Panorama des publications de quelques associations de directeurs de la photographie

Par Marc Salomon, membre consultant de l’AFC

La Lettre AFC n°297

Si pratiquement toutes les associations de directeurs de la photographie à travers le monde possèdent un site Internet plus ou moins actif, une infime minorité d’entre elles proposent une publication papier (mensuelle, bimestrielle ou trimestrielle) et encore moins permettent l’accès à une version électronique (PDF ou autre) téléchargeable gratuitement ou moyennant une souscription.

États-Unis


- Comme chacun sait, la première publication de ce genre fut l’American Cinematographer, édité mensuellement par l’ASC (American Society of Cinematographers) - qui fête son centenaire cette année.
L’ASC commença par publier un petit bulletin d’information dès le 1er novembre 1920, qui deviendra un magazine mensuel à partir de 1922.
Pour son édition actuelle, quelques articles sont consultables chaque mois on-line mais la consultation complète nécessite un abonnement pour les versions papier et/ou numérique.

Rappelons que le site Internet Media History Digital Library (cliquer ensuite dans la colonne de droite sur le lien “Technical Journals Collection”) propose la consultation en ligne ou le téléchargement gratuit en version PDF de très nombreux anciens magazines de cinéma, spécialisés ou grand public, tombés dans le domaine public. On y trouvera une collection quasi complète des numéros de l’American Cinematographer parus entre 1921 et 1963.

- Dans cette même rubrique, on trouvera aussi tous le numéros parus entre 1929 et 1941 de l’International Photographer, édité par l’ICG (International Cinematographers Guild), revue mensuelle rebaptisée ICG Magazine en 1999 et disponible par abonnement.

Quelques exemples de couvertures de l’ “American Cinematographer” et de l’ “International Photographer / ICG Magazine”

- C’est en 1979 que fut créée la SOC (Society of Operating Cameramen) regroupant des cadreurs d’Amérique du nord – avec pour devise « We See It First ! » –, rebaptisée “Society of Camera Operators” en 1981 et basée en Californie. A raison de trois puis quatre numéros par an, cette association publie un magazine, d’abord intitulé Operating Cameraman puis Camera Operator à partir de 2006. De nombreux numéros parus depuis 1991 sont consultables on-line via la plateforme ISSUU.

Cliquer ci-dessus pour accéder au site internet de la SOC

Le numéro Special Award Edition 2012, par exemple, contient un article sur le tournage de The Artist, de Michel Hazanavicius (photographié par Guillaume Schiffman, AFC), raconté par le cadreur de la seconde caméra, John Sosenko, et la première assistante caméra, Jennifer Ann Henry.
On trouvera aussi un article consacré à Denis Lenoir, AFC, ASC, dans un numéro paru en 2002.

Allemagne


- La première association allemande de directeurs de la photo fut la CDK (Club Deutscher Kameramänner), fondée en 1950 à Munich, rebaptisée BVK en 1980.
La CDK publia entre 1951 et 1977 un petit fascicule mensuel d’une vingtaine de pages, Der Deutsche Kameramann, avec infos techniques et quelques articles-portraits d’opérateurs. Cette publication est devenue indépendante depuis 1977 sous le nom de Film & TV Kameramann.

Quelques exemples de couvertures de “ Der Deutsche Kameramann ”

- A l’aube des années 2000, la BVK (Berufsverbandes Kinematografie) publia un magazine aussi passionnant qu’éphémère sous le titre de Camera Magazin, avec la contribution de différents rédacteurs, dont Wolfgang Fischer, auteur érudit d’articles historiques. Seulement dix numéros sont parus entre 2000 et 2002.

Cliquer ci-dessus pour télécharger les 10 numéros

Italie


- Créée en 1950, l’AIC (Associazione Italiana Cineoperatori) commença à publier à partir de 1953 un bulletin technique, le Bollettino Tecnico, dont la parution cessera en 1963. La ligne éditoriale s’inspirait plutôt du Journal of the SMPTE américain.

Quelques exemples de couvertures de ce ” Bollettino Tecnico ” malheureusement difficile à trouver

Entre 1987 et 2009, l’AIC publia quelques albums thématiques dont certains sont consultables et téléchargeables.

Cliquer ci-dessus pour accéder aux documents

Les deux volumes I Cineoperatori (Volume #1 de 1895 à 1940 et Volume #2 de 1941 à 2000) répertorient tous les opérateurs italiens depuis les origines avec une courte biographie et une filmographie sélective. Quant à Un treno di Ricordi, il compile quelques numéros et articles du Bollettino Tecnico.

Grande-Bretagne


- La GBCT (The Guild of British Camera Technicians), créée en 1977, publia durant quelques années une très belle et passionnante revue bimestrielle sur papier glacé, Eyepiece, malheureusement rarissime.

Quelques exemples de couvertures de la revue “Eyepiece”

- Après l’arrêt de cette revue, la BSC (British Society of Cinematographers) et la GBCT unirent leurs forces et leurs compétences afin de créer une nouvelle revue bimestrielle en 1994, British Cinematographer Magazine, consultable seulement par un abonnement, qui donne aussi accès aux anciens numéros.

