Jimmy Glasberg

Direction de la photographie

Résultats de la recherche

Films (17)

|

Articles (84)

Le point sur la caméra au poing de Jimmy Glasberg
par Diane Baratier

Les Entretiens AFC

Nous sommes fin 2005, Jimmy Glasberg vient de nous présenter son film 9m2 pour deux (sortie le 1er février).
Ce film co-réalisé avec José Césarini est tourné en prison. Il a été mis en scène dans un décor de cellule reconstitué en studio à l’intérieur de la prison des Baumettes à Marseille. Jimmy Glasberg et José Césarini ont donné la caméra aux détenus.

Au festival de Locarno, 9 m2 pour deux, par Jimmy Glasberg

Films AFC dans les festivals

Le film 9 m2 pour deux que j’ai co-réalisé avec Joseph Césarini est enfin terminé. Première copie 35 mm, étalonnée avec talent sur le " Lustre " par Alexandra Pocquet, " shootée " sur Arrilaser chez Mikros, développée et tirée par le labo Arane. Nous avons été sélectionnés pour une première présentation au festival de Locarno dans la section Cinéastes du présent.

Témoignage de Jimmy Glasberg, AFC

Jean-Yves Escoffier

J’ai connu Jean-Yves Escoffier à ses débuts. Après avoir travaillé avec moi comme second il a été mon premier pendant une longue période. Originaires de Marseille tous les deux, nous avions une authentique complicité culturelle. Très vite, il s’est intégré avec habileté dans la vie parisienne et dans le milieu du cinéma. Nous avons beaucoup voyagé ensemble et avions de nombreuses conversations sur le sens de notre travail, la peinture, la bande dessinée... Au cours du tournage de "Shoah", Jean-Yves prend souvent part aux discussions houleuses avec Claude (...)

L’héritage de Chris, de la chouette et du chat Guillaume
Par Jimmy Glasberg, AFC

Chris Marker

Chris Marker a choisi le jour de son 91e anniversaire pour nous quitter discrètement sans faire de bruit comme à l’habitude.
J’ai eu la chance de le croiser dans ma vie privée et professionnelle. J’ai ensuite voyagé avec lui au Japon et au Cap-Vert pour filmer L’héritage de la chouette. Chris adorait le Japon, les Japonais et les Japonaises, les chats et les nouvelles technologies. Il nous faisait des grandes théories philosophiques sur les valeurs de cette civilisation et bien sûr le mythe des chats.

Hommage à Christian Héreau
Par Jimmy Glasberg

In memoriam

Le chef électricien Christian Héreau nous a quittés le 5 mai.
Je tiens à rendre hommage à ce grand monsieur de la lumière.
Je l’avais connu lorsqu’il travaillait avec mon ami le directeur de la photo Jean Boffety. Ils ont fait une longue route ensemble jusqu’à la disparition de Jean.
J’ai commencé à travailler avec lui plus tard, sur de nombreux films publicitaires, puis sur quelques films de long métrage et de télévision.

A la mémoire de ce grand "filmeur" qu’était Yann Le Masson
Par Jimmy Glasberg, AFC

Yann Le Masson

J’ai rencontré Yann Le Masson il y a quelques années quand je suis venu m’installer dans le Midi. 
Il venait de poser l’ancre de sa péniche sur les rives du Rhône en Avignon.

Lors d’une visite, nous avions longuement échangé sur notre passion de filmeur, sur la politique et sur l’engagement. Il partait à Cuba où il enseignait… Puis, plus tard, à Lussas, je l’avais revu lors d’une très belle projection en plein air de son film Kashima Paradise qui restera son œuvre majeure.

