Xavier Gens

Réalisation

Résultats de la recherche

Entretiens Afc (15)

Entretien avec le directeur de la photographie Gilles Porte, AFC, à propos du film "La Conquête" de Xavier Durringer

Entretiens avec des directeurs de la photographie

La Conquête, considéré comme le film événement français de la Croisette, met en scène pour la première fois un président français encore en fonction. C’est Gilles Porte qui a éclairé et cadré ce long métrage réalisé par Xavier Durringer et produit par Mandarin Films et Gaumont.
Gilles est également à l’origine d’une démarche intitulée Portraits – Autoportraits [1] réalisée dans 37 pays, sur les cinq continents où plus de 4000 enfants qui ne savaient ni lire ni écrire se sont dessinés sur un papier noir et/ou sur une vitre sans jamais qu’un adulte n’intervienne.
Pour mémoire, Gilles a co-réalisé, avec Yolande Moreau Quand la mer monte [2] dont il a aussi signé les images.
Actuellement en préparation de son prochain long métrage "S" qu’il réalisera en Asie du Sud Est avec... Denis Podalydes, Gilles revient sur le tournage de La Conquête.

Où le directeur de la photographie Eric Gautier, AFC, parle de son travail sur "L’Apparition", de Xavier Giannoli
Filmer l’invisible, par François Reumont pour l’AFC

Entretiens avec des directeurs de la photographie

A cette question sur le potentiel paradoxe de mettre en image un film autour d’une apparition supposée de la Vierge Marie, Eric Gautier, AFC, sourit et se remémore le début de son aventure au côté de Xavier Giannoli : « C’est un peu un défi de filmer le mystère de la foi. L’amour de Dieu, c’est comme l’amour tout court : il n’y a aucune preuve tangible, seulement du don de soi. La sincérité (et le mensonge, comme dans d’autres films du cinéaste) est la question centrale de l’intrigue. Avec, comme catalyseur scénaristique, la solitude de ces deux personnages, Jacques (Vincent Lindon) et Anna (Galatea Bellugi) ».

Cinematographer Eric Gautier, AFC, discusses his work on Xavier Giannnoli’s film “The Apparition”
Filming the invisible, by François Reumont on behalf of the AFC

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Eric Gautier, AFC, answers a question regarding the potential paradox of filming a movie about a hypothetical apparition by the Virgin Mary with a smile and a recollection about the beginning of his adventure with Xavier Giannoli : “It’s a bit of a challenge to film the mystery of faith. The love of God is like any sort of love : there is no tangible proof, just the gift of oneself. Sincerity (and lies, like in other of Giannoli’s films) is at the heart of the story. The loneliness of the two characters, Jacques (Vincent Landon) and Anna (Galatea Bellugi) is the spark that sets the story in motion.”

Cinematographer Glynn Speeckaert, AFC, SBC, discusses his work on Fred Grivois’ film "Through the Air (La Résistance de l’air)", and Xavier Giannoli’ film "Marguerite"
Glynn Speeckaert : "Don’t fear your choices"

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Glynn Speeckaert shares his time between feature-length French-language and English-language films, but he also shoots many advertisements all over the world. Amongst his best-known films are his collaboration with Xavier Giannoli (A l’origine and soon-to-be-released, Marguerite), Koen Mortier (Ex drummer) and Guillaume Galienne on the comedy that won the 2014 César award for best film (Me, Myself, and Mum). His name will soon be on the film posters of Fred Grivois’ Through the Air, starring Reda Kateb and Ludivine Sagnier, as well as Moonwalkers, the first feature-length film of advertisement director Antoine Bardou Jacquet. (FR)

Entretien avec la directrice de la photographie Caroline Champetier, AFC, à propos du film "Des hommes et des dieux" de Xavier Beauvois
En Sélection officielle du Festival de Cannes 2010, Compétition

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Caroline Champetier a commencé sa carrière avec les " Dinosaures " du cinéma français – Jean-Luc Godard, Jacques Rivette, Claude Lanzmann –, puis tourné avec la plupart des auteurs de la génération suivante : Benoît Jacquot, Philippe Garrel, Jacques Doillon, Chantal Akerman, André Téchiné, en rencontrant le courant montant avec Arnaud Desplechin, Xavier Beauvois, Laetitia Masson, Nobuhiro Suwa et Noami Kawase au Japon.
Aujourd’hui, Tawfik Abu Wael en Palestine, Valérie Mréjen et d’autres lui ouvrent l’imaginaire d’une quatrième génération de cinéastes. Elle pense que le cinéma est fait pour voyager dans le temps et dans l’espace et rêve d’éclairer une comédie.

