Two Pictures a Day in Siberia (1)

Première semaine : du 25 au 31 janvier 2015

par Gilles Porte La Lettre AFC n°252

[English] [français]

Gilles Porte, AFC, est actuellement en tournage en Sibérie. Comme il l’a fait au cours de l’été 2014 pour le film 3000 Nights, de Mai Masri, il a proposé d’envoyer chaque jour deux extraits du journal en images qu’il a tenu quotidiennement – en demandant à d’autres membres de l’équipe de lui fournir une nouvelle photo dont il signera lui-même la légende – sur le film Dans les forêts de Sibérie, réalisé par Safy Nebbou. Découvrez les images d’une première semaine de travail.
Chaussons sibériens
C’est le dernier dimanche avant mon départ… Ma fille souhaite faire des maths avec moi aujourd’hui ! Allez comprendre… Entre deux séances d’équations, je lui propose de s’aérer l’esprit pendant que je recompte mes chaussettes qui vont m’accompagner pendant trois mois… Syrine a beau trouver mes chaussons sibériens (conseillés par Vanier) ridicules, elle a beaucoup de mal à les ôter… (Gilles Porte, dimanche 25 janvier)


Cabane Teddy…
C’est la première photo du décor principal du film que j’ai vue… Elle est signée Arnaud Humann… Il est le régisseur général du film et vit en Sibérie depuis 23 ans… C’est à lui que Sylvain Tesson a dédicacé son livre Dans les forêts de Sibérie, dont est tiré l’adaptation cinématographique. Arnaud est assurément "l’homme clef" de notre tournage… Son humour, sa générosité, sa grande disponibilité, sa parfaite connaissance du terrain et des bouriates nous aident à tomber les obstacles que nous rencontrons… (Photo Arnaud Humann, régisseur général, dimanche 25 janvier)


Ti’gnous
Ce soir il y a un conseil d’administration extraordinaire au sein de l’ONG "Clowns Sans Frontières", dont je fais partie et dont le dessinateur Tignous appartenait aussi… Je ne peux être présent puisque j’ai promis à Syrine de passer ma dernière soirée avec elle et sa mère, qui trouve que la garde alternée avec un directeur de la photographie est quelque chose de très relatif…
Très tard dans la soirée, je reçois un coup de téléphone qui m’informe que la majorité des membres du CA de CSF a décidé de retirer d’Internet les films montrant Charb, Cabu, Wolinski et Tignous, que j’avais fait dessiner sur une vitre, il y a un an et demi, à l’occasion des 18 ans de la création de Clowns Sans Frontières… Charb avait dessiné, ce jour-là, une bombe rouge à la place du nez d’un islamiste… Je comprends celles et ceux qui disent que ce dessin risque d’être mal perçu par une partie de la population à qui les missions de CSF s’adressent aussi parfois… CSF ne doit-il pas, par exemple, pouvoir continuer de jouer en Birmanie quand les rassemblements de plus de dix personnes sont interdits et pouvoir, en même temps, s’adresser à des Bosniaques et des Serbes, barbus ou non barbus… J’apprends aussi que les nez rouges de CSF seront désormais appelés des "Ti’gnous". (Gilles Porte, lundi 26 janvier)


Les caisses caméras
Les conditions climatiques en Sibérie en hiver et la difficulté qu’il y aura de nous rejoindre avec du matériel me décident de partir avec trois caméras, même si le budget du film (annexe 3) est très limité. (Photo Anne-Angèle Bertoli, 2e assistante "data manager", lundi 26 janvier)


Liberté d’expression
Dans l’avion qui me mène de Paris à Moscou, je tombe sur une revue, en cyrillique, qui met en avant plusieurs dessins qui rendent hommage à l’équipe de Charlie Hebdo et donc à la liberté d’expression… J’étais déjà venu à Moscou comme assistant opérateur, en 1999, pour filmer les premières élections démocratiques en Russie à la demande de Jacques Perrin… Est-il vraiment possible de rire de tout aujourd’hui dans la Russie de Poutine ? (Gilles Porte, mardi 27 janvier)


Optique givrée
Afin de voir comment les caméras et les optiques réagissent au grand froid, nous nous enfermons dans des caissons pour descendre jusqu’à moins 40°… Des câbles cassent… Des moniteurs rendent l’âme… Des batteries s’épuisent… C’est aussi l’occasion de parfaire nos équipements personnels… (Photo Marie-Sophie Daniel, 1re assistante opératrice, mardi 27 janvier)


Posé en Sibérie…
Aéroport d’Irkoutsk – "Entre chien et loup"… 8h13 du matin… - 31° (Gilles Porte, mercredi 28 janvier)


Autoportrait à la brosse à dents
(Photo Safy Nebbou, réalisateur, mercredi 28 janvier)


I… R… K… O…U… T… S.. K…
Nous tournerons quelques jours à Irkoutsk… C’est pour cela que nous repérons un hôtel, la gare, un marché et des rues avec des trams… avant de foncer le lendemain vers le lac Baïkal… (Gilles Porte, jeudi 29 janvier)


Figure de style et attelle…
Pendant que Louna et Safy prennent des poses au milieu de la poudreuse, je souffre secrètement… Je mettrai trois semaines à avouer à Safy que lors de ces repérages, j’avais une entorse à la cheville parce que j’étais tombé en moto avenue de la Grand Armée (Paris 16e) en me rendant… chez le médecin des assurances, une semaine plus tôt ! Safy s’étonnait de me voir en Timberland alors que tous portaient leurs chaussures de cosmonautes ! C’était la seule possibilité que j’avais pour porter mon attelle… (Photo Cyril Gomez-Mathieu, chef décorateur, jeudi 29 janvier)


Le lac Baïkal !
Ça restera à jamais ma première image du lac Baïkal… Après 7 heures de mini-bus, nous arrivons au crépuscule et dormirons donc sur ses rives avant de rejoindre l’île d’Olron où nous resterons pendant plusieurs mois… (Gilles Porte, vendredi 30 janvier)


Miguel Ribeiro prend sa retraite…
J’ai rencontré Miguel quand il travaillait chez Alga, à Vincennes… Avant de prendre sa retraite, il nous confectionne des batteries dans des glacières afin de les isoler du froid… Chaque fois que nous tournerons, nous penserons à lui et à tous ces techniciens qui bossent dans l’ombre de manière à ce que d’autres prennent mieux la lumière… (Photo Marie-Sophie Daniel, 1e assistante opératrice, vendredi 30 janvier)


80 km au plus large… 45 km de moyenne… 1 640 m au plus profond… 800 m de profondeur en moyenne…
Cette fois nous y sommes ! La neige, tombée cette nuit, rend la glace lisible uniquement à certains endroits… Un seul coup de vent et le lac se transformera en miroir… (Gilles Porte, samedi 31 janvier)


Première roue sur le Baïkal…
(Photo Frédéric Sauvagnac, directeur de production, samedi 31 janvier) _
  • En savoir plus sur la note d’intention de Gilles Porte, le synopsis du film, la composition de l’équipe image et quelques précisions techniques.