1935 - Marius Franay fonde le Laboratoire de travaux cinématographiques (LTC)
Chronique souvenir de Jimmy Glasberg, AFC

Côté profession

Je me souviens lorsque je traversais la cour arrière du laboratoire, au milieu des bidons de révélateur et autres produits chimiques, pour me rendre dans un petit local où siégeaient les bureaux des actualités Fox-Movietone… (Voir un article, Bye Bye Charly, publié dans l’un des tout premiers Cahiers de l’AFC - n° 2 de mars 1992)

Ciao Carlo
Par Jimmy Glasberg, AFC

Carlo Varini

Tu viens de nous quitter. Tu es parti d’une façon terrible et j’en suis très ému, partir par le feu, quelle situation inimaginable, quelle violence… Je t’aimais beaucoup, Carlo, avec ton accent " iItaliano bello "…

Disparition du photographe suisse René Burri

In memoriam

Le Suisse René Burri, photographe reconnu de l’agence Magnum, nous a quittés le 20 octobre 2014 à son domicile de Zurich ; il avait 81 ans. Grande figure du photojournalisme, il suit dès les années 1950 les conflits de Corée, du Vietnam, la crise de Cuba, pendant laquelle il immortalise les portraits du Che et de Fidel Castro, puis ceux du Corbusier, de Giacometti, Tinguely, Klein et Picasso. Jimmy Glasberg, AFC, lui rend hommage.

Retour des états généraux du documentaire à Lussas : Pierre Lhomme et la caméra prototype KTM
Par Jimmy Glasberg, AFC

Moyens métrages et films documentaires

Le village de Lussas reste égal à lui-même malgré la crise de la production de documentaires. Bistrots remplis, casting hétéroclite, diversifié mais passionné. Les séminaires, ateliers, projections et discussions sont toujours aussi fréquentés et animés. 
Bravo pour cette belle réussite qui doit continuer à être soutenue par le gouvernement.

Capa et Bell & Howell Lenticular print
Par Jimmy Glasberg, AFC

Expositions et Musées

En visite au Metropolitan Museum of Art de New York, j’ai découvert l’œuvre de Adrià Julià intitulée "Camera Self-portrait II (Eyemo-Capa) 2014". Pour ce travail, Julià s’est approprié cette image, devenue icône, du photographe Robert Capa entrain de viser avec une caméra Eyemo. La position parfaite du "filmeur" tenant l’appareil appuyé avec fermeté sur son front, les muscles tendus.

Bernard Zitzermann nous a quittés
Par Jimmy Glasberg, AFC

Bernard Zitzermann


On l’appelait Zizi dans le métier. Je l’ai connu lorsque nous travaillions pour Frédéric Rossif dans les années soixante-dix. Il parlait d’une voix douce et retenue, un sourire narquois au coin des lèvres, l’œil complice ; nous avons longuement échangé sur le métier.

Rendons à César ce qui est à César !
par Jimmy Glasberg

Billets d’humeur

Merci à Philippe Houdart de l’AFCF de s’être manifesté à propos des DVD de l’Académie des César.
Il propose que chacun d’entre nous, qui le souhaite, renvoie à l’Académie des César les DVD pollués par l’inscription sur toute la longueur du film et cela à titre de protestation. Je pense qu’il faut aller plus loin dans la démarche.

Le Manifeste PUM
par Jimmy Glasberg

Expositions et Musées

Jimmy Glasberg, Roger Ikhlef et Jean-Louis Langlois exposent des PUM à Beaubourg les 6, 7 et 8 octobre dans le cadre du Pocket Festival.

La répétition ne change rien dans l’objet qui se répète, mais elle change quelque chose dans l’esprit qui le contemple.
David Hume, Traité de la nature humaine, 1739.

Luc Pagès nous rejoint à l’AFC
par Jimmy Glasberg

Nouveaux venus à l’AFC

J’ai rencontré Luc autour d’une table ronde sur le sujet du tournage en DV dans le cadre des Rencontres audiovisuelles de Lille. J’avais apprécié son travail cinématographique sur le film d’Olivier Py Les Yeux fermés tourné en mini DV. Il a très bien utilisé la spécificité de la caméra-poing pour jouer avec les acteurs dans de superbes plans-séquences. La photographie était à la fois très simple et très sophistiquée, en accord parfait avec le thème du film et la mise en scène.