A l’origine
de Xavier Giannoli, photographié par Glynn Speeckaert

Entretiens avec des directeurs de la photographie

La lumière du nord selon Glynn Speeckaert et Xavier Giannoli
Glynn Speckaert est issu des rangs de l’INSAS belge. Après avoir fait ses armes en tant qu’électricien, il partage désormais sa carrière de chef opérateur entre fiction cinéma et de nombreuses campagnes de publicité internationale.
Basé depuis peu aux Etats-Unis, il intègre dans sa filmographie à la fois des films anglais et allemands comme Secret Society d’Imogen Kimmel, Ex Drummer de Koen Mortier ou The Visitation de Robby Henson. Xavier Giannoli lui a proposé de l’accompagner sur A l’origine, en remplacement de Yorrick Le Saux, alors indisponible.

Les "Petits Entretiens Filmés" de l’ENS Louis-Lumière à Cannes, suite...

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Voici la suite des " Petits entretiens filmés " que des étudiants de l’Ecole nationale supérieure Louis-Lumière ont réalisés avec des directeurs de la photographie présents lors du dernier Festival de Cannes.
Découvrez ainsi les propos de Xavier Durringer, aux côtés de Gilles Portes, AFC, et André Labbouz, et de Jean-Louis Vialard, AFC ; ils viennent compléter ceux de Pierre Lhomme, AFC, Claire Mathon, Pierre Milon, AFC, Gilles Porte, AFC, et Guillaume Schiffman, AFC, déjà publiés. Et d’autres devraient suivre...

Le directeur de la photographie Laurent Desmet revient sur "Les Choses qu’on dit, les choses qu’on fait", d’Emmanuel Mouret

Entretiens avec des directeurs de la photographie

C’est par le biais de sa longue amitié avec le producteur Frédéric Niedermayer que Laurent Desmet a rencontré le réalisateur Emmanuel Mouret en 2005. Même s’ils sont tous les trois issus de La Fémis (mais dans des promotions séparées), ils forment, depuis maintenant huit films, une équipe solide. Avec Les Choses qu’on dit, les choses qu’on fait (sorti en salle en septembre 2020), le réalisateur marseillais signe un nouvel opus autour des relations amoureuses. En faisant se rencontrer cette fois-ci à l’écran Niels Schneider, Camélia Jordana, Emilie Dequenne et Vincent Macaigne. Un film tout en douceur à l’image, où l’héritage photographique de la Nouvelle Vague est très présent. (FR)

La directrice de la photographie Caroline Champetier, AFC, parle de son travail sur "Holy Motors" de Léos Carax

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Caroline Champetier, AFC, a collaboré avec Jean-Luc Godard, Claude Lanzmann, Benoît Jacquot, Jacques Doillon, Amos Gitai, Arnaud Desplechin et Xavier Beauvois, entre autres. C’est d’ailleurs à l’occasion du succès de Des hommes et des dieux qu’elle a remporté le César de la Meilleure photographie en 2011.
Habituée des sélections cannoises (La Sentinelle, N’oublie pas que tu vas mourir, L’Ecole de la chair, H/Story, Tokyo, Des hommes et des dieux), elle revient cette année avec Holy Motors, le nouveau long métrage de Léos Carax après onze ans d’absence. Un film qui reprend parmi dix autres personnages celui de leur collaboration en 2008 (le segment Merde du film à sketchs Tokyo, réalisés également par Michel Gondry et Bong Joon Ho).

Articles (30)

Cinematographer André Turpin discusses his work on Xavier Dolan’s film "It’s Only the End of the World"

Les entretiens au Festival de Cannes

Quebecer André Turpin combines the roles of director of photography, director and screenwriter. Endorphin, his last film, was recently released in Canada. His career as a cinematographer relies on his loyal collaboration with Denis Villeneuve for August 32nd on Earth, Maelstrom (Jutra for Best Cinematography) and Incendies (Genie and Jutra Awards for Best Cinematography). Since Tom at the Farm, André Turpin has been working with the young Quebecois director Xavier Dolan. He was the cinematographer for It’s Only the End of the World, the sixth feature by the most prolific director of this 69th annual Cannes Film Festival, in competition for the Golden Palm. (BB)

