William Eggleston

Photo de plateau

Résultats de la recherche

Articles (14)

"Portrait of a serial killer", by François Reumont for the AFC Cinematographer Manuel Alberto Claro, DFF, discusses Lars Von Trier’s “The House That Jack Built”

Les entretiens au Festival de Cannes

In 2018, amidst a new and youthful selection of directors, one of Cannes’ seasoned filmmakers is back after been "persona non grata" at the Festival since 2011 as a result of his statements regarding Hitler during the press conference for Melancholia. Lars von Trier is definitely not a neo-Nazi, but his sin was to have made a particularly ill-advised attempt at Scandinavian humour. The House That Jack Built portrays a serial killer played by Mat Dillon, starring alongside Bruno Ganz and Uma Thurman. This is cinematographer Manuel Alberto Claro’s, DFF, third film in a row with the Copenhagener director. (FR)

"Portrait d’un tueur en série", par François Reumont pour l’AFC Le directeur de la photographie Manuel Alberto Claro, DFF, parle de "The House That Jack Built", de Lars von Trier

Les entretiens au Festival de Cannes

Au milieu d’une sélection assez neuve et rajeunie, 2018 marque aussi le retour d’un des grands cinéastes cannois, déclaré persona non grata du Festival depuis 2011 pour ses propos sur Hitler lors de la conférence de presse de Melancholia. Certes, Lars Von Trier n’est pas un authentique néo-nazi mais il semble avoir pêché par une tentative d’humour scandinave très mal négociée. The House That Jack Built offre le portrait d’un tueur en série interprété par Mat Dillon, aux côtés de Bruno Ganz et Uma Thurman. Manuel Alberto Claro, DFF, signe les images de ce troisième film de suite avec le cinéaste de Copenhague. (FR)

"L’Amérique de Paul Dano", par François Reumont pour l’AFC Le directeur de la photographie Diego Garcia parle de son travail sur "Wildlife", de Paul Dano

Les entretiens au Festival de Cannes

Actuellement en tournage (en alternance avec Darius Khondji, AFC, ASC) de la série Amazon "Too Old to die young", dirigée par Nicolas Winding Refn, le directeur de la photo Diego Garcia est une nouvelle étoile montante de la cinématographie en provenance du Mexique. Il est à l’affiche cannoise cette année avec le premier film du comédien Paul Dano, présenté en ouverture de la Semaine de la Critique. Cette histoire de famille, qui se passe dans l’Amérique rurale des années 1960, est incarnée à l’écran par Jake Gyllenhaal, Carrey Mulligan et le jeune Ed Oxenbould. (FR)

La directrice de la photographie Claire Mathon, AFC, parle de son travail sur "Les Deux amis", de Louis Garrel

Les entretiens au Festival de Cannes

Pour Les Deux amis, son premier long métrage comme réalisateur, Louis Garrel fait appel à la directrice de la photographie Claire Mathon, AFC. Elle a signé l’image d’un autre film présenté à Cannes en sélection officielle, Mon roi, de Maïwenn. Le travail de Claire Mathon sera de nouveau mis en lumière dans le film de Bruno Podalydès, Comme un avion, qui sortira en juin sur les écrans. Les Deux amis, dans lequel Louis Garrel interprète Abel, l’un des deux amis, est présenté en Séance spéciale à la Semaine de la critique et concourt pour la Caméra d’or. (BB)

Entretien avec le directeur de la photographie Benoît Delhomme, AFC, à propos de son travail sur "The Theory of Everything", de James Marsh
The Theory of Everything : un "biopic" entre Douglas Sirk et Kristof Kieslowski

Les entretiens à Camerimage

Après un film de gangsters écrit par Nick Cave, un film biblique d’après Oscar Wilde et un film d’espionnage d’après John le Carré, Benoît Delhomme, AFC, met en images le " biopic " consacré au chercheur Stephen Hawking, et à sa romance avec sa première femme, Jane. Un film de James Marsh, réalisateur britannique de documentaires qui a notamment reçu l’Oscar en 2007 pour Man on Wire (Le Funambule). (FR)

Le directeur de la photographie David Cailley parle de son travail sur "Les Combattants", de Thomas Cailley

Les entretiens au Festival de Cannes

Thomas Cailley et son frère David sont aux commandes d’un premier film sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs. Ces deux jeunes cinéastes, issus respectivement de La fémis et de Louis-Lumière (promotion 2009), ont déjà travaillé ensemble sur un court métrage Paris Shanghai, qui a valu à David le Fuji Award 2011 de l’image.

Director of photography Thomas Hardmeier, AFC, talks about his work on "The Young and Prodigious T.S. Spivet", by Jean-Pierre Jeunet

Entretiens avec des directeurs de la photographie

The first time I met Jean-Pierre Jeunet to discuss his new film, he immediately told me that he was looking for someone who could help him evolve his taste for coloured and contrasted images. I was delighted to work inside of his universe which I love and which was an inspiration for I, Cesar, A Butterfly Kiss, and Les Tribulations d’une caissière.

