Au palmarès des César 2017

Pascal Marti, AFC, César de la Meilleure photographie pour "Frantz", de François Ozon

La Lettre AFC n°273

Lors de la soirée de remise des 42es César, qui a eu lieu vendredi 24 février 2017 salle Pleyel à Paris, Elle, de Paul Verhoeven, photographié par Stéphane Fontaine, AFC, a reçu le César du Meilleur film, et Isabelle Huppert, celui de la Meilleure actrice pour ce même film. Divines, de Houda Benyamina, photographié par Julien Poupard, AFC, a été récompensé de trois César, dont celui du Meilleur premier film.

Xavier Dolan, lauréat pour Juste la fin du monde du Grand Prix du Festival de Cannes, a décroché trois statuettes : celles du Meilleur réalisateur et du Meilleur montage, celle du Meilleur acteur allant à Gaspard Ulliel.

Divines, de Houda Benyamina, photographié par Julien Poupard, AFC, reçoit les César du Meilleur espoir féminin, attribué à Oulaya Amamra, du Meilleur second rôle pour une actrice, attribué à Déborah Lukumuena, et du Meilleur premier film.

Ma vie de courgette, le film d’animation de Claude Barras, reçoit les César du Meilleur long métrage d’animation et de la Meilleure adaptation.

Les autres directeurs de la photographie nommés pour la Meilleure photo étaient tous membres de l’AFC :
- Christophe Beaucarne, AFC, SBC, pour Mal de pierres, de Nicole Garcia
- Caroline Champetier, AFC, pour Les Innocentes, d’Anne Fontaine
- Guillaume Deffontaines, AFC, pour Ma Loute, de Bruno Dumont
- Stéphane Fontaine, AFC, pour Elle, de Paul Verhoeven.

A noter que Cigarettes et chocolat chaud, photographié par Renaud Chassaing, AFC, était nommé, entre autres, pour le César du Meilleur premier film.

A noter également que pour le César du meilleur film, étaient nommés :
- Frantz, photographié par Pascal Marti, AFC
- Les Innocentes, photographié par Caroline Champetier, AFC
- Ma Loute, photographié par Guillaume Deffontaines, AFC
- Mal de pierres, photographié par Christophe Beaucarne, AFC, SBC.

A noter aussi que le César de la Meilleure musique originale a été attribué à Ibrahim Maalouf pour Dans les forêts de Sibérie, de Safy Nebbou, photographié par Gilles Porte, AFC.

Notons pour terminer que le César du Meilleur film documentaire a été attribué à Merci patron !, de François Ruffin, et que celui du Meilleur film étranger, à Ken Loach, pour Moi, Daniel Blake, Palme d’or au 69e Festival de Cannes.