festival de Cannes 2002

Le bureau AFC au Festival de Cannes
par Jean-Pierre Sauvaire

festival de Cannes 2002

« Lors de mon séjour à Cannes à l’occasion du dernier Festival, j’ai pu me rendre compte sur place à quel point la présence du bureau AFC est importante, cela au même titre que les nombreuses autres organisations professionnelles qui y sont représentées (CST, SPI, SRF, ARP...). Le bureau est, depuis cette année, à l’extérieur, au grand air, proche du Palais. Nous en partageons maintenant l’espace avec la Commission du Film qui nous accueille sous leur pavillon blanc. Cette cohabitation privilégiée à proximité de la plage ensoleillée... quand il ne pleut (...)

Marie-Jo et ses 2 amours
de Robert Guédiguian, photographié par Renato Berta

En Sélection officielle

« Robert m’avait proposé un de ses premiers films, je n’étais pas libre. On dit que si Robert sort de Marseille, il meurt, comme un poisson hors de son bocal, même si, pour ce film, on est allé jusqu’au Frioul ! Son cinéma est apparemment simple, proche d’un certain naturalisme, « je veux que mon père comprenne le film », dit-il. En fait, il existe une lecture à plusieurs niveaux, servie par une mise en scène simple et efficace, avec un bon travail de comédiens. Marie-Jo a deux amours. Nous nous sommes beaucoup interrogés sur la façon de tourner les (...)

Demonlover
d’Olivier Assayas, photographié par Denis Lenoir

En Sélection officielle

« Faux film de genre, Demonlover fait se télescoper deux mondes, celui de la haute-finance internationale et celui de la pornographie sur Internet. Les personnages y portent des accessoires de marque, prennent l’avion en première classe, trahissent et tuent sans scrupule. Cela finit évidemment très mal. J’y ai vu dès la lecture du scénario la plus radicale dénonciation de notre société capitaliste contemporaine en tant qu’elle réifie avec leur accord plus ou moins conscient ses servants (et servantes) mêmes. Terrifiant car c’est de nous aussi qu’il (...)

Balzac et la petite tailleuse chinoise
de Dai Sijie, photographié par Jean-Marie Dreujou

Un Certain Regard

« Ce film se déroule pendant la Révolution Culturelle. Il raconte l’histoire de deux jeunes rééduqués dans un village de montagne où, ayant récupéré des livres interdits (Balzac, Flaubert, etc.), ils vont entreprendre de faire l’éducation de la fille du tailleur:la petite tailleuse chinoise. Cette histoire étant un peu autobiographique, Dai voulait absolument tourner ce film en Chine, avec des comédiens chinois. Au bout d’une année d’efforts auprès des autorités chinoises et plusieurs scénarios, l’autorisation fut enfin donnée. Pendant la préparation sur (...)

Kabala
de Hassan Kouyaté, photographié par Jean-Michel Humeau

Semaine de la critique

Produit par Francine Jean-Baptiste, Mandala Productions. « Kabala est le nom d’un village imaginaire reconstitué pour les besoins du film au sud du Mali. Village incomplet au pied des falaises qui en posent les limites dans une petite plaine autour d’un puits. L’histoire est celle de ce puits dont la veine est tarie, où le peu d’eau boueuse, jaunâtre, décime les habitants de ce village car porteuse du choléra. Autour de ce puits, dont le caractère sacré est défendu par le forgeron, se noue le drame de la tradition et du modernisme. Au risque de perdre (...)

Festival de Cannes 2002

festival de Cannes 2002

La direction technique des projections
Depuis l’installation au nouveau Palais en 1983, la CST a la responsabilité de la diffusion et de la qualité de l’image et du son dans toutes les salles de projections. Pour la première fois, l’Auditorium Lumière, la Salle Debussy et la Salle Buñuel seront équipés en matériel de projection cinéma numérique fourni par Barco, offrant ainsi aux sélectionnés le choix entre la projection photochimique et la projection numérique.

Mikos Image restaure " Play Time " de Jacques Tati
présenté à Cannes

Nos associés à Cannes

L’année passée, la majorité des droits des films de Jacques Tati devait quitter la France. Macha Makeïeff, Sophie Tatischeff et Jérôme Deschamps se sont réunis pour les reprendre et créer ensemble "Les Films de Mon Oncle". Sophie Tatischeff est partie trop tôt, mais Les Films de Mon Oncle ont décidé d’aller jusqu’au bout et de se lancer dans la restauration des négatifs, à commencer par celui de Play Time, tourné en 70 mm en 1967. Ce film sera de nouveau visible dans ce format et en 35 mm à partir du prochain Festival de Cannes.

Restauration du film " Play Time " de Jacques Tati
Gulliver et Mikros Image conjuguent leurs talents

Nos associés à Cannes

L’année passée, la majorité des droits des films de Jacques Tati devait quitter la France. Macha Makeïeff, Sophie Tatischeff et Jérôme Deschamps se sont réunis pour les reprendre et créer ensemble " Les Films de Mon Oncle ". Sophie Tatischeff est partie trop tôt, mais " Les Films de Mon Oncle " ont décidé d’aller jusqu’au bout et de se lancer dans la restauration des négatifs, à commencer par celui de Play Time, tourné en 70 mm en 1967. Ce film sera de nouveau visible dans ce format et en 35 mm à partir du prochain Festival de Cannes.

0 | 18