Poster un message

En réponse à :

Entre couleurs éclatantes et gerbes lumineuses

« Le cinéma, c’est l’écriture moderne dont l’encre est la lumière. » Rendons à Cocteau ce qui appartient à Cocteau et empruntons à Bernardin de Saint-Pierre une description peu banale – écrite, elle, à la plume et à l’encre –, du « sublime spectacle » des couleurs et de la lumière des nuages au coucher du soleil sous les tropiques, comme il n’en existait pas encore dans la langue française à la fin du XVIIIe siècle.
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?