Cinematographer JF Hensgens AFC, SBC talks about his collaboration on Joachim Lafosse’s last movie “A perdre la raison”

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Jean François Hensgens SBC, who joined the AFC in 2010, began his career as First AC on the Dardenne’s brothers movies La Promesse, Rosetta and Le Fils. He was then assisting Alain Marcoen SBC, long time cinematographer of the famous directors.
He photographed his first movie in 2004 : Fratricide a film by Yelmas Arslan and then started his collaboration with Olivier Van Hoofstad on the 2 movies : Dikkenek and Go Fast.
Later he shot Banlieue 13-Ultimatum by Patrick Alessandrin, Tête de Turc by Pascal Elbé, Cat Run and Darktide by John Stockwell.
Joachim Lafosse’s last script is based on a real tragic story : a mother of five, killed her children by cutting their throat. This horrible story shocked whole Belgium five years ago.
For this drama, Emilie Dequenne ( Rosetta in the Dardenne’s film) and the partners from Le Prophète , Jacques Audiard’s actors , Niels Arestrup and Tahar Rahim joined the casting.

Cinematographer Benoît Delhomme, AFC, discusses his work on Jon Hillcoat’s "Lawless"

Les entretiens au festival de Cannes

After working on Wilde Salome directed by Al Pacino, which was screened at the last Venice Film Festival, Benoît Delhomme, AFC, continues his career in the USA by filming Lawless. Following The Proposition in 2005, this is his second collaboration with Australian director John Hillcoat and his fellow countryman Nick Cave, singer and screenwriter.
This film has one of the most prestigious casts of any presented at the 65th Cannes Film Festival (Guy Pearce, Shia LaBeouf, Tom Hardy, Jessica Chastain, Mia Wasikowska et Gary Oldman). (F. R.)

Le directeur de la photographie Jean-François Hensgens, AFC, SBC, parle de son travail sur "A perdre la raison", de Joachim Lafosse

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Jean-François Hensgens, SBC, qui a rejoint l’AFC en 2010, a été assistant caméra sur les films des frères Dardenne – La Promesse, Rosetta, et Le Fils – au côté du directeur de la photographie Alain Marcoen, SBC. Il devient directeur de la photo en 2004 pour Fratricide de Yelmas Arslan puis travaille avec Olivier Vanhoofstad pour Dikkenek et Go Fast. Il consolide son expérience avec des films comme Banlieue 13 - Ultimatum de Patrick Alessandrin, Tête de turc de Pascal Elbé, Cat Run et Darktide de John Stockwell.
Le film du réalisateur belge Joachim Lafosse, A perdre la raison, est inspiré d’un fait divers tragique, une mère de famille qui égorge ses cinq enfants et qui avait bouleversé la Belgique, il y a cinq ans. Nous retrouvons pour ce drame Emilie Dequenne (la Rosetta des frères Dardenne) ainsi que le couple du Prophète de Jacques Audiard, Niels Arestrup et Tahar Rahim.

Le directeur de la photographie Benoît Delhomme, AFC, parle de son travail sur "Lawless", de John Hillcoat

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Continuant sa carrière aux USA, après le Wilde Salome réalisé par Al Pacino qui était projeté au dernier festival de Venise, Benoit Delhomme, AFC, signe aujourd’hui l’image de Lawless. Avec The Proposition en 2005, c’est sa deuxième collaboration avec le réalisateur australien John Hillcoat et Nick Cave, son compatriote chanteur et écrivain au scénario.
Ce film bénéficie d’un des castings des plus prestigieux du 65e Festival de Cannes (Guy Pearce, Shia LaBeouf, Tom Hardy, Jessica Chastain, Mia Wasikowska et Gary Oldman). (F. R.)

Tom Stern
by Bruno Delbonnel

Nouveaux venus à l’AFC

I am very honored to sponsor Tom Stern to the AFC. I met him two years ago at Camerimage. I was impressed by his work on Mystic River and Million Dollar Baby. I saw in those films what I found absolutely remarkable in the work of Haskell Wexler, Vilmos Zsigmond or Conrad Hall : the distortion of what could be described as a realistic image.

Tom Stern
par Bruno Delbonnel

Nouveaux venus à l’AFC

Je suis très honoré de parrainer Tom Stern à l’AFC. Je l’ai rencontré il y a deux ans à Camerimage. J’avais été impressionné par son travail sur Mystic River et Million Dollar Baby. J’y retrouvais ce que je trouvais d’absolument remarquable chez Haskell Wexler, Vilmos Zsigmond ou Conrad Hall. Une distorsion d’une image que l’on pourrait qualifier de réaliste.

Films (1)