Yaël Abecassis

Interprétation

Résultats de la recherche

Articles (84)

Le retour de l’AFC à Imago
Par Eric Gautier, vice-président de l’AFC délégué aux questions internationales

La fédération Imago

Lettre aux membres actifs et membres associés de l’AFC.
Comme vous le savez, l’AFC a rejoint Imago depuis le 12 mars dernier. Je suis très fier d’avoir mené à bien la mission pour laquelle Gilles Porte, président, et le CA de l’AFC m’avaient mandaté. Pour ce faire, j’avais constitué, en septembre dernier, un groupe composé de Marie Spencer, Jean-Marie Dreujou et Gilles Porte. Puis le groupe s’est élargi à une dizaine de membres[1]. Leurs conseils ont été précieux.

Emporté dans le tourbillon d’énergie d’Agnès Varda
Par Eric Gautier, AFC

Agnès Varda

J’ai rencontré Agnès Varda grâce à Patricia Mazuy, avec qui je venais de tourner Travolta et moi. Elle m’a proposé de tourner avec elle Les Cent et une nuits de Simon Cinéma. Avec tous ces acteurs magnifiques, de Michel Piccoli à Marcello Mastroiani, en passant par Sandrine Bonnaire et Alain Delon, Robert de Niro et Catherine Deneuve...

Jean-Pierre Beauviala a accompagné ma vie de chef opérateur
Par Eric Gautier, AFC

Jean-Pierre Beauviala

Jean-Pierre a accompagné toute ma vie de chef opérateur, depuis la fin des années 1970 et ses entretiens passionnants aux Cahiers du Cinéma, puis avec sa caméra S16 mm pour les courts métrages et les documentaires, puis l’Aaton 35 mm, que j’ai utilisée sur presque tous mes films avant l’arrivée de la magnifique Penelope, qui reste ma caméra de prédilection.

Cinematographer Eric Gautier, AFC, discusses his work on Jia Zhang-ke’s film "Ash Is Purest White"

Les entretiens au Festival de Cannes

Director Jia Zhangke is one of the most critically acclaimed Chinese director and the one best-loved by international audiences. He has already presented a number of films at Cannes (I Wish I Knew, A Touch of Sin, Mountains May Depart). He entrusted Eric Gautier, AFC, with the cinematography of his last feature-length film. Eric Gautier is the cinematographer of France’s greatest directors (Arnaud Desplechin, Olivier Assayas, Alain Resnais, Patrice Chéreau) and also shot Into the Wild, On the Road, and Hotel Woodstock for Ang Lee. He is accompanying Jia Zhang-ke on his walk up the red carpet at Cannes this year, where the film Ash Is Purest White is in official competition. (BB)

Bernard Zitzermann, décisif et influant
Par Eric Gautier, AFC

Bernard Zitzermann

Fin de l’année scolaire 1981, l’été s’annonce, je suis en première année de l’École Louis-Lumière, j’ai vingt ans. Inimaginable pour moi de partir en vacances (cela s’est confirmé toute ma vie !), je veux participer à un tournage, moi qui viens d’un monde si lointain du cinéma…

Présentation à Londres de la Sony 4K Venice
Par Rémy Chevrin, AFC

Caméras numériques

A l’occasion de la sortie mondiale de la nouvelle caméra Sony 4K Venice, Fabien Pisano et son équipe m’ont chaleureusement invité à passer une journée de présentation à Londres dans les locaux de Sony, au cœur des studios Pinewood. Un plateau équipé d’un décor et de quelques projecteurs ainsi qu’une salle d’étalonnage sur Baselight permettent d’y faire des tests grandeur nature et de mieux comprendre les enjeux de ce nouvel outil.

Le directeur de la photographie Pierre Milon, AFC, parle de son travail sur "L’Atelier", de Laurent Cantet

Les entretiens au Festival de Cannes

C’est par une image apparemment simple, discrète, mais surtout évidente que l’on pourrait reconnaître le travail de Pierre Milon, AFC. Il collabore fidèlement depuis une vingtaine d’années avec Robert Guédiguian et Laurent Cantet, Anne Villacèque et Lucas Belvaux. Sortis de l’IDHEC la même année, il tourne avec Laurent Cantet son premier long métrage en 2001, L’Emploi du temps, puis il enchaîne avec Vers le sud, Entre les murs, Foxfire confessions d’un gang de filles et tout dernièrement L’Atelier projeté dans la section Un certain regard de ce 70e Festival de Cannes. (BB)

Le directeur de la photographie Pierre Milon, AFC, parle de son travail sur "Une histoire de fou", de Robert Guédiguian

Les entretiens au Festival de Cannes

Depuis une vingtaine d’années, Pierre Milon, AFC, travaille sur les films de Lucas Belvaux, Laurent Cantet, Anne Villacèque et Robert Guédiguian. Il collabore avec ce dernier pour un sixième film Une histoire de fou et ne trahit pas le goût du réalisateur pour les lumières chaudes de Marseille. Guédiguian renoue avec ses origines en s’appuyant sur l’histoire réelle d’un jeune Arménien en 1921. (BB)

Canon France, nouveau membre associé
Par Rémy Chevrin, AFC

Nouveaux venus à l’AFC

L’AFC est heureuse d’annoncer l’arrivée de Canon France en tant que membre associé au sein de notre association. Acteur majeur dans la conception des images arrêtées ou en mouvement, Canon a su ces dernières années être à l’écoute des directeurs de la photographie et leur proposer de nouveaux outils adaptés aux nouvelles techniques et demandes de la prise de vues cinématographique.

