Semaine de la critique

Kabala
de Hassan Kouyaté, photographié par Jean-Michel Humeau

Produit par Francine Jean-Baptiste, Mandala Productions. « Kabala est le nom d’un village imaginaire reconstitué pour les besoins du film au sud du Mali. Village incomplet au pied des falaises qui en posent les limites dans une petite plaine autour d’un puits. L’histoire est celle de ce puits dont la veine est tarie, où le peu d’eau boueuse, jaunâtre, décime les habitants de ce village car porteuse du choléra. Autour de ce puits, dont le caractère sacré est défendu par le forgeron, se noue le drame de la tradition et du modernisme. Au risque de perdre (...)