Wim Wenders

Réalisation

Résultats de la recherche

Articles (104)

"Le Toit de la baleine", de Raoul Ruiz, photographié par Henri Alekan
François Ede se souvient...

Les Cinémathèques

Dans le cadre de sa plateforme Internet "Henri", la Cinémathèque française propose de redécouvrir ce film de Raoul Ruiz, tourné en Hollande, en 1982. Le Toit de la baleine est une fable ethnographique censée se situer dans d’improbables paysages de Patagonie. Nous avons demandé à François Ede, qui participa au tournage ainsi qu’à la restauration du film en 2016, de se replonger dans ses souvenirs afin de revenir, en particulier, sur le travail d’Henri Alekan, toujours audacieux et inventif.

La Cinémathèque française lance "Henri", une plateforme de collections de films

Les Cinémathèques

Dans un communiqué datant du jeudi 10 avril, la Cinémathèque française annonce le lancement de "Henri", une plateforme qui propose, tous les soirs à 20h30, la surprise d’un film rare qu’elle aura sauvegardé et restauré au cours des vingt dernières années. Elle s’est ouverte avec le mise en ligne, ce même jour, du film de Jean Epstein La Chute de la maison Usher (1928), photographié par Georges Lucas.

"Place Vendôme", de Nicole Garcia, projeté au Ciné-club des chefs décorateurs
En raison de l’actualité sanitaire et des restrictions de rassemblement, la séance est annulée

Ciné-club de l’ADC

Pour leur séance de mars, le ciné-club Du décor à l’écran et les chefs décorateurs de l’ADC recevront Nicole Garcia, réalisatrice, et Thierry Flamand, chef décorateur, à l’occasion de la projection de Place Vendôme, photographié par Laurent Dailland, AFC.

A propos des César 2020
Billets d’humeur de DoP de l’AFC

Billets d’humeur

A la suite de la 45e cérémonie des César, et en raison de la pluralité des réactions et des ressentis des DoP qui composent l’AFC, le conseil d’administration, réuni ce lundi 2 mars 2020, et moi-même avons décidé de ne pas faire "l’édito du président" à propos de cet événement mais de nous exprimer personnellement et librement dans la rubrique "billets d’humeur". (Gilles Porte, président de l’AFC)

Les 32es Prix du Cinéma Européen annoncés

European Film Awards

La 32e cérémonie de remise des Prix du Cinéma Européen (European Film Awards) s’est tenue à Berlin samedi 7 décembre 2019. La Favorite, le film de Yorgos Lanthimos, remporte huit trophées dont ceux du Meilleur film européen et de la Meilleure photographie (Prix Carlo di Palma) pour Robbie Ryan, BSC, ISC. Deux membres de l’AFC figurent au palmarès des films récompensés.

Le chat sur l’épaule de Robert Kramer

Moyens métrages et films documentaires

Du 6 au 24 novembre 2019, la Cinémathèque française présente une rétrospective des films de Robert Kramer, décédé en 1999 : « Cinéaste curieux du monde et de ses changements, Robert Kramer a enregistré mille trajets et mille rencontres. Il s’est souvent donné pour philosophie de ne pas préparer ses tournages, afin de laisser la place la plus large possible à la surprise, aux intuitions et à l’improvisation. Le désir de filmer, “de faire”, comme il disait, devait être à l’origine des films. »

2019 "Manaki Brothers" Festival Awards

Manaki Brothers

The closing ceremony of the 40th-annual Manaki Brothers Festival was held on Saturday, 21 September 2019 in Bitola (Republic of Northern Macedonia), in the Great Hall of the local Palace of Culture. The jury, which was presided over by Ed Lachman, ASC, presented the golden Camera 300 award to Hélène Louvart, AFC, for her work on The Invisible Life of Eurídice Gusmão, by Karim Ainouz. Due to her inability to be present in person, the award was accepted on her behalf by Eric Gautier, AFC. Yorgos Arvanitis, AFC, GSC, received the Golden Camera 300 for Life Achievement Award.

Bruno Delbonnel, AFC, ASC, dans "Film and Digital Times"

Festival de Cannes 2019

A l’occasion de la remise du prix Pierre Angénieux ExcelLens in Cinematography à Bruno Delbonnel, AFC, ASC, à Cannes ce vendredi 24 mai, Jon Fauer nous offre, dans la version web de son magazine, une longue interview du directeur de la photographie français, qui succède à Christopher Doyle, HKSC, en 2017, et à Edward Lachman, ASC, en 2018, en lauréat de ce prix.

