Expositions et Musées

Softlights rétroéclaire une œuvre d’Hélène Delprat

Une exposition présentant les œuvres d’Hélène Delprat se tient actuellement à La maison rouge, "I Dit It My Way". La société Softlights, membre associé de l’AFC, a réalisé un très grand caisson lumineux qui rétroéclaire l’une des œuvres de l’artiste, Tapisserie d’enfant.

"Zoom ! Angénieux – changez d’optiques", une visite guidée
Par Marc Salomon, membre consultant de l’AFC

Dans le cadre de la 10e Biennale Internationale du Design de Saint-Etienne, ayant pour thème "Working Promesse – les mutations du travail", le Musée d’Art et d’Industrie propose jusqu’au 6 novembre 2017 une passionnante exposition consacrée à la société Angénieux ("Zoom ! Angénieux – changez d’optiques") à travers l’histoire de son fondateur et enfant du pays ligérien, Pierre Angénieux.

Observations lumineuses et multicolores à la Fondation Vuitton

Depuis le 11 mai 2016, la Fondation Louis Vuitton propose l’exposition de Daniel Buren "L’Observatoire de la lumière", spectacle visuel original de ce bâtiment – œuvre de l’architecte Frank Gehry dont le plasticien a revêtu les verrières d’une multitudes de filtres Plexi colorés ou incolores mais rayés – qui met en valeur la transparence de sa structure.

9es Journées internationales du film sur l’art

Les Journées internationales du film sur l’art (Jifa) se font chaque année l’écho du regard singulier que pose le 7e art sur le processus créatif et le rôle de l’art dans nos sociétés.
Pour leur 9e édition, les Jifa reçoivent Wim Wenders et proposent des projections et des rencontres dédiées aux films sur l’art.

Capa et Bell & Howell Lenticular print
Par Jimmy Glasberg, AFC

En visite au Metropolitan Museum of Art de New York, j’ai découvert l’œuvre de Adrià Julià intitulée "Camera Self-portrait II (Eyemo-Capa) 2014". Pour ce travail, Julià s’est approprié cette image, devenue icône, du photographe Robert Capa entrain de viser avec une caméra Eyemo. La position parfaite du "filmeur" tenant l’appareil appuyé avec fermeté sur son front, les muscles tendus.

Lumière sur les villes de cinéma
Par Fanny Arlandis

Le travail de Laure Vasconi prend des airs de balade nocturne. Entre 2001 et 2011, elle a photographié sur diapositives couleurs les intérieurs sombres de studios de cinéma dans six villes différentes. À main levée et vitesse lente, ses photographies « convoquent l’imaginaire » et évoquent « l’histoire d’un certain cinéma ».

Exposition "Patrice Chéreau, un musée imaginaire" en Avignon

Deux grandes expositions viennent marquer l’évènement de la réouverture de la Collection Lambert en Avignon (Vaucluse). Dans l’Hôtel de Montfaucon, une sélection d’œuvres du fonds permanent du collectionneur Yvon Lambert depuis les années 1960, particulièrement représentative de l’art contemporain. Dans l’Hôtel de Caumont, l’exposition temporaire inaugurale hommage à Patrice Chéreau.

Le Centquatre-Paris a des ampoules de la tête aux pieds...
Les abonnements à la saison 2015-2016 annoncés

Les concepteurs de l’affiche annonçant l’ouverture des abonnements à la saison 2015-2016 du 104-Paris ont eu la riche et lumineuse idée d’utiliser la reproduction d’une œuvre de l’artiste tchèque Krištof Kintera créée à partir d’une multitude de lampes du commerce toutes ampoules allumées. Cette création devrait faire partie d’une exposition prévue au 104 en décembre 2015.

Exposition "La vie en Kodak - Colorama publicitaires de 1950 à 1970"

Entre les années 1950 et 1990, la firme américaine Kodak produit ses Colorama, images panoramiques en couleurs mises en scène dont les dimensions étaient monumentales (18 mètres de long par 3,60 de haut). Le Pavillon Populaire de Montpellier expose 80 tirages de ces images dont Kodak faisait un usage publicitaire pour promouvoir son matériel de prise de vue.

Exposition "La disparition des lucioles"

Avant fermeture pour travaux d’extension, La Collection Lambert a investi les cellules, les couloirs et certaines cours de la prison Sainte-Anne, en Avignon, avec des œuvres de la prestigieuse collection privée d’Enea Righi, auxquelles s’ajoutent des prêts de grandes collections publiques et privées. Pour son exposition jusqu’au 25 novembre 2014, La Collection Lambert fait référence au texte de Pier Paolo Pasolini, La disparition des lucioles

La collection d’appareils cinématographiques Pathé dévoilée

La Fondation Jérôme Seydoux-Pathé a ouvert ses portes le 10 septembre 2014, œuvrant ainsi à la conservation et à la mise à disposition du public du patrimoine historique de Pathé. Elle veut être un centre de recherche destiné aux historiens, aux enseignants et aux étudiants, ainsi qu’à tous ceux que le cinéma intéresse.

"Impression, soleil levant", enquête et filature...

Dans le cadre du 80e anniversaire de l’ouverture au public du musée Marmottan et à l’occasion du 140e anniversaire de la première exposition d’Impression, soleil levant, de Claude Monet, le musée Marmottan Monet organise, du 18 septembre 2014 au 18 janvier 2015, la première exposition jamais dédiée à l’œuvre fondatrice de l’impressionnisme.

Exposition "Ombres et lumière" à la Cité des sciences et de l’industrie
L’ombre à la portée des enfants

La Cité des sciences et de l’industrie propose, jusqu’en janvier 2015, une exposition ouverte à tous mais particulièrement destinée aux enfants de 5 à 12 ans, l’occasion pour eux de manipuler l’ombre – et son origine, la lumière – et d’en découvrir, à travers un parcours à la fois artistique, scientifique et poétique, toute la richesse.

"L’imaginaire au pouvoir", exposition Gustave Doré

Le musée d’Orsay présente, du 18 février au 11 mai 2014, une exposition réunissant l’œuvre de ce visionnaire, peintre et graveur, particulièrement prolifique qu’était Gustave Doré (1832-1883). Organisé autour de l’exposition, un festival propose de rendre hommage à l’influence de son œuvre sur le cinéma. En projetant quatorze long métrages et cinq court métrages, ce festival est une invitation à découvrir les frontières entre le naturel et l’artificiel, le réel et l’imaginaire.

La pellicule argentique classée au Patrimoine culturel immatériel de l’Unesco ?

Pour la plasticienne britannique Tacita Dean, à l’instar du directeur de la photographie mexicain Guillermo Navarro, ASC, AMC, cette question ne se pose même pas ! En effet, ayant réalisé ses plus belles œuvres sur support 35, 16 ou 8 mm, elle a décidé de se battre et envisage, avec un groupe d’artistes, de réalisateurs et d’archivistes, de proposer à l’Unesco de classer ce medium au Patrimoine culturel immatériel.

0 | 18 | 36