L’éditorial de la Lettre d’octobre 2014 Chronique d’une re-naissance rêvée
Par Rémy Chevrin, coprésident de l’AFC

Editoriaux de la Lettre

Les studios de Bry-sur-Marne se meurent alors qu’ils représentent l’un de nos plus beaux outils de travail. Nous ne pouvons laisser partir en fumée la qualité de nos installations techniques cinématographiques : après le démantèlement préparé et mis en scène par de lointains financiers avides de résultats économiques, l’ensemble des installations que nous utilisons encore tous semble voué à un avenir de destruction à plus ou moins courte échéance.

Mathilde Demy, coordinatrice de l’AFC, en route vers de nouvelles aventures

Actualités AFC

Après sept années de travail et d’expériences en commun avec les directeurs de la photographie de l’AFC et ses membres associés, Mathilde Demy, coordinatrice administrative de l’association, quitte ses fonctions pour de nouvelles aventures. En lui souhaitant bonne route, Rémy Chevrin, AFC, témoigne de ces moments passés ensemble.

L’éditorial de la Lettre de février 2014 L’exposition des films
Par Rémy Chevrin, AFC

Editoriaux de la Lettre

Il y a quelques années, l’argentique vivant son apogée, je me rappelle un conseil que m’avait donné un étalonneur de laboratoire cinématographique. Je n’étais alors qu’un très jeune opérateur débutant et il m’avait encouragé à remplir mon négatif, à le surexposer afin d’obtenir pour le film que je tournais une image bien contraste et bien saturée en couleur, et en tirant le positif dans les hautes lumières autour de 45-40-40. A contrario, tirer sur le négatif sans limite amenait une image grise et désaturée en couleur.

Entretien avec Jean-René Failliot, directeur technique d’Arane-Gulliver
Par Rémy Chevrin, AFC, et Vincent Jeannot, AFC

Entretiens avec les partenaires "industries techniques" de l’AFC

Partenaire majeur depuis de nombreuses années auprès des directeurs de la photographie, aussi bien dans le domaine numérique qu’argentique, le laboratoire Arane-Gulliver évolue et propose depuis quelques semaines une nouvelle approche de ses activités à travers la création d’un outil de pointe technologique rue Médéric à Clichy à quelques encablures de ses locaux historiques. Vincent Jeannot et Rémy Chevrin ont rencontré Jean René Failliot, directeur de la société Arane pour nous parler de ses nouveaux outils et aussi de son parcours à travers l’histoire de son laboratoire.

L’éditorial de la Lettre d’avril 2013
Par Rémy Chevrin, AFC

Editoriaux de la Lettre

Un choix fondamental semble se mettre en place dans le monde du cinéma, un choix grave mais nécessaire, un choix qui aurait dû être pris depuis longtemps et qui a laissé une zone de non droit s’installer, une zone dangereuse où le droit du travail disparaît. Oui, l’industrie cinématographique française n’a plus le droit de travailler sans règles, et elle doit se doter d’une convention collective étendue respectant droit du travail et créativité. Serait ce incompatible ? Je ne crois pas.

Formation SST (Sauveteur secouriste au travail)
Par Rémy Chevrin, AFC

Côté profession

J’ai eu l’occasion de suivre début janvier 2013 une formation de Sauveteur secouriste au travail (SST) dispensée par un pompier et un instructeur médical. Cette formation extrêmement enrichissante m’a permis d’être confronté à des situations extrêmes vitales que l’on pourrait rencontrer sur nos lieux de travail si particuliers que sont les plateaux de cinéma.

Editorial Quelle belle fin d’année !
Par Rémy Chevrin, AFC

Editoriaux de la Lettre

Une Convention collective qui semble enfin se mettre en place et exister dans les prochains mois ! Un espoir de relocalisation des tournages de films français sur notre territoire suite au projet de crédit d’impôt national et international ! Une mobilisation forte des associations autour des thèmes majeurs que sont les conditions de travail et notre savoir-faire !

Rémy Chevrin, AFC, présente Marie Spencer

Nouveaux venus à l’AFC

Comment présenter une personne que je côtoie depuis tant d’années et que je connais si bien pour avoir travaillé ensemble ? Parler de son travail et de son engagement serait passionnant, à travers les choix qu’elle a faits ces dernières années, aux côtés de différents réalisateurs comme Pascal Bonitzer, Martin Valente, etc.

"L’AFC doit davantage faire entendre sa position", un entretien avec Rémy Chevrin
"Le Film français", vendredi 25 mai 2012

Entretiens avec des directeurs de la photographie

En mars dernier, l’Association française des directeurs de la photographie d’images cinématographiques renouvelait son bureau. Après trois mandats successifs à la tête de l’AFC, Caroline Champetier laissait sa place à un triumvirat composé de Matthieu Poirot-Delpech, Michel Abramowicz et Rémy Chevrin. Rencontre avec l’un des trois présidents, par ailleurs membre du jury de la Caméra d’or cette année au Festival de Cannes.

Le directeur de la photographie Eric Gautier, AFC, parle de son travail sur "On the Road" de Walter Salles

Entretiens avec des directeurs de la photographie

C’est pour une seconde collaboration qu’Eric Gautier retrouve Walter Salles sur les routes Nord américaines. Carnets de voyage était aussi en sélection officielle à Cannes en 2004 où Eric avait été récompensé pour son travail par le prix Vulcain de l’artiste technicien. L’adaptation filmée du roman culte de Jack Kerouac On the Road, en sélection officielle de ce 65e rendez-vous cannois, a inspiré à Eric une image sans cesse réinventée.

Films (103)