Cinematographer Hélène Louvart, AFC, discusses her work on Karim Ainouz’ film “La Vie invisible”

Les entretiens au Festival de Cannes

Hélène Louvart, AFC, signed off on the image of La Vie invisible, a Brazilian film presented at Un Certain Regard 2019. A story of two sisters that takes place from the 1950s to the present time. She tells us about her working relationship with Karim Ainouz, the director, and about their shared ambition to dare to create striking visual universes, and about how they learned to modulate that ambition so as to avoid being above the story and the characters, visually speaking. (FR)

Un Road Movie au soleil
Le directeur de la photographie Kanamé Onoyama parle de son travail sur "Abou Leila", d’Amin Sidi Boumédiène

Les entretiens au Festival de Cannes

Arrivé en France en 2004 pour y étudier le cinéma, le directeur de la photographie japonais Kanamé Onoyama s’est depuis forgé une solide réputation dans le tournage de publicités et de clips. Abou Leila est son troisième long métrage à l’image, aux côtés du réalisateur algérien Amin Sidi Boumédiène pour sa première mise en scène de long métrage.

La directrice de la photographie Hélène Louvart, AFC, parle de son travail sur "La Vie invisible", de Karim Aïnouz

Les entretiens au Festival de Cannes

Hélène Louvart, AFC, signe l’image de La Vie invisible, un film brésilien présent à Un Certain Regard 2019. Une histoire de deux sœurs qui se déroule des années 1950 à nos jours. Elle nous parle de sa relation de travail avec Karim Aïnouz, le réalisateur, de leur volonté commune d’oser des univers visuels assez marqués, de savoir moduler leur envie afin de ne pas être au-dessus de l’histoire et des personnages, visuellement parlant. (FR)

Un cinéma du paysage
Entretien croisé entre Alain Raoust et Lucie Baudinaud à propos de son travail photographique sur "Rêves de jeunesse"

Les entretiens au Festival de Cannes

Ancré dans les pierres et la garrigue, Rêves de jeunesse, d’Alain Raoust, est aussi un film qui donne au soleil de l’arrière-pays méditerranéen un rôle de tout premier plan. Construit comme une sorte de huis clos en plein air, le trajet de son personnage principal - Salomé Richard, jeune comédienne belge qui illumine le film - navigue entre doutes et certitudes au gré des événements.

Agnès Varda, Paysage
Par Agnès Godard, AFC

Agnès Varda

Le tournage a commencé en mai 1990.
Patrick Blossier est le directeur de la photographie.
Il a photographié Sans toit ni loi.
En juin il m’appelle.
Le film Evocation d’une vocation ou Jacquot de Nantes (titre encore incertain) est à l’arrêt.

L’"ombre éclairée" d’Agnès Varda
Par Hélène Louvart, AFC

Agnès Varda

Agnès, voila ces quelques lignes.
Notre dernière conversation date de ce janvier, tu m’as appelée vers les 23 heures, ainsi que le lendemain aussi, il était quasi minuit. J’ai de suite décroché et je n’ai pas osé te dire qu’il était tard. Tu paraissais à ta voix en pleine forme, me demandant ce que je faisais, où j’étais, et si je pouvais te conseiller un ou une étalonneuse en qui j’avais confiance pour ton dernier film.

Editorial de la Lettre de décembre 2018
Par Agnès Godard, AFC

Editoriaux de la Lettre

Mercredi 7 novembre 2018, Paris 9e, 19h30
Remise d’un Special Award à Jean-Pierre Beauviala par le président de l’ASC, Kees van Oostrum, en présence de quelques membres de l’AFC. Aaton, Beauviala, deux noms indissociables, une formule magique, un mot de passe sur tous les continents et partie intégrante du vocabulaire de toutes femmes et hommes qui ont choisi de faire de l’image leur profession.

Entretien avec Claire Pijman, NSC, à propos de "Living the Light - Robby Müller", qu’elle a réalisé et photographié
"Le journal d’un artiste", par François Reumont pour l’AFC

Les entretiens de Camerimage

Dans un documentaire touchant et original, la directrice de la photographie et réalisatrice néerlandaise Claire Pijman, NSC, offre un portrait du chef opérateur Robby Müller, NSC, collaborateur mythique de Wim Wenders, Jim Jarmusch et Lars Von Trier. Le film est bâti sur une série d’archives personnelles transmises à la réalisatrice par Robby Müller dans les dernières années de sa vie. La maladie l’empêchant alors de s’exprimer, c’est avant tout à travers ce journal intime tourné en vidéo 8 mm que l’artiste nous transmet un précieux testament, plusieurs cinéastes venant en complément partager leur souvenirs. (FR)

Cinematographer Robby Müller, NSC, passes away

Robby Müller

Recognized for his work on films directed by Wim Wenders, Jim Jarmusch, and Lars von Trier, inter alia, in which the technical aspect was dissimulated behind the rhythm and grace of his camera movements and the expressive use he made of natural light and colour, Dutch cinematographer Robby Müller, NSC, passed away in Amsterdam on Tuesday, 3 July 2018, at the age of seventy-eight. Agnès Godard, AFC, who was his assistant on Paris, Texas, eulogizes below.