Salut Claude
par Jimmy Glasberg

Claude Ruellan

Évoquer la mémoire de Claude Ruellan est lié pour moi au début de la caméra auto silencieuse Eclair Coutant. Je me souviens de lui à mes tous débuts à l’époque où Alga était situé au fond d’une cour rue Saint-Maur et puis plus tard à Vincennes.

" Shoah "... Pour que justice soit faite !
par Jimmy Glasberg

Billets d’humeur

Janvier1945.
J’ai cinq ans.
Libération du camp d’Auschwitz.
Ma cousine Denise, rescapée de l’holocauste, rentre avec un moignon à la place d’un pied. Il fut gelé par le froid, la neige, la glace de l’hiver au camp d’Auschwitz.
42, boulevard Chave à Marseille. Elle habite au quatrième étage, nous emménageons au premier.

La directrice de la photographie Caroline Champetier, AFC, parle de son travail sur "Le Dernier des injustes", de Claude Lanzmann

Les entretiens au Festival de Cannes

Caroline Champetier a éclairé quelques 70 films, accompagnant certains des grands cinéastes français et étrangers. Elle remporte le César de la Photographie pour Des hommes et des dieux, de Xavier Beauvois, dont elle vient de finir le dernier film, puis la Grenouille d’argent en 2012 au festival Plus Camerimage pour Holly Motors, de Léos Carax. Avant cette longue expérience comme directrice de la photographie, Caroline Champetier fut l’assistante de William Lubtschansky et c’est à l’occasion du tournage de Shoah, en 1977, qu’elle rencontre Claude Lanzmann. Sa collaboration avec lui se prolonge en signant l’image de Sobibor 14 octobre 1943 16 heures, en 2000, et celle de sa dernière œuvre, Le Dernier des injustes, en 2012. Juste avant ce film, elle avait éclairé Hannah Arendt, le film de Margarethe von Trotta.
Cette collaboration avec Claude Lanzmann initiée par William Lubtchansky « a duré toute ma vie de directrice photo, c’est quelque chose de fondateur », souligne Caroline Champetier. Le Dernier des injustes, projeté Hors compétition à Cannes, ne participe pas à la Compétition officielle, au grand regret de Claude Lanzmann. (BB)

Le directeur de la photographie Jacques Loiseleux, AFC, nous a quittés

Jacques Loiseleux

C’est avec une profonde tristesse que nous avons appris la nouvelle du décès, lundi 17 mars 2014, de notre confrère directeur de la photographie Jacques Loiseleux, AFC. A la fois l’un des membres fondateurs de l’association, l’un de ses piliers, l’une de ses âmes, Jacques en fut le secrétaire général pendant une dizaine d’années et l’un des vice-présidents. Il avait quatre-vingt-un ans.

Parution du livre "Digital Cinematography", de David Stump, ASC
Par Philippe Ros, AFC

Livres et revues

David Stump exerce de nombreuses fonctions : directeur de la photo ASC, directeur photo des effets visuels et superviseur d’effets visuels ; il a gagné plusieurs nominations aux Emmy Awards et un Academic Awards for Scientific et Technical Achievement. Il est membre de plusieurs associations, comités et guildes dont la SMPTE, l’AMPAS, le PGA et le comité technique de l’ASC.

Chris Marker left us Chris’ legacy : the owl and the cat named Guillaume
By Jimmy Glasberg, AFC

Chris Marker

Chris Marker chose the day of his 91st birthday to leave us, discreetly and without a sound, in his typical style. I was lucky enough to have known him professionally and personally. I travelled with him to Japan and to Cape Verde to film L’héritage de la chouette (The Owl’s Legacy). Chris adored Japan, the Japanese, cats, and new technologies. He used to tell us about his big philosophical theories regarding the values of Japanese civilisation and its cat myths.