une mère de famille qui égorge ses cinq enfants et qui avait bouleversé la Belgique, il y a cinq ans. Nous retrouvons pour ce drame Emilie Dequenne (la Rosetta des frères Dardenne) ainsi que le couple du Prophète de Jacques Audiard, Niels Arestrup et Tahar Rahim.

Films (23)

Au nom de la terre

de Edouard Bergeon
Produit par Nord Ouest Films, France 2 Cinéma, Artémis Productions, Caneo Films
Photographié par

Eric Dumont, AFC