Argentine


L’ADF (Autores de fotografía cinematográfica argentina) fut créée en 1996 et publie de façon non périodique depuis 1998 la Revista ADF.

Cliquer sur l’image ci-dessus pour accéder aux publications de l’ADF
  • Signalons un entretien avec Ricardo Aronovich, AFC, ADF, dans l’Annuario 2015, sous le titre El cine es lenguaje.

Canada


La CSC (Canadian Society of Cinematographers) fut créée en 1957 sur le modèle de l’ASC. Basée à Toronto, elle commença à publier dès 1962 un magazine intitulé Canadian Cinematography qui évoluera en CSC News puis Canadian Cinematographer à partir d’avril 2009.
Tous les numéros depuis janvier 1990 sont téléchargeables en PDF. A raison de dix numéros par an, prévoir quelques semaines de lecture ! 

Cliquer sur l’image ci-dessus pour accéder aux archives de la CSC

Australie


L’ACS (Australian Cinematographer Society) fut fondée en 1958 et publie depuis quelques années seulement un magazine trimestriel, Australian Cinematographer, disponible uniquement par abonnement. On peut aussi commander les anciens numéros.

  • Publications de l’ACS (livres et Australian Cinematographer)
  • On peut encore se procurer (au prix de 75$...) le très bel album de 300 pages consacré à John Seale, ACS, ASC, édité en 2011 par le festival Camerimage.

Mexique


L’AMC (Sociedad Mexicana de Autores de Fotografïa Cinematografica) fut créée en 1992. Elle publie depuis septembre 2009 une revue intitulée 23.98 dont on peut consulter gratuitement tous les numéros via la plateforme ISSUU.

Cliquer ci-dessus pour consulter tous les numéros parus

Danemark


La DFF (Dansk Filmfotograf Forbund) a été créée en 1954.
Depuis 2010, la DFF publie le magazine AXEL, d’abord exclusivement en danois et selon une périodicité irrégulière. A noter qu’une version anglaise existe depuis 2018.
Tous les numéros sont consultables on-line.

Cliquer ci-dessus pour consulter tous les numéros parus

Portugal


L’AIP (Associação de Imagen Portuguesa) fut créée en 1998 et commença à publier dès janvier 1999, à l’initiative et sous la direction de Tony Costa, AIP, un beau magazine intitulé IMAGEM qui se voulait semestriel mais dont la parution cessa en 2004, après six numéros seulement, faute de financements.

Quelques couvertures de la revue “IMAGEM”

Les six numéros furent un temps disponibles en PDF sur le site Internet de l’AIP mais ils ont disparu depuis.
Récemment contacté à propos de l’arrêt de cette publication, Tony Costa nous a envoyé la réponse suivante (traduite de l’anglais) :
« Malheureusement, je n’ai pas pu continuer en raison des coûts élevés de l’impression sur papier. Deuxièmement, j’ai perdu mon maquettiste et je ne pouvais pas le remplacer par une personne aussi talentueuse. C’était Daniel Neves, il est membre de l’AIP et vit à Berlin. Troisièmement, le magazine devait progresser et il était nécessaire d’engager une équipe pour la rédaction et je ne trouvais personne ayant une connaissance suffisante de la cinématographie pour le faire ni les moyens de les rémunérer. C’était une tâche impossible. Nous n’avions pas de sponsors pour nous soutenir. L’industrie ne croit pas que la seule façon de s’améliorer est de travailler ensemble pour créer des passerelles et des circuits de commercialisation qui profiteraient à tout la monde. Cette mentalité n’existe malheureusement pas dans notre pauvre industrie. »

Espagne


L’AEC (Associación Española de directoras y directores de Fotografía) fut créée en 1993 et publia, dans les années qui suivirent, six Anuario, riches d’articles techniques et historiques, avec une iconographie de qualité. Ces albums ne sont malheureusement pas accessibles au téléchargement.

France


Last but not least, l’AFC (Association Française des directeurs de la photographie Cinématographique), fondée en 1990, a commencé à publier en mai 1992 une simple Lettre mensuelle qui s’étoffa et dont la maquette évolua au fil des ans. L’impression et la distribution papier cessèrent avec le n° 288 en juillet-août 2018.
Mais le PDF en couleurs de La Lettre de l’AFC reste téléchargeable sur le site Internet de l’association.

Les quatre étapes de “La Lettre de l’AFC”

Entre 2006 et 2015, l’AFC publia par ailleurs cinq numéros de la revue Lumières - Les cahiers AFC, sous la direction de Benjamin B (n° 1, 2 et 5) et Jean-Michel Humeau, AFC (n° 3 et 4).
Auparavant, elle publia les cinq tout premiers numéros des Cahiers de l’AFC, dont Alain Derobe, AFC, assurait la rédaction en chef du numéro zéro en décembre 1990 et Georges Strouvé, AFC, celle des quatre suivants (juin 1991, mars 1992, octobre 1994 et décembre 1995). Des exemplaires sont consultables uniquement sur demande au bureau de l’AFC.

Cliquer ci-dessus pour accéder à la page de commande