Sven Nykvist

par Dominique Le Rigoleur

par Dominique Le Rigoleur La Lettre AFC n°158

[English] [français]

Sur le tournage d’" Un amour de Swann " de Volker Schlöndorff
Dominique Le Rigoleur, Volker Schlöndorff, Sven Nykvist, Balthazar, chef machiniste (photo Georges Pierre)

Ce fut pour moi une des expériences les plus merveilleuses et enrichissantes de ma vie. Sven voulait que le cadreur fasse ses zooms lui-même. C’est la première question qu’il m’a posée : « Faites-vous les zooms vous-même ? » A l’époque, le zoom était plutôt mal vu et la question m’a surprise. Sur le tournage, Sven m’a appris, pendant les travellings, à parfois démarrer en très gros plan sur un canapé ou une bougie, pour terminer de fil en aiguille sur le plan large d’un salon rempli de cent personnes, le tout en mouvement, comme en musique. Cela a beaucoup servi par la suite. Cela donnait une grande légèreté à la caméra.

Sven Nykvist sur le tournage d’" Un amour de Svann " de Volker Schlöndorff en 1983
(Coll Dominique Le Rigoleur)

J’aimais beaucoup Sven, et son beau visage grave, qui essayait, malgré la violence de celles-ci, en bon fils de pasteur, de retenir toutes ses émotions. Je suis bien triste.
Sur ce film, une belle brochette d’assistants : Arthur Cloquet, Guillaume Schiffman et Nils Tavernier.

Sur le tournage d’" Un amour de Swann " de Volker Schlöndorff
Sven Nykvist, assis, Dominique Le Rigoleur à la caméra, Arthur Cloquet, assistant opérateur (coll D. Le Rigoleur)
Sur le tournage d’" Un amour de Swann " de Volker Schlöndorff
Volker Schlöndorff, debout à gauche, Dominique Le Rigoleur à la caméra, Sven Nykvist et Arthur Cloquet, assis, Guillaume Schiffman, de profil et Hughes de Laugardière, assistant réalisateur (coll D. Le Rigoleur)
Sur le tournage d’" Un amour de Swann " de Volker Schlöndorff
Photo de fin de film : debout en haut à gauche Sven Nykvist, Dominique Le Rigoleur et Arthur Cloquet (coll D. Le Rigoleur)