Poster un message

En réponse à :

Sur le bateau ivre d’Andrée Davanture

Pour évoquer le souvenir de la chef monteuse Andrée Davanture récemment disparue, Rithy Pahn, réalisateur, témoigne.
« Andrée Davanture, DD, deux lettres, un nom, un visage, une méthode sans méthode, mais une éthique de la liberté, avec le souci de la poésie, du rythme... et comme dirait André Tarkovsky, du temps. Pour un jeune réalisateur, rencontrer DD, c’était débuter dans le métier sous l’auspice d’une fée. »
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?