Innport présente les nouveautés SumoMax, Mosaic d’Aladdin et la batterie B-Mount de FXLion

par Innport Contre-Champ AFC n°333

Les produits du constructeur allemand Sumolight arrivent en France et c’est l’occasion de vous présenter le nouveau dispositif phare de la marque, le SumoMax. Avec un design hexagonal inspiré de son petit frère le SumoSpace+, le SumoMax est conçu pour la polyvalence. Capable d’éclairer vos tournages en keylight, hardlight, punchlight, spacelight et même en softlight, ce luminaire est parmi ce qui se fait de mieux sur le marché aujourd’hui. Focus sur le nouvel OVNI du constructeur allemand.

SumoMax, le nouvel OVNI allemand
Sumolight est connu pour créer des équipements LED particulièrement originaux. Le SumoMax ne fait pas exception à la règle. Ce puissant luminaire de 700 W sait se faire remarquer, au-delà de son design, il impressionne par ses caractéristiques. Il est entièrement RGB et propose également des températures de couleur entre 1 800 K et 15 000 K ! Pilotable en DMX/RDM, Ethernet et Wi-Fi, le SumoMax est également IP65 (résistant aux poussières et projections d’eau) pour une utilisation en extérieur.

Le nouveau SumoMax
Le nouveau SumoMax
Crédit : Sumolight


Avec son design hexagonal, impossible de passer inaperçu. Au-delà de l’aspect visuel, cette forme cache en réalité des possibilités infinies puisqu’il est possible de connecter les luminaires entre eux. Ce système, le SumoSnap™ est la marque distinctive du constructeur allemand. Comme sur le SumoSpace+, le but de ce design est de pouvoir connecter plusieurs unités en nid-d’abeilles.

On appelle alors la combinaison de trois dispositifs "Super 3" et la combinaison de sept (à savoir, tout le tour d’un luminaire), "Super 7". Cette fonctionnalité vous permettra de créer un luminaire plus puissant, équivalent à un Output de 9K ou même un mur de LEDs.

Le SumoMax en Super 7
Le SumoMax en Super 7
Crédit : SumoLight


Comme le SumoMax est matriçable, vous pourrez piloter ce mur pour afficher le motif de votre choix sur chacune des unités. Il permet également de reproduire un flux vidéo, et trouvera sa place dans les installations VFX de toutes dernière génération. Pour aller plus loin et pour toujours plus de créativité, il est possible de contrôler indépendamment les dix-neuf cellules du luminaire pour plus de contrôle dans les formes que vous souhaitez afficher. En combinant les SumoMax en Super 7, les pixels se fondent bien dans la masse pour un résultat bluffant. Avec une bibliothèque VFX intégrée, vous pourrez, en un rien de temps, créer des effets adaptés pour toutes vos situations.

Autre particularité de son design, le SumoMax embarque des plaques de lentilles montables directement sur le dispositif ("Swoptic") capable de rediriger le faisceau lumineux. Plusieurs versions sont disponibles que ce soit en 30 °, 60 ° ou 120 °. Il est même possible de les combiner entre elles pour plus de possibilités, comme un faisceau concentré au milieu et une lumière plus diffuse sur les bords.

Le système de refroidissement
Le système de refroidissement
Crédit : Sumolight


Le SumoMax embarque le même dispositif de refroidissement que le SumoSpace. Les tiges à l’arrière du dispositif que vous pouvez voir ci-dessus sont également une innovation de la marque allemande ce qui permet un refroidissement passif et totalement silencieux.

À qui s’adresse donc le SumoMax ? Les studios et plateaux de tournages et les studios VFX sont la cible principale de cette solution mais la marque souhaite également séduire les cinéastes individuels. Au-delà de l’industrie du cinéma, ce dispositif pourrait également intéresser le monde de l’évènementiel et du divertissement grâce au large spectre de possibilités qu’offre ses dix-neuf pixels matriçables et ses effets intégrés.

Mosaic, la nouvelle gamme RGBWW d’Aladdin
Le constructeur Aladdin n’est plus à présenter. Connu mondialement pour ses panneaux souples, le fabricant a décidé d’élargir sa gamme RGBWW avec sa nouvelle ligne Mosaic. Celle-ci se décline en plusieurs versions : 2X4, pour une puissance de 350 W et les modèles 4X4 et 3X6 qui offrent une puissance jusqu’à 600 W ! Les Mosaics sont des panneaux composés de petites plaques de LEDs (voir photo ci-dessous), ce qui permet de les remplacer plus facilement en cas de panne. Innport pourra donc vous dépanner sans avoir à renvoyer le panneau chez le fabricant, ce qui réduit drastiquement le temps d’immobilisation du matériel. Il existe également un tutoriel pour vos techniciens en interne.

Le Mosaic 4X4
Le Mosaic 4X4
Crédit : Stéphane Parra, Innport


Pour la conception de ses nouveaux panneaux, Aladdin s’appuie sur de nouveaux matériaux. On retrouve une finition solide pour un produit qui va durer dans le temps. Les Mosaics se montent sur des cadres métalliques légers auxquels vous pourrez attacher une toile de diffusion afin de créer une boîte à lumière et rajouter une grille en nid-d’abeilles selon vos besoins pour concentrer le faisceau. Les kits disponibles rassemblent tous ces accessoires, cependant vous pourrez également opter pour d’autres constructeurs tels que DopChoice.

Une nouvelle collection d’accessoires est disponible pour la gamme Mosaic (alimentations, dimmers, etc). À noter qu’il est possible de contrôler les panneaux grâce à l’application Aladdin (en plus du DMX/Lumenradio). Il vous faudra seulement télécharger l’application puis connecter votre Mosaic en Bluetooth pour le piloter à distance.

L’application Aladdin "AllInApp" pour pilotage en Bluetooth
L’application Aladdin "AllInApp" pour pilotage en Bluetooth
Crédit : Stéphane Parra, Innport


Autre nouveauté chez Aladdin, le panneau All-In-Line. Sorti en même temps que la gamme Mosaic, ce panneau est la continuité de la gamme All-In.

Retrouvez dès maintenant tous les produits Aladdin sur le site d’Innport.

FXLion dévoile sa première batterie B-Mount

La première batterie B-Mount FXLion
La première batterie B-Mount FXLion
Crédit : FXLion


Les standards de l’industrie ne cessent d’évoluer, à l’image des caméras Arri® qui permettent aujourd’hui de filmer en 4,5K ArriRaw non compressé à 150 images par seconde. En contrepartie, les caméras ont besoin de plus de puissance. C’est pour cela que FXLion a créé sa première batterie B-Mount, qui permet d’alimenter vos équipements en 24 V.

Nous parlons de dispositifs 24 V, alors pourquoi la batterie affiche-elle 28,8 V ? C’est tout à fait normal, car les batteries Lithium-ion utilisent huit cellules de 3,6 V en série.

La monture B-Mount a également été conçue avec un système de fixation robuste. Vous pourrez attraper la caméra par la batterie, celle-ci ne bougera pas. Pour la détacher, une seule main suffit grâce à son système de libération rapide.

Cross-compatible, vous pourrez utiliser cette batterie pour alimenter votre caméra mais également pour vos équipements d’éclairage LED. Accompagnant la sortie de la nouvelle Arri® Alexa 35, cette batterie risque de se hausser en top des ventes dans les jours à venir !