Le directeur de la photographie André Turpin parle de son travail sur "Juste la fin du monde", de Xavier Dolan

Les entretiens au Festival de Cannes

Le Québécois André Turpin conjugue les rôles de directeur de la photographie, de réalisateur et de scénariste. Endorphine, son dernier film, est sorti récemment au Canada. Sa carrière de directeur de la photographie s’appuie sur une fidèle collaboration avec Denis Villeneuve pour Un 32 août sur terre, Maëlstrom (Jutra de la Meilleure photographie) et Incendies (Prix Génie et Jutra de la Meilleure photographie).
Depuis Tom à la ferme, André Turpin accompagne le jeune réalisateur québécois Xavier Dolan. Il signe l’image de Juste la fin du monde, le sixième long métrage du plus prolifique réalisateur de cette 69e édition cannoise, en lice pour la Palme d’or. (BB)

Le directeur de la photographie Xavier Dolléans, "Mental" et les optiques Leitz M0.8

Optiques

La série "Mental", photographiée par Xavier Dolléans, vient de remporter le prix de la Meilleure série TV dans sa catégorie au Festival de La Rochelle. Le succès des quatre saisons de la série "Skam", qui raconte le quotidien de lycéens, a été inattendu autant que fulgurant avec 70 millions de vues cumulées sur la plateforme Slash de France Télévisions. Cela a permis à Xavier Dolléans de se forger une réputation de jeune directeur de la photo en recherche d’innovation, à contre-courant des recettes habituelles de la télévision.

"Les Gardiennes", de Xavier Beauvois, prix Sisley de la Beauté de l’Image

Prix, Trophées, Académies, Meilleure photo

Le terme beauté, pour un directeur de la photographie, est loin d’être le premier qui lui vient à l’esprit pour caractériser la qualité de l’image d’un film. Une fois n’est pas coutume, en ayant une pensée émue pour Louise Brooks dans Prix de beauté, réjouissons-nous du prix Sisley de la Beauté de l’Image 2017 qui vient d’être décerné par les lectrices-jurées de Elle au film Les Gardiennes, de Xavier Beauvois, photographié par Caroline Champetier, AFC.

Où la directrice de la photographie Nathalie Durand, AFC, parle de son travail sur "Jusqu’à la garde", de Xavier Legrand
Par François Reumont pour l’AFC

Interviews at Camerimage

Lauréat, entre autres, du Grand prix du Festival de Clermont-Ferrand et du César du Meilleur Court Métrage en 2014 avec Avant que de tout perdre, le réalisateur Xavier Legrand revient avec son premier long métrage, Jusqu’à la garde. Après avoir remporté le Lion d’argent et le Prix du Meilleur Premier Film à Venise, ce film très maîtrisé poursuit l’histoire du court métrage. Chose rare, que ce soit au casting ou dans l’équipe technique, Xavier Legrand et son producteur Alexandre Gavras ont fait preuve de fidélité en renouvelant leur confiance à l’ensemble de l’équipe du court métrage. En attendant sa sortie française le 7 février 2018, le film continue sa tournée enthousiaste des festivals et passe par Camerimage. Nathalie Durand, AFC, en profite pour nous raconter son tournage. (FR)

Cinematographer Natalie Durand, AFC, discusses her work on Xavier Legrand’s film "Custody"

Interviews at Camerimage

Director Xavier Legrand, winner of many awards, including the Grand Prix of the Clermont-Ferrand Festival and of the César for Best Short Film in 2014, is back with his first feature-length film, Jusqu’à la garde. After winning the Silver Lion and the award for best first film at the Venice Film Festival, this restrained film continues the story from his short film. Xavier Legrand and his producer Alexandre Gavras did something uncommon by deciding to work with the exact same team from the short film. While we await the film’s release in France on 7 February 2018, the film continues to meet with enthusiasm as it makes the rounds of film festivals, and will be screened at Camerimage. Nathalie Durand, AFC, takes this opportunity to discuss shooting the film with us. (FR)

Conversation with cinematographer André Turpin about "Mommy", directed by Xavier Dolan

Les entretiens au Festival de Cannes

André Turpin is a director of photography, filmmaker and scriptwriter from Quebec. In 1995 he produces his first film, Zigrail, followed by Cosmos, a year later. In 2002 he receives the Jutra Award and the Genie Award for the best production, the best script and the best photographic direction for his third feature film, Un crabe dans la tête (Soft Shell Man).