Décès du directeur de la photographie Robby Müller, NSC

Robby Müller

Reconnu pour son travail sur les films de Wim Wenders, Jim Jarmusch et Lars von Trier, entre autres réalisateurs, où la technique se dissimule derrière le rythme et la grâce des mouvements de sa caméra et l’usage expressif qu’il fait de la lumière naturelle et de la couleur, le directeur de la photographie néerlandais Robby Müller, NSC, est mort à Amsterdam, mardi 3 juillet 2018, à l’âge de soixante-dix-huit ans. Agnès Godard, AFC, qui fut son assistante sur Paris, Texas, témoigne ; Wim Wenders, quant à lui, devrait le faire prochainement.

Editorial — June 2018 Newsletter
By Gilles Porte, AFC

Editoriaux de la Lettre

Dear Thierry Frémeaux, Dear Pierre Lescure, I wish to personally thank you for having made a little bit of room for me on the steps of your immense red carpet during a time of the year when Cannes becomes many peoples’ centre of gravity. Thierry, I hope that I didn’t ruffle your feathers when you mentioned Lyon’s football team to me at the top of the steps. Although I hail from Lyon, I have been a supporter of Saint-Etienne for years now and began supporting them even before I’d noticed that the colour of their jerseys was the same colour regularly used in the Seventh Art for chroma keying.

Editorial de la Lettre de juin 2018
Par Gilles Porte, AFC

Editoriaux de la Lettre

Cher Thierry Frémeaux et cher Pierre Lescure,
Je tiens à vous remercier personnellement pour m’avoir fait une petite place sur les marches de votre immense tapis rouge à une période de l’année où Cannes devient le centre de gravité pour beaucoup. J’espère, Thierry, ne pas t’avoir froissé, lorsque tu as évoqué avec moi l’équipe de l’OL en haut des marches. Bien que natif de Lyon, cela fait des années que je supporte Saint-Etienne et cela avant même d’avoir constaté que la couleur des maillots de l’ASSE servait régulièrement de fond d’incrustation pour le 7e art.

Cinematographer Hélène Louvart, AFC, discusses her work on Alice Rohrwacher’s “Lazzaro felice”

Les entretiens au Festival de Cannes

Cinematographer Hélène Louvart, AFC, has filmed over fifty feature-length films during her career, and has worked with many French and foreign directors. She filmed two of the foreign feature-length films at Cannes this year : Jaime Rosales’ Petra, selected in the Directors’ Fortnight, and Alice Rohrwacher’s Lazzaro felice. This is the third time that Hélène Louvart has worked with the Italian director. In 2014, The Wonders won the Grand Prix at Cannes. The director is back this year on the Croisette with Lazzaro felice, in Official Competition. (BB)

La directrice de la photographie Hélène Louvart, AFC, parle de son travail sur "Lazzaro felice", d’Alice Rohrwacher

Les entretiens au Festival de Cannes

Avec une cinquantaine de longs métrages à son actif, la directrice de la photographie Hélène Louvart, AFC, a collaboré avec de nombreux réalisateurs français et internationaux. Elle signe l’image de deux longs métrages étrangers cette année à Cannes : Petra, de Jaime Rosales, sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs, et Lazzaro felice, d’Alice Rohrwacher. C’est la troisième fois qu’Hélène Louvart travaille avec la réalisatrice italienne. En 2014, Les Merveilles avait remporté le Grand prix à Cannes. La réalisatrice revient cette année sur la Croisette avec Lazzaro felice, en Compétition officielle. (BB)

Eclair au 71e Festival de Cannes

Nos associés à Cannes

Eclair sera présent à la 71e édition du Festival de Cannes avec la projection sur les écrans de huit films postproduits ou restaurés par le laboratoire. Des membres de ses équipes seront sur la Croisette du 8 au 17 mai.

Benoît Debie, SBC, the attraction of opposites
By Ariane Damain Vergallo on behalf of CW Sonderoptic - Leica

Portraits de directeurs de la photographie dans l’optique de Leitz

In Liège, a small French-speaking town in Belgium and the self-proclaimed “waffle capital of the world,” a child was born that no one could predict would become an internationally known cinematographer. Like so many kids, that child, Benoît Debie, has a character trait that all parents dread : he hates school. But he also has another trait, far more predominant - and deeply embedded : whatever he undertakes, he is determined to succeed.

Films (100)